AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Any-fuckin-time, any-fuckin-where !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
USA / Allen J.
Groupe Américain
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 13/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
2/100  (2/100)
Grade et Classe: Secondaire 3

MessageSujet: Any-fuckin-time, any-fuckin-where !   Lun 15 Mai - 3:48



Dossier scolaire

État civilà remplir par l'élève :

Nom : Jones
Prénom(s) :Allen Ethan
Âge : 16 ans
Sexe : masculin
Date de naissance : 4 juillet
Aile : Américaine
Pays représenté :Etats-Unis d'Amérique
Niveau scolaire : Secondaire 3

Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 180
Poids : 80
Couleur des yeux :rouge
Couleur des cheveux :bruns
Signe(s) particulier(s) : -

Allure générale : C'est un grand garçon, à la morphologie solide, rigoureusement incapable de se plier à un port correct de l'uniforme scolaire. Absolument tout le gêne là dedans, que ce soit la putain de chemise, le putain de pantalon ou la putain de veste, sans même évoquer la putain de cravate. Comme sûrement pas mal de ses congénères, il attente à l'intégrité dudit uniforme autant qu'il peut et dix fois dans la journée si nécessaire. Les vêtements civils ne sont à vrai dire pas mieux traités, mais au moins, il ne s'en plaint pas. C'est assez basique ceci dit, l'habillement n'est pas un point qui semble lui tenir à cœur.
Attitude générale : Difficile à dire dans le sens où c'est quelqu'un dénué de toute forme d'impassibilité. Le maintien comme les expressions, ou encore le regard, varient en fonction de la situation et des ressentis. La plupart du temps néanmoins, il affiche d'une désinvolture absolue et un manque de classe tout aussi profond. Mais les attitudes provocantes sont toujours promptes à sortir, chez lui.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : Ce type-là est avant tout une grande gueule. Après, à savoir si le reste suit ou non, c'est variable. Il peut tout autant être gratuitement hostile que gratuitement amical, souvent buté, parfois conciliant, bien que ça reste rare. Assez susceptible quand même dans l'ensemble, il tend à réagir assez vite. Paradoxalement, il assume sans problème ses propres débordements, et ne s'embarrasse pas de grand chose.
Assurance : Il ne semble pas en manquer, allant même jusqu'à des débordements manifestes, tombant parfois dans l'arrogance pure et simple, affiche de façon coutumière une aisance absolue, aucune réserve et assez peu de discernement, le tact est en option ; il n'hésite pas à rentrer dans le tas au sens propre comme au figuré, avec l'enchaînement de déboires que ça lui vaut le plus souvent. Voilà pour la devanture. A l'intérieur, c'est moins reluisant. Il a bien moins confiance en lui qu'il ne veut bien le montrer, et se traîne par ailleurs une guirlande de complexes variés qui peuvent à l'occasion le déstabiliser.
Il est à noter qu'il s'efforce depuis son entrée à l'académie, avec plus ou moins de brio, de réfrener un accent du midwest très prononcé, qui ressurgit invariablement aux retours de vacances, et ponctuellement en période de fatigue ou d'énervement. Il prend assez mal toute mention à ce sujet.
Relationnel :« Sa relation aux autres est probablement ce qui s'inscrit le plus dans la norme convenue ; il est résolument sociable, bien qu'il y ait là aussi des excès. L'isolement de manière générale est quelque chose qui lui pèse. Le principal problème sur ce point est qu'il n'a pas une personnalité adaptée à ses aspirations sociales. Il cherche le contact, en quasi constance, tolère mal le rejet, jusqu'à en devenir pénible. De fait, il y a chez lui une propension ponctuelle à s'imposer quel que soit le biais ou la méthode employée. C'est un point particulièrement visible en ce qui concerne le représentant du Canada. Il n'a de cesse de chercher à capter son attention, souvent en vain ; tous les moyens sont bons cependant, le plus récurrent restant tout le panel de la provocation et du conflit.
Peu de hauts et de bas cependant au niveau relationnel, les relations qu il mentionne sont généralement stables, en positif ou en négatif. Il a malgré tout une légère tendance à enjoliver la réalité sur ce point, mais je doute qu'il aille jusqu'à s'en persuader lui-même. Ce point demeure de façade »
T.H. 2016
Comportement(s) à déplorer : On peut déplorer pas mal de choses, en fait. Outre le fait qu'il soit terriblement bordélique et parfois obstiné au dernier degré, il cumule les conneries diverses avec une inconséquence crasse. On fait, on réfléchit après. Il n'hésite pas non plus à provoquer des bagarres ou à tenter de faire le mur. Quelques problèmes rencontrés en ville, également. Le principal souci reste néanmoins son langage ordurier au possible, ses références obscènes à tout bout de champ et l'attitude assortie. On saluera ses efforts pour ressembler le plus possible à un produit des bas fonds du Bronx, où il n'a absolument jamais mis les pieds, et qui s'accorde assez mal avec sa diction très, très texane.
Centre(s) d'intérêt : La procrastination, il faut le dire, plutôt à l'extérieur. Le baseball. Le speedway. Les bestioles. Les blagues sales. Déterminer qui est le plus balèze et qui pisse le plus loin.  Emmerder son frère.

Profil scolaire : Franchement pas égal dans les matières et susceptible d'y mettre autant de bonne que de mauvaise volonté. Guère de constance et très rarement appliqué, il surnage. De manière globale, ce n'est pas un élément calme, et cause des perturbations occasionnelles.
appréciations de l'année en cours:
 
Il présente tout de même une acceptation de l'autorité professorale. C'est essentiellement en dehors des cours que son potentiel de connerie atteint son maximum.
Sa participation au Conseil Etudiant ne semble avoir d'autre motivation que le fait que son précédesseur en était membre.
Langues Parlées: anglais. Il ne semble pas considérer l'intérêt de l'assimilation d'une autre langue. Et ses soi-disant notions d'espagnol conféreraient sans doute aux hispanophones une irrépressible envie de lui faire ingurgiter de l'eau de javel.



Données biographiques et relationnellesà remplir par le psychologue :

Lieu de naissance :Fort Worth, TX
Lieu de vie avant l'admission à l'académie : Roanoke, Denton County, TX
Situation des parents : Mariés. Salariés du gros employeur du coin, dans l'industrie aéronautique. Domiciliés en semaine près de leur lieu de travail, ne regagnent leur domicile que les week end, malgré une distance d'à peine une cinquantaine de kilomètres. Le reste du temps, il a donc été gardé pour ne pas dire élevé par une succession de moult nounous et  jeunes filles au pair principalement en milieu très rural. « C'est une famille qui semble malgré tout dysfonctionnelle, avec des parents bienveillants mais extrêmement absents ; là est très probablement la raison de son besoin compulsif à se faire remarquer. » T.H 2006
Fratrie : Au sein de l'académie. Le représentant du Canada est son demi-frère.
Conditions de vie avant l'admission à l'académie : Milieu de classe moyenne, très peu pré-scolarisé et très peu sociabilisé.
Scolarité avant l'admission à l'académie : Difficile à évaluer. Six mois de pré-scolarisation seulement avant l'entrée à l'Académie, et il semblerait que son activité se partageait entre pleurer et tenter de quitter les lieux.
Événement(s) marquant(s) avant l'âge de 6 ans :  « La mention la plus récurrente, de loin, semble être le fait d'avoir appris l'existence d'un frère aîné. L'aspect plus inquiétant de la chose est cette propension à sublimer certains aspects. Il a affirmé à plusieurs reprises avoir entretenu une correspondance avec le représentant du Canada avant l'entrée à l'académie, ce qui s'avère faux – d'autant plus qu'il n'a acquis l'écriture que lors de sa première année à l'Académie. En revanche, il semble exact qu'entre l'âge de quatre et six ans, il ait unilatéralement adressé au concerné des dessins, en moyenne une fois par semaine, mais de l'aveu parental, aucun n'aurait été expédié au destinataire (quelques-uns des plus récents sont archivés en annexe du dossier, je dois avouer qu'il est assez difficile de déterminer ce qu'ils représentent...). Je ne saurais dire s'il s'est persuadé d'avoir reçu des réponses ou s'il le feint. Dans le deuxième cas, on peut souligner la persévérance, que j'hésite néanmoins à qualifier d'obsessionnelle. » - T.H. 2007
Regard que porte l'élève sur son intégration à l'académie : Il semblerait qu'il y porte un intérêt certain. Malheureusement, il semble prendre sa position pour acquise et n'y met pas entièrement du sien...
Relationnel au sein de l'académie :  A vrai dire, il a une opinion sur pas mal d'étudiants de l'académie, quand bien même l'occasion ne se présente pas d'en faire part. Il en apprécie certain, n'en encadre pas d'autres, à divers degrés, et tend à jauger assez rapidement. [à voir dans le détail avec les concernés]
Evènements marquants au cours des années antérieures à l'Académie :  De la routine. Ah, oui. Il a vomi ses tripes au sortir de sa première session HARP.

Et vous ?

Surnom : Alrisha
Âge : ça fait déjà quelques années que j'ai 25 ans tous les ans.
Comment avez-vous connu le forum ? Une histoire de violation de sépulture.
Des commentaires ? je déteste faire des fiches.Et pour finir, le fameux code secret ! rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Any-fuckin-time, any-fuckin-where !   Lun 15 Mai - 3:54

blablabla pari tenu


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
 
Any-fuckin-time, any-fuckin-where !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: Secrétariat :: Inscriptions des Élèves :: Dossiers Validés :: Groupe Américain-
Sauter vers: