AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours-moi après... [Feat. Altan Ulaansükh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cours-moi après... [Feat. Altan Ulaansükh]   Dim 20 Aoû - 16:11

ft.
ULAANSÜKH ALTAN
« Cours-moi après... »
Celui qui veut, viens
Comme tous les matins, largement avant l’heure des cours et, sans doute, du lever du couvre-feu, j’étais hors de mon dortoir et piétinais l’herbe encore humide de rosée.

Il ne faisait pas très chaud ce matin, mais j’avais déjà vécu pire, et ce n’était pas non plus comme si j’étais très frileux par nature.

Sautillant sur place et commençant mes habituels échauffements, je scrutais les environs du stade afin de vérifier que j’étais bien seul. Les premières années, il avait été complexe de faire comprendre qu’il était hors de question que j’abandonne mes habitudes.

Maintenant, à défaut d’avoir la permission, j’avais noté l’heure des rondes. Et puis, on n’était pas vraiment en prison, il fallait juste éviter les employés. Et tant pis si on prenait le bruit de ma course pour une émanation spirituelle ou autre. Ça n’encouragera que mieux les curieux de ne pas s’approcher !

Jetant mon gilet sur un banc, je finis par me mettre en place à la ligne de départ, la musique pulsant en rythme avec le battement de mon cœur. Rien ne valait une bonne dose de heavy metal pour se mettre d’entrain et bloquer chaque pas dans le revêtement en résine de la piste d’athlétisme.

Ma respiration prit une cadence confortable alors que le vent fouettait mon visage, me décoiffant légèrement.

J’ignorais encore combien de tours de stade je comptais faire, me fixant rarement un but, je le faisais juste en fonction de mon corps. Si je pouvais faire plus, je le faisais, sinon tant pis.

Je finis par fermer les yeux, connaissant par cœur le terrain.


Dernière édition par Finlande / Thurston V. le Mar 28 Nov - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours-moi après... [Feat. Altan Ulaansükh]   Mer 20 Sep - 19:19


Cours-moi après.
Est-ce juste un manque d'attention ?

Comme tous les matins, et ce bien avant le lever du couvre-feu car il faisait définitivement nuit, Altan est parti courir. Depuis le temps, il a juste appris à différencier les surveillants qui le laissent faire parce qu'ils ont confiance en lui et le vieux con qui le saquerait s'il ne faisait que marcher sur la pelouse. Et c'est sans avoir croisé âme qui vive qu'il investit le stade pour faire quelques tours. Il n'a que peu dormi, encore, et le sport répétitif ne fait rien pour arranger son cas. Au mieux, il somnole en cours, mais dès qu'il pose la tête sur l'oreiller, c'est mort... Il en est réduit à songer au combo super efficace "somnifère-vodka" pour être sûr de dormir, mais entre le sommeil et le coma il n'y a qu'un pas qu'il se garderait bien de franchir si c'est possible. Enfin, il fera le maximum pour rester à la limite. Enfin bref. Après avoir posé ses affaires sur l'un des bancs du stade, il se met à courir. Vraiment. Longtemps. Assez pour pouvoir observer le soleil se lever très lentement. Jusqu'à ce que des teintes pourpres viennent parsemer l'horizon. Là, il ralentit près de ses affaires, le souffle court, et boit lentement en s'éloignant du stade. Pas la peine de rester près de son sac alors qu'il sait que personne ne viendra. Et il reprend sa course mais dans le parc, laissant là ses affaires. En revenant une petite heure plus tard, il aperçoit une forme qui court et sourit en coin. Le Finlandais. D'habitude il fait en sorte de ne croiser personne, mais c'est à croire qu'il a mal calculé son coup ce soir.... Matin. Matin, c'est le matin. Sans vouloir lui faire peur, il marche donc vers ses affaires.

Oh, Thurston.

Le saluant au passage d'un signe de la main, il ne l'oblige absolument pas à s'arrêter. Il s'étire dans tous les sens, puis fait d'autres étirements sur le banc, avant de simplement s'y asseoir et boire en silence. Méditer, c'est pas mal. Et quand le petit jeune finit par s'arrêter, il lui jette un regard avant de boire de nouveau.

Déjà d'bout ?

Oui, évidemment, mais il n'est pas non plus réputé pour sa conversation. Et c'est calmement qu'il guette l'arrivée du soleil dans son champ de vision. Il apprécie les couleurs du ciel, elles ne changent pas d'un continent à un autre....

©️ Luth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours-moi après... [Feat. Altan Ulaansükh]   Mar 28 Nov - 19:11

ft.
ULAANSÜKH Altan
« Cours-moi après »
On parle, on parle...
C’est difficile d’entendre à cause de la musique, mais j’avais pu apercevoir Altan du coin de l’œil. Je me contentai d’hocher la tête en sa direction mais de poursuivre mes foulées.

Ce n’était pas demain la veille que je sacrifierais le sport au profit de la politesse. Enfin, pas plus que le minimum requis.

Mes baskets écrasent la résine, me propulsant toujours plus loin, toujours plus vite, le vent giflant mon visage, mes cheveux s’imprégnant de sueur, l’adrénaline pulsant dans mes veines au rythme des percussions de la batterie.

Lorsque mes muscles finirent par crier grâce, que la chaleur était insupportable, que mes poumons se gelaient, je finis par abaisser ma foulée pour me contenter de trottiner jusqu'au banc où glandait l’autre lève-tôt.

Arrivant à sa hauteur, je coupai le son de mon baladeur et répétai les étirements de tantôt, profitant des bancs déserts.

- Nan nan, j’suis encore dans mon lit, ça s’voit pas ?

L’heure n’a rien à voir avec mon caractère brut de décoffrage. J’ai toujours été comme ça, pas plus le matin que le soir.

- Et toi ? Sortit pour compter les étoiles ?

Je frissonnai de froid. Je détestais quand je faisais ça. Comparé à la température de chez moi… Tiens, d’ailleurs, cette température matinale, existe-elle seulement chez moi ? Pas que ça ait la moindre importance, notez-le bien…

Enfilant le pull que j’avais apporté avec moi, je me laissai tomber auprès de mon compagnon matutinal qui allait finir avec un torticolis si il continuait.

- Déjà que t’es dans la lune, il te faut en plus les étoiles ?

La vache, je suis en train de faire exploser mon compteur de mots.

Appelez les médias, vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours-moi après... [Feat. Altan Ulaansükh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours-moi après... [Feat. Altan Ulaansükh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» promenade après les cours
» Après le cours [pv Benjamin]
» Cours particulier... : Avoir de la répartie feat Louisa
» Un petit cours de lecture, ça vous tente ? - Feat Bael-en-feu
» Après une bonne bagarre.. [ Feat Victoria ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: École :: Extérieur :: Stade-
Sauter vers: