AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « They rode the fastest horses left the wind behind, thousand men. » Empire Mongol

Aller en bas 
AuteurMessage
Empire Mongol / Naran' J.
Sur le paillasson
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 08/05/2018

MessageSujet: « They rode the fastest horses left the wind behind, thousand men. » Empire Mongol   Mer 9 Mai - 14:18



Dossier de l'enseignant

État civilà remplir par l'enseignant :

Nom : Jurkhin (le nom du clan dont il est originaire)
Prénom(s) : Naranbaatar ("Héros du Soleil", bitch)
Surnom(s) : Naran', s'autoproclame "Genghis Khan" et ce sera "Shan Yu" pour ceux qui confondent Huns et Mongols.
Âge : 38 ans
Sexe : Mâle Viril.
Date de naissance : 11 juillet
Aile : Responsable de l'Aile Asiatique (et du reste du monde)
Ancien empire représenté : le plus grand Empire du Monde : l'Empire Mongol
Langues parlées :
Mongol : très utile à l'Académie
Anglais : très bon niveau, il faut bien
Chinois : excellent niveau
Russe : de bonnes bases
Turc : il le baragouine

Depuis combien de temps enseignez-vous au sein de l'académie ? : Très très longtemps. La légende raconte qu'il a même enseigné aux actuels représentants.
Pour quel cycle scolaire enseignez-vous ? : Tout les cycles
Quelle(s) matière(s) enseignez-vous ? : Sport, pour votre plus grand plaisir <3


Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 169 cm
Poids : 72 kg
Couleur des yeux : noirs
Couleur des cheveux : noirs
Signe(s) particulier(s) : Une longue tresse très virile. Interdiction d'y toucher.

Allure générale : Naranbaatar est un homme de taille moyenne, plutôt petit si on le compare avec certains de ses élèves. Large d'épaules, assez solide, c'est un très bon lutteur et mieux vaut ne pas avoir affaire à lui. Ses yeux sont fins, sombres, mais son regard est vif et une certaine lueur d'amusement ou de folie y brûle. S'ils sont comme on dit le reflet de l'âme, celle du mongol ne doit pas être très saine. Autre caractéristique notable, ses longs cheveux noirs et lisses, toujours tressés.

Il porte souvent des vêtements traditionnels mongols, dans lesquels ils se sent à l'aise et qui dénotent dans l'environnement très occidental de l'Académie. De ce fait, il ne passe pas inaperçu et on le remarque facilement -pour son plus grand bonheur. Autre détail notable, il est rare -voire impossible- de le croiser sans quelque chose sur la tête et il possède une très belle collection de coiffes mongoles, allant du "machin-truc à bout pointu" à la chapka en poil de renard des steppes. La grande classe, quoi. Même s'il se pavane avec une certaine arrogance, il ne prend pas particulièrement soin de ses vêtements, c'est surtout de la bonne qualité et des matières qui durent dans le temps.

Attitude générale : Naranbaatar empeste la confiance en lui, mais encore plus, il se dégage de lui ce profond désir de dominer tous les êtres vivant sur terre. Son port de tête fier, le sourire méprisant qui étire ses lèvres, le torse bombé, tout chez lui indique qu'il s'agit d'une personnalité conquérante. Pour ne pas dire écrasante.

Il est loin d'être gracieux dans ses mouvements, mais ce n'est pas non plus une brute qui fonce dans le tas et qui vous bouscule s'il passe à côté de vous... Quoi que. Son pas est lourd, mais il dégage pourtant un certain charisme derrière son air hautain. C'est aussi quelqu'un de très expressif et il est facile de savoir le fond de sa pensée rien qu'à la manière dont il agit ou dont il vous regarde.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : Naranbaatar est à la fois un cours d'eau tranquille et un fleuve aux violents remous. Il est cette brise légère qui soudain devient un ouragan destructeur.

Doté d'un caractère changeant, voire complètement lunatique, il passe rapidement de la colère à l'euphorie totale, du calme à la folie psychotique. Tantôt fourbe et stratège, tantôt colérique et sanguinaire, c'est un être imprévisible.

Cette instabilité est la cause -ou la conséquence- de plusieurs choses. Citons en premier lieu son impulsivité, son irascibilité qui frôle le caprice. Il exige tout, mais se lasse très vite. Il n'est jamais entièrement comblé et cherche avant tout à satisfaire ses envies du moment, comme pour soulager ce sentiment de vide en lui. De cela découle un puissant désir de domination, une colère sans borne si l'on va à l'encontre de ses exigences.

Homme d'effort, acharné et obstiné, il ne démord jamais de ses idées. Quel qu'en soit le prix. Il ne connaît pas l'abandon, la fuite et s'il semble se replier, c'est uniquement pour trouver un nouvel angle d'attaque et revenir à l'assaut plus tard.

Assurance : Comme beaucoup dans cette école, Naranbaatar pète plus haut que son cul et cela ne date pas d'hier. Persuadé d'être un Souverain Universel comme ce brave Temüjin, il n'hésite pas à exprimer son point de vue et à distribuer des ordres.
Sa grande expressivité, sa voix qui porte sont autant de points qui font qu'il sait maintenir l'attention de ses élèves. Et puis c'est un prof de sport, il n'est pas aussi barbant que ce pauvre type à qui on a confié les cours de Mondialisation.

Vu son penchant pour la violence et sa versatilité légendaire, il vaut mieux pour ses élèves de se tenir tranquille.

Relationnel : Naranbaatar n'est pas une personne spécialement douée pour les relations humaines. Il sait, certes, prendre la parole en public, aller vers les gens, mais cela s'arrête là. Entre son air méprisant et sa sale manie de se prendre pour le Souverain Universel, il ne donne pas spécialement envie d'apprendre à le connaitre et ses sautes brutales d'humeur en découragent plus d'un.

Il ne tisse que de très rares amitiés et il se révèle être un ami possessif à l'extrême, considérant ses proches comme des objets qui lui doivent l'exclusivité de leurs sentiments.

Avec ses collègues, il n'hésite pas à rappeller que c'est lui qui a le plus grand empire de tout les temps et que par conséquent ils doivent tous être à ses pieds. Il est assez détestable avec ses élèves. Sauf deux en particulier, ce qui peut attiser la jalousie ou l'agacement de certains.

Comportement(s) à déplorer : Le principal trait à souligné est l'instabilité de Naranbaatar. Qui peut le conduire dans certaines extrémités fort regrettables. Surtout qu'il abuse ouvertement de ses pouvoirs de professeur.

Il stalke les représentants chinois et certains disent qu'il leur détruirait bien la Grande Muraille, si vous voyez ce que je veux dire.

Centre(s) d'intérêt : Genghis Khan, les deux futurs Chines, les deux Chines actuels, la chasse, le tir à l'arc, les poneys chevaux, Chine, les femmes, Yao, Dschinghis Khan de Dschinghis Khan -version mongole-, Chine, Chine, Chine.

Préférences et choix méthodologiques : C'est un prof de sport donc déjà on oublie les interro écrites, les cours à réciter par coeur et les devoirs pour le cours suivant.

Tout cela mit de côté permet de se concentrer sur les capacités physiques de ses élèves. Il base ses cours sur la compétition, sur le fait de donner le meilleur de soi-même pour atteindre le sommet. Seuls les résultats et les progrés comptent, alors gare aux tirs-au-flanc qui risquent gros. Très gros.
Les exercices proposés sont souvent à la limite du raisonnable, du réalisable même. Son imagination débordante ainsi que son penchant pour la souffrance d'autrui poussent Naranbaatar à créer encore et toujours des épreuves proches de la torture pour ses élèves.

Il a deux chouchous. Non pas les représentants de la Mongolie -vu qu'ils sont faibles- mais plutôt ceux de la Chine <3


Données biographiques et relationnellesà remplir par l'enseignant et le psychologue :

Lieu de naissance : Monts Khentii, quelque part en Mongolie.
Lieu de vie avant d'enseigner à l'académie : Quelque part en Mongolie.
Situation familiale : Célibataire.
Scolarité avant d'enseigner à l'académie : Naranbaatar n'a jamais aimé l'école. C'était un jeune homme rêvant de conquête et de liberté, de paysages verdoyant ou de montagnes à gravir. Son attention en cours s'envolait aussi vite que le vulgaire insecte qu'il observait voler contre la vitre, cherchant lui aussi un moyen de fuir. Pourtant, des matières comme la stratégie militaire ou le sport le passionnait et il savait mettre du cœur à l'ouvrage.

Ses raids dans les dortoirs des filles sont l'une de ses œuvres majeures.

Événement(s) marquant(s) :
La mort de son meilleur ami et amour de sa vie, après l'avoir vu vieillir.

Regard que porte l'enseignant sur ses responsabilités au sein de l'académie :
Déjà, s'il a choisi d'être prof de sport, c'est pour ne pas s'encombrer de paperasse inutile... Donc niveau responsabilités, c'est pas encore ça. Il ne se fixe aucun objectif particulier, si ce n'est pousser ses élèves à développer leur potentiel au maximum.
Sa longue carrière -à faire pâlir n'importe quel fonctionnaire de l'éducation nationale- est loin d'être exemplaire... Mais quand un atteint un âge aussi vénérable que le sien, difficile de garder toute sa tête.

Et ya 400 ans c'était pas si grave que ça de regarder ses élèves se changer

Relationnel au sein de l'académie :  
Yao (Chine actuel) : l'amour de sa vie, deuxième du nom.
Yang (Futur Chine) : un subsitut
Quiyan (Future Chine) : un substitut, avec des seins ou presque
Russie (tous) : relation tendue, à voir.

(les autres relations seront à voir au fil des rps)

Evènements marquants au cours des années antérieures à l'Académie :
La découverte des sessions HARP qui lui permettent de revivre les conquêtes de Genghis Khan. Et dont il abuse bien trop souvent.

Et vous ?

Surnom : Ely
Âge : 23 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Pendant ma conquête de la Chine. Et du monde.
Des commentaires ? J'ai longtemps hésité avec Rome. Que je vais certainement faire plus tard. Comme tant d'autres personnages
Et pour finir, le fameux code secret ! {noir, noir, noir, comme le fond de mon âme}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: « They rode the fastest horses left the wind behind, thousand men. » Empire Mongol   Mer 9 Mai - 20:16

Vas y, sors nous ta grosse tresse très virile ♥️

Rebienvenue, et bon courage au malheureux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
 
« They rode the fastest horses left the wind behind, thousand men. » Empire Mongol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. This is the way you left me
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]
» Wind Horses.
» RMT pashmilla don't left me down (console)
» ~ Wind Horses, RPG équin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: Secrétariat :: Inscriptions des Élèves :: Dossiers Validés :: Groupe Asiatique-
Sauter vers: