AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't dislike you, I nothing you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I don't dislike you, I nothing you.   Dim 26 Avr - 12:22


BIÉLORUSSIE -- NATALIA ARLOVSKAYA
Fiche -- MP


    Vue à travers le prisme occidental, la Biélorussie constitue la dernière dictature d'Europe. La peine de mort n'y a pas été abolie (une balle dans la nuque sans prévenir), la torture y est officieusement effective, et le service secret y a conservé le nom de Komitet Gossoudarstvennoï Bezopasnosti.

    Mais enfin, dans l’absolu, Natalia, elle, n’est pas une brute… en d’autres termes, tout se fonde sur le cas particulier. En terrain neutre, elle semble sincèrement manifester plus d’indifférence que d’animosité envers ceux qui l’entourent : il ne lui vient tout simplement pas à l’idée de se soucier des autres, soit qu’elle n’y voit pas d’intérêt, soit qu’elle… n’y voit pas d’intérêt, en fait. Son esprit dans l’ensemble est assez simple et occupé ailleurs.

    Ailleurs, c’est Russie. Russie, c’est le cas particulier. Très récemment encore, quand Russie se mettait à respirer le même air que Natalia, absolument tout ce qui se trouvait autour et à portée de vue passait de l’étiquette « plus ou moins neutre » à « obstacle/ennemi potentiel à effrayer/neutraliser/éliminer sur-le-champ ». Mais après avoir frôlé le renvoi définitif pour s’être sévèrement défoulée sur plusieurs de ses camarades, la crainte d’être à nouveau séparée de son frère l’a exhortée à plus de contrôle et de prudence ; il n’en reste pas moins qu’elle prend la moindre provocation pour une déclaration de guerre, et il ne lui en faut pas davantage pour légitimer un acte de violence.

    En somme, Natalia dispose d'un sens du contact humain on-ne-peut-plus atrophié, aussi est-il légitime de rendre hommage aux valeureux insensés qui auront malgré tout essayé.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I don't dislike you, I nothing you.   Dim 26 Avr - 12:23


LES BAGARRES

SUJETS EN COURS
Le pudding à l’arsenic.Kazakhstan, Biélorussie, France, Turquie

SUJETS TERMINÉS
Titre du sujetParticipant(s)

SUJETS ABANDONNÉS
Titre du sujetP'tite(s) bite(s)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I don't dislike you, I nothing you.   Dim 26 Avr - 13:01


POURSUITES ET MISES À MORT





→ Les liens déjà rédigés sont bien entendu toujours discutables par message privé ! Very Happy Si vous souhaitez approfondir un lien canonique ou en construire un en fonction de l'actualité politique ou des événements historiques non exploités par Himaruya, n'hésitez pas non plus ! Sauf, bien sûr, si vous êtes du genre à / avez l'intention de changer de personnage du jour au lendemain, auquel cas il n'est pas nécessaire de se fatiguer, parce que vous me sortiriez vraiment par les trous de nez. No (Vous voyez les chiots offerts à Noël qu'on abandonne sur le bord de la route parce qu'on ne pourra finalement pas s'en occuper ? C'est pareil.)

Russie
D’aussi loin qu’elle se souvienne, Natalia a toujours aimé Ivan à la fureur. Elle l'a poursuivi sans relâche durant de longues années, avec la ferme intention de lui enfoncer dans le crâne la réciprocité de ses sentiments ainsi que son désir incontrôlé de mariage. En dépit de ses efforts envers lui, elle ne conçoit toujours pas qu’il puisse aimer quelqu’un d’autre, et se persuade un peu plus chaque jour qu’elle est faite pour occuper le centre de son univers. Ils sont destinés l’un à l’autre. Tout ce qui est susceptible de lui prouver le contraire ne lui inspire que dégoût et colère.
Elle peut en souffrir, du reste, manquer de patience et se remettre en question. Il suffit de voir la façon dont elle enlace son frère lorsque par bonheur elle parvient à l’attraper : c’est un désespoir heureux mêlé de résignation et de silence.

Les récents conflits politiques entre la Russie et l'Ukraine, s'ils ont grandement rapproché Natalia de Katya, n'ont pas provoqué de rupture avec Ivan pour autant. Au fond, les rapports de force restent les mêmes qu'auparavant. Et Natalia garde toujours l'espoir, un peu naïvement, d'une forme d'unification où la Russie ne serait plus leur bête noire politique.




Ukraine
Si Natalia, dans ses plus jeunes années, a pu voir en Ukraine une concurrente vis-à-vis de Russie, il semblerait que son attachement pour elle ait désormais pris le dessus. Elle lui voue une tendresse bourrue, très maladroite, et lui tient lieu de petite sœur aussi bien que de chien de garde – ou de chaton grognon, quand elle s'endort malencontreusement sur elle en-dehors des dortoirs.



Kazakhstan
Il est difficile pour Natalia d'admettre qu'Anara est aujourd'hui une amie. Une très bonne amie. Ce n'est pas dans son vocabulaire. Aussi, pour le lui signifier plus ou moins discrètement, elle aura plutôt tendance à partager ses varenikis avec elle. À lui montrer que respirer le même air qu'elle ne la dérange pas trop. Anara peut tout à fait agir par calcul, et pourtant, cela ne semble pas la dispenser d'une certaine honnêteté dans laquelle Natalia a trouvé son compte - et une forme de reflet, si l'on met de côté la loquacité kazakhe.



Angleterre
La subtilité anglaise et les six années passées dans la même classe auront eu raison de l'agressivité biélorusse. Un peu. Elle ne lui épargne pas sa grossièreté, ni sa mauvaise humeur chronique, mais elle lui sait sans doute gré, au fond, de connaître et respecter les limites à ne pas franchir. Ils ont des centres d'intérêt communs.



Lettonie
En construction.



Estonie
En construction.



Lituanie
Historiquement, Lituanie est celui qui a séparé Natalia d'Ivan. C'est la même chose aujourd'hui, au point qu'il devient difficile pour ses poings de l'ignorer. Cela dit, la propension de Lituanie à se retrouver sous les coups russes ou biélorusses est franchement suspecte. Et glauque. Natalia en a déduit qu'il aimait sans doute se faire rouler dessus, au fond.



Pologne
Il est du genre grande gueule. Bah ! Il peut faire sa tête de ballon tant qu'il veut. Un ballon, ça s'éclate. Dans les coins de porte, par exemple.



Chine
Celui-là, il a juste le cul bordé de nouilles. Elle aurait pu le tordre en deux pour les lui faire bouffer (un produit local en plus, y va pas s'plaindre), mais il va falloir être plus maline.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I don't dislike you, I nothing you.   

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't dislike you, I nothing you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PREVAL POCKETS $10,000,000 IN TELECO DEAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: RP 2-
Sauter vers: