AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Formulaire des parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 626
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Formulaire des parents   Ven 20 Oct - 17:47

Mini-fiche de présentation du PNJ
à poster à la suite de ce message.


Prénom et Nom

Nature du lien familial :  (père, mère, oncle, tante, grand-père, etc)
Age :
Profession :
Domicile : (ville et pays)
Langues comprises et/ou parlées :
Liste des liens : (Tous les autres personnages en lien avec lui/elle, y compris les professeurs et les autres parents susceptibles d'être présents)




Description physique :
(Une brève description physique de la personne. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter, en plus, une image, dessin, photo... Dans tous les cas, pensez à préciser les points évidents : sa taille et corpulence, couleur des cheveux, des yeux, du teint, les éventuels signes particuliers, etc.)




Caractère :
(Décrivez en quelques lignes le caractère global de la personne. N'hésitez pas à entrer dans les détails. Plus vous serez précis, plus le pnj sera proche de ce que vous avez en tête.)




La relation entre le personnage et le pnj
(Quelle est la relation entre votre perso et le pnj ? Fusionnelle, distante, cordiale, tiédasse, carrément hostile ? Soyez aussi précis que possible ! Précisez également quel regard porte le parent sur la présence de son rejeton à l'académie.)

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)
(Tout ce dont pourrait être au courant le parent concerné. Votre perso porte-t-il des lunettes pour lire ? A-t-il peur des canards ? Etait-il fou amoureux de sa première institutrice ? Etc. N'hésitez pas à en mettre autant que vous le souhaitez.)






Code:
<center>[color=#660000][b]Mini-fiche de présentation du PNJ [/b][/color]

<span style="letter-spacing:-1px; text-shadow: #000000 1px 1px 1px; font-size: 25px; font-family: verdana; color: #EBEBEB;">Prénom et Nom</span>
<div style="text-align: justify; background-color: #CDB696; border: 4px grey solid; border-top-width: 4px; -moz-border-radius: 4px; border-left-width: 4px; -moz-box-shadow: 0px 0px 4px #B88F5E; width: 470px; height: 200px; overflow:auto; border-radius-topright: 4px; border-radius-topleft: 4px;"><blockquote>
[b]Nature du lien familial :[/b]  [size=10][i](père, mère, oncle, tante, grand-père, etc)[/i][/size]
[b]Age :[/b]
[b]Profession :[/b]
[b]Domicile :[/b] [size=10][i](ville et pays)[/i][/size]
[b]Langues comprises et/ou parlées :[/b]
[b]Liste des liens :[/b] [size=10][i](Tous les autres personnages en lien avec lui/elle, y compris les professeurs et les autres parents susceptibles d'être présents)[/i][/size]
</blockquote></div>
<div style="text-align:center;margin-bottom:-20px;margin-top:5px;"></div>

<div style="text-align: justify; background-color: #CDB696; border: 4px grey solid; border-top-width: 4px; -moz-border-radius: 4px; border-left-width: 4px; -moz-box-shadow: 0px 0px 4px #B88F5E; width: 470px; height: 200px; overflow:auto; border-radius-topright: 4px; border-radius-topleft: 4px;"><blockquote>
[b]Description physique :[/b]
[i][size=10](Une brève description physique de la personne. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter, en plus, une image, dessin, photo... Dans tous les cas, pensez à préciser les points évidents : sa taille et corpulence, couleur des cheveux, des yeux, du teint, les éventuels signes particuliers, etc.)[/size][/i]
</blockquote></div>
<div style="text-align:center;margin-bottom:-20px;margin-top:5px;"></div>

<div style="text-align: justify; background-color: #CDB696; border: 4px grey solid; border-top-width: 4px; -moz-border-radius: 4px; border-left-width: 4px; -moz-box-shadow: 0px 0px 4px #B88F5E; width: 470px; height: 200px; overflow:auto; border-radius-topright: 4px; border-radius-topleft: 4px;"><blockquote>
[b]Caractère :[/b]
[i][size=10](Décrivez en quelques lignes le caractère global de la personne. N'hésitez pas à entrer dans les détails. Plus vous serez précis, plus le pnj sera proche de ce que vous avez en tête.)[/size][/i]
</blockquote></div>
<div style="text-align:center;margin-bottom:-20px;margin-top:5px;"></div>

<div style="text-align: justify; background-color: #CDB696; border: 4px grey solid; border-top-width: 4px; -moz-border-radius: 4px; border-left-width: 4px; -moz-box-shadow: 0px 0px 4px #B88F5E; width: 470px; height: 200px; overflow:auto; border-radius-topright: 4px; border-radius-topleft: 4px;"><blockquote>
[b]La relation entre le personnage et le pnj[/b]
[i][size=10](Quelle est la relation entre votre perso et le pnj ? Fusionnelle, distante, cordiale, tiédasse, carrément hostile ? Soyez aussi précis que possible ! Précisez également quel regard porte le parent sur la présence de son rejeton à l'académie.)[/size][/i]

[b]Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)[/b]
[i][size=10](Tout ce dont pourrait être au courant le parent concerné. Votre perso porte-t-il des lunettes pour lire ? A-t-il peur des canards ? Etait-il fou amoureux de sa première institutrice ? Etc. N'hésitez pas à en mettre autant que vous le souhaitez.)[/size][/i]
</blockquote></div>
<div style="text-align:center;margin-bottom:-20px;margin-top:5px;"></div>
</center>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
Scotland/ Neilina K.
Groupe Anglo-Saxon
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
2/100  (2/100)
Grade et Classe: Superieur 1

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Ven 20 Oct - 20:19

Mini-fiche de présentation du PNJ


Katherine Kirkland


Nature du lien familial : Mère
Age : 54 ans
Profession : Cadre supérieur dans une grosse compagnie anglaise.
Domicile : Londres, Angleterre
Langues comprises et/ou parlées : Anglais, gallois. Elle comprend et parle aussi le français avec un bon accent, et à quelques notion de mandarin.
Liste des liens : Globalement Katherine s'entendra bien avec toute personne faisant preuve d’autorité, mais elle ne supporte pas les jugements injustes ou infondé. De même elle aura tendance à regarder de haut toutes personnes qui se laisse aller ou qui apparaît négliger aussi bien dans son apparence que dans comportement.





Description physique :
Katherine est une grande femme, près d'1m90 et ça sans talons aiguilles. C'est une belle femme, fine mais qui impose le respect par sa posture droite et fière. Tous comme ces filles elle possède une crinière rousse et de beau yeux bleus, elle a aussi transmit à ses filles ses tâches de rousseurs. Toujours tiré à quatre épingle, Katherine n'est pas une femme qui passe inaperçues.

Spoiler:
 






Caractère : 
Mama Kirkland possède un caractère fort, elle n'est pas le genre de femme à qui l'ont dit non et si jamais vous vous y essayez elle usera de la ruse, puis de la force pour arrivé à ses fins. Intransigeante, elle a des principes définis auquel on ne déroges pas pour elle certaines choses sont primordiales: la politesse, le savoir-vivre et l'éducation. Elle rit peu et sourit encore moins, austère et sévère sont des qualificatifs qui lui correspondent aussi très bien. Cette maman est aussi une croqueuse d'homme, enfin elle est plus du genre mante religieuse ... elle va épuiser son homme, puis le laisser pour ne plus jamais le revoir. C'est une féministe extrémiste qui pense et clame haut et fort qu'une femme vaut bien mieux qu'un homme et que si plus de femme étaient au pouvoir le monde se porterait bien mieux. Elle n'a pas sa langue dans sa poche et elle peut parfois paraître assez violente et cruelle das ses paroles.



La relation entre le personnage et le pnj
Katherine est fière de son aînée même si elle regrette le côté un peu revêche et libre de sa progéniture. Les deux s'entendent très bien. La jeune femme respecte beaucoup sa mère et ce que dit celle-ci fait loi. Cette daronne est du genre à remonter les bretelles de sa progénitures même devant du monde si il le faut. Les deux femmes n'échangent jamais de geste tendre et se disent encore moins qu'elles s'aiment. Elles intériorisent tout. Ce qui fait la bonne entente des deux femmes, c'est qu'elle se retrouve mutuellement l'une dans l'autre... seul le côté fun de la plus jeune dénote.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)
Le revers gauche de Mama Kirky est légendaire, un revers et elle vous fait faire le tour du monde. Neil le craint beaucoup.
Elle parles beaucoup mec et cul ensemble toutes les deux.
Neilina lui en veut car ni elle, ni ses soeurs n'ont d'information sur leurs pères.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
France/ Louis B.
Groupe Latin
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Sam 21 Oct - 12:13

Mini-fiche de présentation du PNJ


Madeleine Dubois-Bonnefoy


Nature du lien familial :  Mère
Age : 42 ans
Profession : Femme au foyer.
Domicile : Dieulouard, France
Langues comprises et/ou parlées : Le français et l'anglais, enfin elle a quelques notion d'allemand.
Liste des liens :  Elle aura tendance à aller plus vers les femmes et à fuir toute rencontre avec un homme si elle n'est pas accompagné de quelqu'un. 






Description physique : 

Madeleine était une femme qui porte sur son visage les reliques de sa beauté d'autre fois. Les cheveux blonds qui aurait pus faire concurrence à la crinière de rêve des représentant français actuels sont ternes. Ses yeux bleus sont éteints eux aussi, entouré de cernes à faire pâlir un insomniaque. C'est une femme fine, beaucoup trop fine pour que cela soit normal. La pauvre marche voûtée et croise rarement le regard de ses interlocuteur. Elle s'habille de manière simple et s'apprête relativement peu, même si pour venir voir son fils dans sa grande école elle fera une exception.






Caractère : 
Si Louis est un personnage discret sa mère tente elle d'être transparente. Une timidité et une peur de l'autre excessive font qu'elle se met souvent à l'écart pour se contenter d'observer de loin les autres. Elle n'adressera la parole en premier que si elle est obligée à le faire, sinon elle tentera de fuir. Avec le gente féminin elle sera un peu plus détendue et évoquera sans peine ces enfants avec tendresse, avec la gente masculine la chose sera tout autre … elle est prête à tout faire pour obéir aux « ordres » ou ce qu'elle croit être des ordres de la part des hommes, et si jamais elle se méprends il y a de grande chance que la pauvre femme se mette à pleurer de peur de subir la même chose qu'elle subit à la maison. (Si vous la faite pleurer, méfier vous de Louis). Madeleine est une personne rêveuse et toujours un peu dans son monde à elle, elle vit recluse dans sa bulle et essai de ne pas voir le monde autour d'elle.








La relation entre le personnage et le pnj 
La relation qu'entretiennent les deux français est inversée, Louis joue le rôle de parents et Madeleine celle de l'enfant. C'est lui qui remet bien ses vêtements ou ses cheveux, c'est lui qui l'aide à s'endormir (par téléphone ou en restant près d'elle jusqu'à ce qu'elle s'endorme), c'est lui qui l'aide à faire les démarche administrative. Bref Louis est comme une maman poule envers sa génitrice. Ils n'est pas rare de les voir s'échanger des gestes tendres, ou de les voir discuter histoire et idées politique ensemble. Ils sont tous les deux conscient que cette relation n'est pas saine, mais sont tous les deux bloqués dedans. Madeleine à d'ailleurs du mal à se faire à l'idée que son fils soit dans une école au bout du monde et ne puisse pas rentrer tout les jours.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant) 
Madeleine suit Louis comme un caneton suit sa maman.
Louis sera très, extrêmement, peut être un peu trop protecteur envers elle.
Il ne sera pas rare, de le voir marché avec sa mère en la tenant par la main.






C'est un bon résumé du personnage ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
South Italy / Lucrezia V.
Groupe Latin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 13/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
1/100  (1/100)
Grade et Classe: Intermédiaire II

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Sam 21 Oct - 15:10

Mini-fiche de présentation du PNJ


Vittorio « Vito » Salvatore Vargas


Nature du lien familial :  Père
Age : 43 ans
Profession : Il travaille « dans les affaires » (trafic d'armes, blanchiment d'argent, etc. C'est un mafieux.)
Domicile : Rome, Italie. Mais il est souvent en déplacement à Naples.
Langues comprises et/ou parlées : Italien (+ dialecte napolitain), Anglais (avec un accent italien très marqué). Il comprends l'espagnol et le français, sans savoir le parler.
Liste des liens : Italie du Nord et du Sud (nyo) : ses filles.
Empire romain (nyo) : sa mère
Gabriella Vargas : sa femme










Description physique : 

D'un bon mètre soixante-dix-huit, Vittorio Vargas à les cheveux bruns, presque noirs, gominés à la perfection tel le cliché italien qu'il est. Ses yeux sont marrons, son teint bronzé et il a un sourire Colgate ultra bright qui fait chavirer le coeur de ces dames. Assez costaud pour vous décalquer la tronche avec une belle droite, mais pas trop non plus parce qu'être un bobybuilder, c'est pas son délire.

Autour de son cou brille une croix latine, à son poignet une montre qui vaut plus chère que ta maison et il porte à son annulaire une alliance depuis 20 ans. Il est toujours bien habillé, du sur mesure, -en même temps, Madame est styliste et couturière- et soigne son apparence en toute heure. Il veut être impeccable, tout le temps.

[j'éditerais si je trouve l'image d'un bg italien]










Caractère : 

« Classe et élégant » : ça c'est comment Lulu qualifie son papa, et elle a bien raison. Monsieur est raffiné, aime les belles choses et surtout celles qui ont de la valeur. Beaucoup de valeur. Il sera d'ailleurs très offensé de ne pas avoir pu garer sa limousine de 30m aux vitres blindées sur le parking de l'Académie ou même de pouvoir garder son « arme de service » sur lui.

Diplomate : Monsieur manie les mots à la perfection, sachant exactement quoi dire et comment le dire pour obtenir ce qu'il désire dans les moindres délais. Quitte a être menaçant pour presser un peu les choses. Parce que oui, il veut bien jouer les types sympa, mais il est impatient.

Impressionnant : Il peut sembler froid, peu expressif... Et c'est le cas. Pas besoin de montrer ses sentiments aux autres. Sauf à fifille. Ses véritables sourires sincères sont réservés à ses enfants, les autres femmes se contenteront de sourires charmeurs, et les hommes de rictus moqueurs, voir sadiques quand il leur explique comment il va les réduire en garniture pour sauce bolognaise. Très charismatique, on sait de suite à quel genre de personnage on a affaire lorsqu'il rentre dans une pièce.

Italien : il est toujours en retard -malgré la grande qualité de sa montre- et a transmit cette sale manie à sa fille. Tout comme l'amour pour le café, le vrai, et l'art de parler avec les mains. Il est très fier de ses origines et n'hésite pas à vanter son pays (Naples, bien évidement.)

Leader : monsieur Vargas est quelqu'un de strict et d'autoritaire, qui commande ses hommes avec fermeté.
Il aime l'ordre, la rigueur et déteste qu'on lui désobéisse. Et il est sans pitié avec les traîtres.

Méchant : c'est loin d'être un type bien à qui tu confies les clefs de chez toi quand tu pars en vacances. Il a déjà tué des gens pour ses affaires et cela ne semble pas lui peser sur la conscience. Il n'hésite pas à se servir de ses poings, mais préfère quand même quand c'est les autres qui se salissent les mains pour lui. Un smoking à 200 balles, ça ne se tâche pas de sang, voyons.

Protecteur : en mafieux qui se respecte, la notion de famille est très importante pour lui. Surtout la sienne. Et il est littéralement prêt à tout pour protéger sa progéniture, que ce soit des dangereux psychopathes ou des jeunes garçons qui tournent autour de ses ravissantes filles.







La relation entre le personnage et le pnj 
Lucrezia adore son père. Elle a dépassé le stade « moi mon papa je l'aime et je vais l'épouser », mais elle reste très attachée à lui. Et c'est réciproque. Vittorio voit ses filles comme des petites choses fragiles à protéger face à ce monde cruel. Il n'y a qu'avec sa famille, en privé, qu'il se révèle tendre et attentionné, et plus particulièrement avec ses enfants (Madame étant tout aussi peu expressive que lui).

Vittorio n'est pas vraiment rassuré de savoir sa fille dans cette école, surtout depuis qu'il a eu vent de l'incident avec Yang et qu'il a envoyé une bombe au poivre à sa fille par la poste. Travaillant dans l'ombre, il connaît bien la façon de procéder des plus puissants et redoute que ses enfants deviennent la cible de terroristes ou d'ennemis de la nation. Voir même de la Mafia elle-même.


Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant) 

• Si pour s'adresser à sa génitrice, Lucrezia utilise un très respectueux « mère », son père à le droit à « papino » (une sorte d'équivalent à « papa », en plus enfantin). Lui, par contre, n'hésite pas à l’appeler "princesse".

• Lucrezia, à 4 ans, avait un amoureux du nom de Pietro et ils avaient même prévu de se marier à leurs 20 ans. Ce dernier n'a pas oublié l'italienne et demande souvent de ses nouvelles à ses parents. Une bague en plastique rose offerte à Lulu est la preuve de leurs "fiançailles"

• Vito n'a jamais aimé que sa fille se teigne les cheveux en blond et lui fait souvent des remarques là-dessus. En retour, elle le harcèle sur son addiction à la cigarette.

• Lulu a une peur bleue des araignées. Vito se souvient très bien d'avoir régulièrement sauvée sa fille d'une de ses bestioles à 8 pattes qui grouillait dans sa chambre.

• Lucrezia s'est fait percer les oreilles à ses dix ans, pendant les vacances d'été et de retour chez elle. C'est papounet qui lui a tenu la main ce jour-là et elle a toujours ces boucles d'oreille dans sa boite à bijoux. Mais elle ne les met plus, c'est ringard, ces petites tomates bien rouges.

• Vito a réalisé que sa fille aînée était son petit trésor quand elle dû partir à l'Académie, loin de lui et de la protection paternelle. Il lui offrit alors un énorme ours en peluche, le fameux « Monsieur Nounours », que Lucrezia a conservé précieusement. Et Vito la chouchoute depuis ce jour, répondant au moindre de ses désirs (d'une nouvelle robe trop belle et trop cher au kit de crochetage de serrures.)

• L'italienne téléphone régulièrement à son père pour avoir de ses nouvelles et elle le tient au courant de ses petites aventures à l'académie. En revanche, Monsieur est trop professionnel pour raconter à sa fille en quoi consiste son travail, du moins, pour l'instant. Il est persuadé qu'elle pourrait reprendre son affaire familiale une fois adulte. Surtout grâce à son futur rôle de nation.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chine / Yang W.
Groupe Asiatique
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/07/2017

Carte Étudiante
Punitions:
0/100  (0/100)
Grade et Classe: Intermédiaire 3

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Dim 22 Oct - 16:02

Mini-fiche de présentation du PNJ


Hui Ying Wang


Nature du lien familial : Père
Age : 43 ans
Profession : banquier
Domicile : Beijing, Chine.
Langues comprises et/ou parlées : anglais - niveau passable - ; mandarin - très bon niveau - ; japonais - niveau très bas.
Liste des liens : Yang Wang - fils - ; Qiuyan Wang - connaissance - ; Lan Pomar - neveu par alliance - ; Dai Dan Pomar - ex. Belle sœur -






Description physique : Hui Ying est un homme de taille moyenne, 1 mètre 72, plutôt mince il n'est guère très imposant. Ses cheveux sont noirs et toujours brossés correctement, au millimètres exact. Tout en lui n'est d'ailleurs qu'exactitude, que géométrie. Son visage est un oval, avec ses joues arrondies et sa mâchoires presque invisible, son corps un rectangle mince et ses membres quatre lignes droites et maigres. Il n'est pas reboutant, mais n'est pas non plus beau, ses yeux bruns ne peuvent généralement exprimé que trois choses différentes, la colère, la déception et son ambition. Difficile de comprendre, en voyant cette face austère et inexpressive, comment une femme a-t-elle put réussir à l'aimer. C'est un homme qui ne sait pas sourire, tout au plus il arrive à grimacer dans une pâle copie de ce qu'est la joie. Pâle, la peau très blanches et les cernes immenses, on comprend vite qu'il préfère mettre son travail en premier plan. C'est aussi un homme qui aime avoir une certaine allure, portant seulement des costard hors de prix. En bref, derrière ses lunettes, Hui Ying est un banquier ambitieux plongé dans ce monde sans pitié qu'est celui de la Chine.






Caractère :
Hui Ying est un homme brillant, il a beaucoup d'intelligence et malgré son allure sait se faire apprécié de ceux qu'il juge nécessaire. Il a un avis sur tout, très souvent négatif, venant sûrement du fait qu'il soit extrêmement pessimiste et qu'il prenne un malin plaisir à juger tout ce qu'il trouve à sa portée. C'est un homme froid, il n'est pas démonstratif et très peu émotif, il considère que ce qu'il se passe dans sa tête doit rester dans sa tête. Il est capable de renier sa personne entière si cela peut lui apporter du profit, est un grand manipulateur. De même, il ne supporte pas les gens trop énergiques ou trop expansif. Il les trouve méprisable et gênant. Il n'aime pas qu'on puisse remettre en cause ses décisions mais se pliera s'il s'agit d'un supérieur, du reste, venant d'un de ses enfants ou bien d'un homme de rang inférieur, il prendra ça pour de l'outrecuidance. Mais il a réussit dans la vie, a eut deux enfant et il en est très fier. La réussite était son seul objectif, alors il aime prendre de haut ceux qui ne sont pas dans son cas. Du reste, il est extrêmement complexe de monter dans son estime car il a des critères bien particuliers. Il est un homme très calme et passif qui a essuyé les tempêtes de rages de son ex-femme avec dignité - de son point de vue. Ce n'est pas un homme très tolérant. Il se met facilement en colère, mais cela ne se voit jamais, sauf s'il l'a décider. Ce ne sont pas des crises d'hystérie comme pouvait en faire la mère de ses enfants, mais des colères froides, usant des mots cinglants pour vous descendre plus bas que terre. Il est extrêmement rancunier et a bien du mal à changer d'avis sur les gens et ce malgré son adaptabilité. Il aime ranger les gens dans de petites cases et est emplit de préjugés.





La relation entre le personnage et le pnj
Yang éprouve un respect presque religieux pour son père. Il n'ose jamais hausser la voix en sa présence, est toujours mal à l'aise et se comporte vraiment comme un enfant, à essayer de soigner chacun de ses gestes. Il essaye au maximum de convenir à l'image qu'il a de "l'homme idéal" et évite le conflit, courbant toujours l'échine face à lui. Il l'aime de tout son cœur et c'est principalement pour cela qu'il lui ment tout le temps, que ce soit sur ses amis ou sur lui-même.
Hui Ying n'est pas un père aimant, mais il prend soin de son fils. Il ne lui refuse jamais quelque chose qu'il lui semble essentiel, mais en revanche n'hésite pas à lui interdire les choses qui lui semble inutiles. Il voudrait qu'il réussisse dans la vie et ne sait pas vraiment lui montrer lorsqu'il est fier de lui, ce qui n'arrive pas très souvent car la déception est bien plus présente dans leurs relations. Il n'empêche qu'avec son intégration à l'académie son fils est remonté dans son estime, car il en est très fier.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)

- Yang a toujours eut une peur panique des chiens, mais c'est car à l'âge de cinq ans il a dût fuir un immense dogue que son père était sensé gardé pour son patron. Au final, le petit Yang s'est réfugié sur les épaules du dit père.

- Yang est très agile et ce depuis qu'il sait marcher, il s'est toujours fourré dans des endroits impossibles. Un jour, son père a dût le chercher sur le frigo. Il avait quatre ans.

- Une fois, pour faire un cadeau à son père, Yang a dessiner sur tous ses papiers importants. Hui Ying a moyennement apprécier l'art contemporain de son gamin.

- Quand il était encore un bébé, Hui Ying était un vrai papa poule, mais dès que Yang a commencer a savoir parler, il a changer du tout au tout.

- Hui Ying est, pour Yang, le meurtrier du gecko que sa mère lui avait offert pour ses cinq ans. L'animal avait contracté une maladie grave et Hui Ying s'est chargé d’abréger ses souffrances.

- Yang a très peur d'être trop émotif en présence de son père, c'est pourquoi on dirait peu ou proue qu'il possède un balais dans l'anus. Hui Ying craint que son fil soit homosexuel, à cause de ça et de ses façons parfois étranges de réagir. Nul doute que s'il apprenait pour la relation avec Altan, il serait tout sauf ravit.

- Hui Ying ne lève que très rarement la main sur ces enfants, considérant que ce n'est que l'arme des faibles. Les seuls fois où il a put gifler Yang, c'est que réellement, le gosse avait dépassé les bornes.






Dernière édition par Chine / Yang W. le Lun 20 Nov - 18:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canada / Alexa W.
Sur le paillasson
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 21/10/2017

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Ven 17 Nov - 22:45

Mini-fiche de présentation du PNJ

ALYCIA WILLIAMS

Nature du lien familial : Mère
Age : 37 ans.
Profession : Guide touristique dans un parc national
Domicile : A Millarville au Canada, à proximité du parc national de Banff
Langues comprises et/ou parlées : Elle comprend et parle couramment le Français et l'Anglais
Liste des liens : Elle n'a pas vraiment de lien avec les autres parents ou les professeurs, peut-être le prof de sport, vu qu'il est le seul à dire du bien d'Alexa.




Description physique : La mère d'Alexa est une petite blonde d'à peine 1m65. Elle est toute fine, mais possède un petit visage assez rond et de grand yeux bleus lui donnant presque l'air d'une enfant. Elle a la peau assez pale et son visage est encadré par ses longues bouclettes blondes. Elle porte au quotidien des lunettes de vue et lorsqu'elle ne travaille pas, elle est simplement vêtue d'une jupe ou d'un jean, ainsi que de chemisier plutôt colorés. Elle possède souvent des passements sur les mains et le visage étant assez maladroite.




Caractère : Il s'agit de la personne la plus adorable qui soit. Toujours souriante contrairement à sa fille, elle est très sociale, à l'écoute des autres et veille à ce que tout se passe toujours bien. C'est une personne très cultivée, qui adore plus que tout les livres. Elle est également très manuelle et adore confectionner de petits objets tels que des attrape-rêve, des bonnets, écharpes et autre qu'elle aime offrir à sa fille, faudrait pas que sa pauvre petite attrape froid. Mais même avec ses airs de jeune fille innocente, c'est une vraie mère poule qui n'a peur de rien, elle côtoie des ours et autres bêtes sauvages avec son boulot, si ce n'est qu'elle est constamment inquiète pour son bébé...son bébé de 17 ans quand même.




La relation entre le personnage et le pnj : La canadienne est plutôt distante avec sa mère et ses parents en général. Quand elle était petite elle passait tout son temps avec eux, mais depuis « l'accident », elle préfère rester seule et discrète, au grand désarrois de sa mère qui aimerait pouvoir partager tous les secrets de sa fille, que ce soit en amour ou ses petits soucis à l'académie. Elle essaye quand même de rester un peu autoritaire avec sa fille qui ne lui obéit pas vraiment, elle n'aime pas beaucoup que sa fille enfreint les règles de l'académie, comme sécher les cours, sortir en douce ou la présence d'animaux dans sa chambre. Elle a été plutôt triste quand Alexa a dû intégrer l'académie, même si elle n'en reste pas moins fière, étant donné que cela l'a encore plus éloigné de son bébé, elle ne reçoit plus qu'un ou deux messages de temps en temps et la canadienne rentre très rarement chez elle.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)
- Alexa adore les peluches, elle a plein de peluche et de poster d'animaux dans sa chambre chez elle.
- Quand elle était petite Alexa voulait devenir guide comme ses parents pour pouvoir rester pour toujours avec eux.
- La canadienne doit normalement porter des lunettes de vue, mais elle ne les met pas parce qu'elle se trouve moche avec.
- Alexa lui a récemment demandé si Allen pouvait passer Noël chez eux au Canada, mais elle n'est pas encore prévenue de sa relation avec l'Américain.
- Elle connaît l'amour que porte sa fille au sirop d’érable et aux pancakes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macao / Lǎn Pomar
Groupe Asiatique
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
1/100  (1/100)
Grade et Classe: Secondaire 3

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Ven 17 Nov - 23:42

Mini-fiche de présentation du PNJ

Dai Dan Pomar

Nature du lien familial :  Mère
Age : 40 ans
Profession : Staff dans un casino
Domicile : Macao en République populaire de Chine
Langues comprises et/ou parlées : portugais, macanais, anglais, cantonais et mandarin.
Liste des liens : Elle connait Qiu et sait pour la relation avec son fils.




Description physique : 
Madame Pomar est une petite dame d’un mètre 64. Elle a une peau doucement mate et dorée du fait de ses origines. La jeune femme est assez maigre devant garder une ligne strict pour son travail au casino. Elle a quelques rides qui apparaissent qu’elle se dépêche de cacher sous ses produits de beautés tout comme ses petites tâches de vieillesses. La jeune femme garde cependant une deuxième jeunesse avec ses longs cheveux noires et ses yeux en forme d’amande d’un noir digne de l’ébène.




Caractère : 
Une sorcière…Une vraie sorcière. Elle est très sévère appréciant être à la tête de la maison et dominant avec plaisir de part ses actions son mari. Elle n’aime pas l’insolence et le réprimande souvent à coup de plumeau ou en tirant les oreilles. Elle est aussi très impulsive et énergique. Adorable avec les invités et en public. Démoniaque avec sa famille. Elle la considère cependant comme son plus grand trésor et défend à corps et à cris son fils unique malgré le désespoir qu’il produit en elle. Sociable pour son métier et pour son image, elle est cependant loin d’être renfermé mais n’aime pas montré sa faiblesse ayant une fierté très mal placé.




La relation entre le personnage et le pnj 
Elle est aujourd’hui assez conflictuelle à cause de la flemme de Lan. Il n’en est que les deux malgré ce conflit reste assez liés comme lors de l’enfance du jeune homme. L’adulte et lui pouvant s’entendre dans des sujets. Elle a comme un sixième sens quand il s’agit de son fils et s’occupera de lui si elle sent que cela va mal au lieu de lui hurler dessus.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant) 
Elle sait que Lan prenait des somnifères. 

Elle sait qu’il voulait être chevalier pour sauver celle qui l’avait fait pour lui.
Son fils et elle ont déjà eu une altercation orale et vu qu’il a perdu, elle lui rappelle quand il réessaye de lui hurler dessus. (Faut dire qu'il avait rien à dire contre le fait qu'il dormait trop.)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mongolie/ Altan Ulaansükh
Groupe Asiatique
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/08/2017
Age : 20
Localisation : Au sous-sol avec D~

Carte Étudiante
Punitions:
0/100  (0/100)
Grade et Classe: Supérieur 1

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Sam 18 Nov - 8:45

Mini-fiche de présentation du PNJ

Ulaansükh Ganbold

Nature du lien familial : Père
Âge : 41 ans
Profession : Nomade. Et il vous emmerde.
Domicile : La Steppe, Mongolie.
Langues comprises et/ou parlées : Mongol (parlé, écrit), chinois (parlé), russe (parlé, écrit)
Liste des liens : Altan -fils-




Description physique :
Ulaansükh est un homme carré, quoique petit. En effet, il ne dépasse pas le mètre soixante-dix (un mètre soixante-huit pour être exact) et pèse environ 65 kilos, ce qui est plutôt mince, même avec la graisse vite convertie en muscle à force de courir la steppe.

C'est un homme au visage fermé et à l'allure austère (et pas décédée, comme son fils), qui ne sourira qu'avec les gens qu'il connaît et apprécie (c'est culturel). "Malgré" son âge, la magie asiatique agit sur lui car il fait à peine la trentaine. Ses yeux sont d'un noisette tirant sur le gris. Ses cheveux sont coupés court et généralement jamais coiffés. Ils sont juste assez long pour faire un bordel qui rebique dans tous les sens, ce qui lui donne l'air d'autant plus jeune... Et un poil négligé.

Rajoutons à ça une peau glabre et on le croirait bientôt plus jeune que son propre gamin. Il a des vêtements occidentaux et les met quand il est en voyage, ce qui lui évite des regards stupides. Enfin, si on oublie la ceinture à boucle en argent... Et la bague du même métal.




Caractère :
Ulaansükh semble être un homme distant. Il ne sourit pas, se contente de rester en retrait. Ça vous rappelle quelqu'un ? Mais dès qu'il commence à connaître les gens en face de lui, il n'a aucun problème à critiquer, sourire ou blaguer avec eux. Il est très expressif, même si l'air qu'il aborde l'air le plus souvent est un froncement de sourcil désapprobateur, ou une moue de dégoût, au choix. De plus, monsieur n'a pas la langue dans sa poche, mais il se débrouille toujours pour ne vexer personne. L'intérêt de savoir manier les mots. Sa vie de nomade le fait regarder d'un oeil mauvais les accumulations matérielles et les riches en général. Ce n'est pas un prolétaire qui envie les autres pour son propre profit, mais qui pense à ceux qui pourraient bénéficier de tous ces trucs dont les plus aisés ne se servent pas. Il sait cependant faire la part des choses entre les personnes et leurs revenus, se faisant parfois des amis avec qui il ne se serait pas entendu en temps normal.

Ulaansükh est un ami sur qui tout le monde peut compter, qui rit fort et communique à coups de grandes tapes dans le dos. Il est, dans le fond, assez impulsif, mais est normalement tempéré par sa femme, son fils ou lui-même lorsqu'il n'est pas trop loin dans ses histoires. Et si, dans son milieu social, les femmes n'ont pas une place égale avec les hommes, elles en ont une toute aussi importante. Ça s'appelle la coopération.

Jamais il ne s'approchera d'un Russe ou d'un Chinois (exception faite des gosses, parce qu'il s'en fout) à cause de l'Histoire. En effet, son propre père était communiste... Eeeeet après la révolution, il s'est rendu compte de l'enfilade. C'est l'une des premières choses qu'il a appris à son gamin. De fait, il est difficile pour Ulaansükh d'accorder sa confiance à d'autres personnes que sa famille, son aïl ou son pays en général. C'est peut-être un peu excessif, mais ça ne fait pas partie des choses qu'il sait contrôler.




La relation entre le personnage et le pnj
Altan, c'est son premier fils, (et peut-être le seul, car il n'est pas certain de la paternité du second) il a toujours essayé d'en prendre soin et de l'élever au mieux. Il a appris tout ce qu'il savait à un gosse qui ne rêvait que de ça.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)
• L'éducation d'Altan n'a pas été sans... Déboires. Son abnégation sans bornes vient de là, son sens du sacrifice aussi. Son ressentiment envers les Russes et les Chinois également.

• Il avait extrêmement peur des inconnus jusqu'à ses six ans et passait ses journées collé à son père, une main accrochée à son deel.

• Un jour, Ulaansükh s'est inquiété de ne pas voir son fils sourire. Ils ont passé la journée à imiter un sourire pour qu'Altan ait l'air normal auprès des autres gosses quand il partira. De fait, Altan n'a jamais appris à sourire "pour de vrai".

• Il est au courant que son fils n'est pas... 100% hétéro. Comment ? Il l'a surpris. Dans la ger (yourte). Dans SON lit. Le traumatisme mutuel a été présent longtemps. Ils en ont reparlé aux vacances suivantes.... Et Ulaansükh n'en a jamais parlé à sa femme. Il a réagi très violemment au début, mais finalement... Il a bien capté que son fils ne lui donnerait pas de petits enfants à cause de son travail, alors à quoi bon le faire chier avec ça ?

• C'est son père qui a appris à Altan à se coiffer~. Fut un temps où il avait les cheveux aussi longs que les siens. Ça faisait bien rire sa mère.

• Malgré leurs confrontations à chaque vacances, Altan n'a jamais battu son père à l'arc monté. Il compte bien y arriver avant de partir en fonction !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japon/Kuro H.
Groupe Asiatique
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/08/2017

Carte Étudiante
Punitions:
0/100  (0/100)
Grade et Classe: Intermédiaire 2

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Sam 18 Nov - 19:17

Mini-fiche de présentation du PNJ

Tatakachi Honda

Nature du lien familial :  Père de Kuro Honda
Age : 45 ans 
Profession : Général dans l’armée d’auto-défense.
Domicile : Tokyo au Japon
Langues comprises et/ou parlées : japonais, anglais, mandarin.
Liste des liens : Il ne connait personne




Description physique : 
Tatakachi Honda ne dépasse son fils que de quelques centimètres faisant 1m75. Il a une stature droite et assez maigre bien que relativement muscle. L’adulte a des épaules très dur au niveau de ses traits, chose qui s’applique pour tout son corps allant de son visage à ses mains. 
Ses cheveux sont coupés très courts et sont toujours plaquésen arrière afin de retirer quelques mèches rebelles. L’adulte a aussi un regard qui aurait pu être d’un marron doux et chaleureux mais non, il est froid et glace le sang de qui le voit par l’autorité qu’il dégage. 
On le verra à l’académie avec un costume totalement noir avec juste une chemise blanche.





Caractère : 
Tatakachi est un homme d’une nature austère et autoritaire. Il est déjà très hautain se jugeant supérieur à la moitié des personnes croisant son chemin. Rajoutons à cela sa haine profonde et son sentiment de supériorité face à ses collègues asiatiques. 
Il n’est tendu ni avec sa famille ni avec ses amis et se fait remarquer par son manque de parole ayant ce ton cassant et glaçant stoppant toute conversation. Il restera éloigné de tous, préférant être seul qu’avec ces personnes indigne de sa compagnie.





La relation entre le personnage et le pnj 
Celle d’un soumis et de son dominant. Kuro baisse la tête quand son père est là. Aucune admiration et aucun sentiment de sa part juste... De la soumission et de la peur pour cet homme. Tatakachi, lui, il ne pense rien et se contente de regarder son fils d’une manière autoritaire le considérant juste comme celui qui devra servir les intérêts de la famille Honda à l’international.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant) 
-Il battait son fils quand il ne lui obéissait pas.
-Il ne le regarde jamais en face ou dans les yeux.
-Il considère ses enfants juste comme des outils politiques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chine / Qiuyan W.
Groupe Asiatique
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 13/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
1/100  (1/100)
Grade et Classe: Intermédiaire 3

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Dim 19 Nov - 16:25

Mini-fiche de présentation du PNJ

Shui-Khan Wang

Nature du lien familial : Père
Age : 45 ans
Profession : Homme d'affaire, il travaille dans les relations internationales.
Domicile : A Pékin dans la capitale chinoise
Langues comprises et/ou parlées : Il lit et parle couramment l'anglais, le mandarin, le cantonais et a des notions de japonais.
Liste des liens : [size=10][i] Qiuyan (Fille), il connait également Yang et ses parents, le reste ne l'intérresse pas.




Description physique : C'est un homme très typé Asiatique. Il est plutôt petit, environ 1m74 et le corps svelte. Sa peau est mat / dorée, assez pâle. Ses cheveux sont plutôt courts, noirs et brossés avec soin en arrière pour se rajeunir un peu malgré les rides apparaissant sur son visage. Ses yeux sont noirs eux aussi, plutôt petits et légèrement en amandes. Il est constamment vêtu d'un costume taillé sur mesure, très coûteux et marche le dos droit la tête haute, ce qui lui donne une carrure tout de même assez imposante malgré sa taille.




Caractère : C'est un homme très strict, que ce soit au sein de son couple, de sa famille et de son travail. Il est très exigeant et à tendance à attendre un comportement irréprochable de la part de Qiuyan. Il n'a pas d'autre passe-temps que son travail auquel il consacre tout son temps avec sa femme. Il est très cultivé en raison de ses nombreux voyages dans le monde entier. Il est très autoritaire et veux toujours tout avoir sous contrôle et diriger. Si quelque chose ne va pas dans son sens, il n'hésitera pas à le faire savoir, que ce soit en tapant du poing sur la table ou en élevant la voix. Son plus gros défaut c'est qu'avec tout cela, il ne s'est jamais occupé de sa fille et n'a jamais été présent pour elle.




La relation entre le personnage et le pnj : Leur relation est disons très distante, comme dit un peu plus haut, Shui-Khan n'a jamais rien fait pour sa fille si ce n'est l'utiliser presque comme un outil pour pouvoir gagner plus. Il avait pour objectif de la faire devenir Avocat ou médecin et veillait à ce qu'elle soit toujours première en tout à l'école ou dans toutes les autres activités qu'elle pratiquait comme le sport, quand cette dernière ne rêvait que d'être cuisinière comme le fut sa grand-mère. Il avait même prévu de la marier à un homme avec une bonne situation et riche lorsqu'elle aurait atteint l'âge adulte. Ses cheveux, sa façon de se maquiller, de s'habiller, de se tenir, il a fait en sorte même en étant jamais présent de tout contrôler par le biais de ses subordonnés. C'est pourquoi la petite Chinoise préférait largement fuir et rester chez la grand-mère maternelle qui faisait tout pour qu'elle garde une enfance normal malgré le pouvoir qu'exerçait sur elle son paternel. Son entrée à l'académie à un peu bouleversé ses plans, mais là encore, il voit en ce futur un moyen d'obtenir encore plus d'importance au sein du gouvernement chinois.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant) 
- Il ignore tout du comportement actuel de Qiu, que ce soit ses tests capillaires récents (elle est rousse à présent) ou de sa relation avec le Macanais, ce qui devrait très fortement lui déplaire.
- Il ne connaît rien de la fille, ayant toujours été absent si ce n'est pour l'engueuler à chaque fois qu'elle tentait d'échapper à son autorité, il peut d'ailleurs parfois être plutôt violent.
- Lorsqu'elle était encore « avec ses parents », la chinoise fut enlevée petite par des opposants de ses parents alors d'un voyage d'affaire. Lors d'un autre dans la ville de Macao, lorsqu'elle avait cinq ans, livrée à elle-même, elle s'était perdue avant d'être retrouvée, ce fut ce jour qu'elle rencontra Lan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
USA / Allen J.
Groupe Américain
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
2/100  (2/100)
Grade et Classe: Secondaire 3

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Lun 20 Nov - 19:59

Mini-fiche de présentation du PNJ

Jeremiah Jones

Nature du lien familial :  père
Age :  42
Profession : ingénieur aéronautique
Domicile : Fort Worth, Texas
Langues comprises et/ou parlées : Vaguement un peu français vite fait, espagnol, et anglais option accent local.
Liste des liens : le représentant du Canada est son fils aîné.




Description physique : 
Ce qu'il y a de plus voyant et de plus bruyant qu'un texan, c'est un texan qui a réussi. Dans le genre 'je suis là, c est bon tu m'as vu ?', le père est pire encore que le fils, qui est au moins tempéré par la diversité culturelle de l'école.
D'un point de vue morphologique aussi bien que concernant ses traits, il est, honnêtement, beaucoup plus proche du représentant canadien, en plus vieux, moins chevelu, moins carré également. Difficile à cet égard de louper le lien de parenté.  




Caractère : 
A contrario, il est du point de vue mental, plus similaire à Allen. Bien qu'il ne l'ait pour ainsi dire pas élevé, il a pris soin de choisir une famille nourricière aux valeurs similaires aux siennes. C'est donc un sudiste bon teint à n'en pas douter.
Ce n'est pas fondamentalement un sale type. C'est même un bonhomme assez jovial et qui peut se montrer très sympathique malgré une autosatisfaction bien américaine, mais dont l'inconséquence et probablement un certain manque de courage l'ont fait merder sur pas mal de points dans sa vie privée. C'était à n'en pas douter, plus jeune, un dragueur impénitent, mais ses mésaventures en la matière et deux divorces à son actif l'ont probablement bien calmé sur ce point. D'ailleurs soit dit en passant, il n'est pas tout à fait certain de n'avoir que deux fils, pas impossible qu'il ait laissé ses gènes quelque part dans le Nevada. Et comme apparemment, il a tendance à faire des nations, heureusement qu'il n'y  pas de nation dans le Nevad-... Ah, merde, si.
C'est aussi un homme qui a une très forte tendance à régler tout problème par l'argent. Tout s'achète et tout se vend, tout se remplace s'il y a assez de zéros. Son chéquier est l'extention de sa main droite et sa carte de crédit est celle de la gauche.
Spoiler:
 




La relation entre le personnage et le pnj 
Elle est assez inexistante, en fait, mais entrent dans cet état de faits plusieurs facteurs. La naissance d'Allen a été un accident plutôt gênant à de nombreux titres pour ses deux parents, mais essentiellement pour sa mère qui, elle, ne souhaitait absolument pas s'en charger et aurait préféré s'en défaire totalement. La démarche de le confier très tôt à une nourrice à temps plein dans un patelin nommé Roanoke (non, pas celui-là, un autre) est un compromis investi par son père. Allen entraperçoit celui-ci une fois par an grand maximum, ce qui est immensément plus que sa mère, inexistante pour lui, qu'il n'a pas vue ou entendue depuis sa petite enfance. Une relation proche du néant donc, mais qui au final a au moins le mérite d'être. Il est néanmoins un peu moins absent qu'il en a l'air, dans le sens où il se tient au courant, mais jamais directement. A proprement parler, ce qu'il sait sur Allen sont des informations de seconde main
En digne américain, il est patriote. La perspective de sa double progéniture à l'académie , il la voit d'un fort bon œil, même si, comme Allen, et comme la grande majorité natif des southern, il fait une différence potache entre culture nordique et culture sudiste, et il est texan avant d'être américain.  

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant) 
Le prénom d'Allen vient du simple fait qu'il est né à l'angle d'Allen Place. Le concerné n'a jamais fait le rapprochement, mais on peut juger heureux qu'il n'y ait pas de place de Stalingrad ou de rue de Quincampoix à Fort Worth.
Le t-shirt de l'équipe de baseball texane qu'il ne lâche plus depuis quelques semaines et qu'il croit  avoir été envoyé par sa nounou vient de son père. Une tentative de conciliation foirée vu qu'Allen ne lit pas les enveloppes.
Son point de vue au niveau alimentaire est simple : l'herbe c'est pas de la nourriture, le végétarisme ça file des carences, si Dieu avait voulu que Ses enfants mangent comme les vaches, le monde serait une prairie. Et de toute façon, un texan, ça mange de la viande. Matin, midi, soir, et entre les repas.  
C'est de sa faute si Allen a une notion très relative de l'argent, à force de virements automatiques hebdomadaires de sommes disproportionnées par rapport à ses besoins.
Ce qu'il sait en revanche, c'est qu'Allen veut aller à l'étranger, parce qu'il lui a envoyé, en l'espace de ces deux dernières semaines, environ 96 demandes de lui signer une autorisation de sortie de territoire. Le spam multiple est la seule méthode qui s'est révélée efficace pour obtenir quelque chose de son père – bien qu'il aie réussi à ignorer, l'an dernier, les 312 mails étalés sur six mois, expédiés avec persévérance mais en vain par un Allen très très désireux d'obtenir une dérogation afin de posséder un fusil avant l'âge légal, sans compter les trois supplémentaires émanant de la nounou convaincue, puisqu'après tout, il en a déjà dans les mains à toutes les vacances depuis ses neuf ans comme tous les gamins du coin, et il n'a encore tué personne par accident, alors où est le problème, franchement.
[/size]




Dernière édition par USA / Allen J. le Lun 20 Nov - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemagne / Gretchen B.
Groupe Germanique
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/05/2017

Carte Étudiante
Punitions:
0/100  (0/100)
Grade et Classe: Supérieur 1

MessageSujet: Re: Formulaire des parents   Lun 20 Nov - 20:08

Mini-fiche de présentation du PNJ

Prénom et Nom

Nature du lien familial :  père
Age :  40
Profession : officier de police
Domicile : Berlin, Allemagne
Langues comprises et/ou parlées : Allemand
Liste des liens : son autre fille, la Prusse




Description physique :
Hans ressemble à ses filles, même s'il serait plus juste de dire que ses filles lui ressemblent. Sur son visage, on devine les traits de Julchen comme de Gretchen, mais ses cheveux encore blonds, coupés très courts, et ses yeux bleus, font pencher un peu plus la ressemblance vers Gretchen. C'est lorsqu'on met père et fille l'un à côté de l'autre qu'on se rend compte que Gretchen, en dépit de sa solide carrure et de ses épaules larges, a un visage assez féminin, car son père arbore un faciès anguleux, une mâchoire carrée, des pommettes moins marquées. L'homme est imposant, et dégage une impression de force tranquille qui est extrêmement utile dans son métier.




Caractère :
Cet homme-là pourrait être décrit par le simple concept de rigueur. C'est le mot qui revient en tout et pour toute chose, pour le décrire. Rigueur, discipline, efforts, en tout. Il a transmis cette façon de faire à ses deux filles, mais là où Julchen est plus détachée, Gretchen prend le tout au pied de la lettre. Il est satisfait de ces deux façons de faire, mais il est toujours assez curieux de voir jusqu'où Gretchen peut pousser. Il pourrait donner l'air d'être froid et distant, mais ce n'est pas le cas. La famille est une institution particulièrement importante à ses yeux, trop peut-être, ses filles sont au centre de ses préoccupations, et il a vis à vis d'elles une grande fierté, peut-être agrémentée d'une pointe de narcissisme. En dehors, sa vie tourne autour de son travail qui est une authentique vocation, et autour de sa passion, présente jusqu'à être un mode de vie. Monsieur Papa de Gretchen est un survivaliste acharné, et à piori, il ne s'arrêtera que lorsqu'il sera paré à absolument toutes les éventualités, de la guerre mondiale subite au cyclone dévastateur – à Berlin ça risque pas grand chose, mais ON NE SAIT JAMAIS. « Il faut être prêt », c'était le mot du soir, la dernière chose que la petite Gretchen entendait avant de s'endormir.Elle l'a plutôt bien assimilé... Pour deux, même. Il faut bien que quelqu'un soit prêt à la place de sa sœur.




La relation entre le personnage et le pnj
L'allemande est plus proche de son père que de sa mère. Ils ont des centres d'intérêts communs qui aident beaucoup à ça. D'ailleurs, dans la plupart de ces domaines, c'est souvent ui qui lui a inculqué les bases. De manière générale, Gretchen est très attachée aux avis et à l'approbation de son père. Elle ne le manifeste pas réellement parce que ce n'est pas dans sa nature, mais c'est un état de fait dont les deux ont conscience. De son côté, son père est très fier de la présence de ses filles à l'Académie. C'est l'une des raisons qui poussent Gretchen a prendre ses études avec un grand sérieux.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)
- Pour une raison que ses parents ne se sont jamais expliqué, Gretchen enfant avait une horreur viscérale de tout ce qui sert à flotter : brassards, bouées et matelas pneumatiques, elle ne voulait même pas s'en approcher. Ca n'a pas été simple de lui apprendre à nager. Depuis, elle s'y est fait, surtout depuis qu'elle en a des non-amovibles.
Jusqu'à ses trois ans environ, Gretchen était une petite fille adepte de poupées, dînettes et elle aimait beaucoup qu'on l'habille de robes à volants. Ça lui est passé depuis, ça aussi.
Peu importe l'heure à laquelle on la réveille et combien de temps elle a dormi, elle se réveille d'un coup et est opérationnelle tout de suite en ouvrant les yeux.
Un jour, peu avant son entrée à l'académie, Gretchen s'est perdue au cours d'une sortie familiale en forêt. Elle n'est restée égarée qu'une demi-heure, mais lorsque ses parents l'ont retrouvées, elle s'était confectionné un semblant de cabane et essayait en vain de faire un feu en frottant des cailloux « pour survivre !» a-t-elle expliqué.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Formulaire des parents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Formulaire des parents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire de création de Personnage
» Formulaire d'inscription (modèle unique)
» Les nounous Sarthoises site d'assmat et de parents ...
» Formulaire d' Agrégation.
» Quand les beaux-parents débarquent....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: École :: Salle de Bal :: Visite des Parents-
Sauter vers: