AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The dandiest among the dandies ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The dandiest among the dandies ♥   Ven 2 Aoû - 18:57


Dossier scolaire

État civilà remplir par l'élève :

Nom : Bonnefoy
Prénom(s) : Francis
Surnom(s) : Grand frère (à condition que ça ne me vieillisse pas trop, n'est-ce pas ♥), mon chéri, pervers, petit con... et autres sobriquets anglais qu'il n'est vraiment, vraiment, mais alors vraiment pas utile de mentionner ici.
Âge : 19 ans
Sexe : Constamment. Correction du psychologue : Masculin.
Date de naissance : 14 juillet
Aile : Latine
Pays représenté : La France, pays de l'Amour et des Arts ♥
Niveau scolaire : College [de 18 à 21 ans]
Langues parlées : Le français, à merveille. L'anglais par nécessité, mais à merveille aussi et quoi qu'en dise Angleterre. J'ai d'ailleurs un plus bel accent que le sien. Curieusement plus appuyé quand il entre dans mon champ visuel. Aussi, des rudiments d'italien, d'espagnol et d'allemand.

Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 1m79
Poids : 75 kg
Couleur des yeux : Bleu
Couleur des cheveux : Blond
Signe(s) particulier(s) : Une barbe légère « soigneusement entretenue » affirme-t-il et qui représente d'après lui les gorges du Tarn. L'élève a lourdement insisté pour que ce détail figure dans son dossier. Ses éventuelles lunettes sont purement accessoires.

Allure générale : Soignée et calculée dans ses moindres effets, prétend-il avec un sourire entendu. Sa mise semble de fait irréprochable. Faussement négligée quand son humeur l'y dispose. Il dit porter l'uniforme avec désinvolture afin d'en compenser le mauvais goût. Le reste du temps, il se vêt exclusivement d'habits de qualité, souvent onéreux et surtout – « principal critère » – faciles à retirer. Quoiqu'il préfère se tenir dans son plus simple appareil, il admet renouveler régulièrement sa garde-robe pour rester à la pointe de la mode. Sa silhouette, explique-t-il en joignant le geste à la parole – avec enthousiasme, il s'est livré devant moi à un examen que je ne lui avais pourtant pas demandé – lui permet de nombreuses extravagances. Il est en effet mince, voire maigre, mais ses muscles sont harmonieusement distribués. Quand je lui ai fait remarquer qu'il paraissait plus vieux que la plupart de ses camarades, il n'a étrangement pas souhaité s'exprimer à ce sujet et s'est tranquillement rhabillé.
Attitude générale : De prime abord, il paraît avenant. Souriant et charmeur. Après mûre observation, il semble avoir une certaine polyvalence dans l'attitude qui, sans doute, est susceptible de rassurer comme d'inquiéter. C'est-à-dire qu'il peut avoir beaucoup de distinction, demeurer flegmatique et croiser posément les jambes en arborant une réserve polie, mais aussi bien se tenir de façon plus décontractée voire se montrer un peu plus agité, si ce n'est faire l'idiot – en ayant par exemple recours au pathos – dépendamment des circonstances. Plusieurs de ses camarades le disent volontiers envahissant, à en être pénible par moments. Dans l'ensemble, il affiche une aisance comportementale indiscutable – qui confine souvent au maniérisme toutefois : ses mains sont fréquemment plus bavardes que lui – et dispose manifestement d'un large panel d'expressions et de sourires. Il aime à se donner l'air faussement distrait mais, de toute évidence soucieux de son image, n'en reste pas moins attentif à ce qu'il suscite.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : Il se dit épicurien. Mais à en juger par la manière dont il parle de lui, par ce que disent ses camarades à son sujet et par ce que j'ai observé, c'est un peu plus compliqué. À nuancer. Le plus évident, c'est qu'il s'aime énormément, avouant lui-même – faussement repentant – que son narcissisme l'a parfois poussé à déprécier les autres. Conséquemment, c'est un esthète. Il aime la beauté et a de l'intérêt voire du désir pour toute chose ou personne en qui il la trouve. Par suite, et de son propre aveu, il sait se montrer calculateur pour obtenir ce qu'il convoite. Je le soupçonne par ailleurs – certains de ses camarades en ont quant à eux la certitude – d'être un grand menteur. Bien sûr, il ne me l'a pas accordé. Ses mensonges, a-t-il nuancé sans en préciser la fréquence, sont ceux de tout adolescent, et ont pour but soit d'amuser la galerie, soit de s'extirper d'une situation délicate. Il a aussitôt prétendu n'avoir jamais promis le bonheur ou l'amour éternel à ses « conquêtes », seulement avoir désiré – et obtenu – leur plaisir. En somme, ni spécialement méchant, ni spécialement mauvais, il ne voudrait pas faire de mal, juste se faire du bien. Cela dit, s'il est indéniablement passionné, il semble tout de même disposer d'un certain contrôle sur lui-même. Il ajoute qu'il sait se montrer réfléchi et responsable quand vient le moment de l'être, ce qui s'est en effet vérifié. Qu'il sait faire preuve de légèreté – il aurait la répartie « rigolote » – durant la plupart des conflits afin de les désamorcer, précisant à cet égard – avec un clin d’œil – que les allusions sexuelles sont généralement d'une efficacité redoutable. Il ne s'est pas exprimé au sujet d'éventuels dérapages. D'après le témoignage de ses camarades, il lui est quelquefois arrivé d'avoir la langue acide et de s'être montré impérieux lorsqu'une situation n'allait pas en son sens. C'est qu'il aime apparemment se faire obéir.

Assurance : Presque sans limite, jusqu'à la suffisance – ordinairement rieur cependant, il parvient à ne pas se rendre trop antipathique. Adore débattre. Engage – et clôt – volontiers la conversation. Prend un plaisir manifeste à s'écouter parler. Possède une élocution très claire, une voix véritablement agréable à entendre... pourvu qu'il parle en français. Quand il s'exprime en d'autres langues, la sienne s'invite précisément un peu trop. Il a un accent absolument effroyable, qu'il soutient de surcroît avec un aplomb formidable.
Relationnel : Affectueux. Trop affectueux. Susceptible d'aimer tout le monde, ou presque – s'il n'aime pas, il privilégie vraisemblablement la médisance aux confrontations directes. Extrêmement volage en conséquence. Quand j'ai évoqué la solide réputation de pervers qui le poursuit au sein de l'académie, il m'a tranquillement expliqué qu'il s'agissait d'une forme d'amour parmi tant d'autres. Cet amour supposé justifierait ses écarts : puisqu'il aime, ce n'est pas du harcèlement. Quand je lui parle d'égoïsme, il objecte que c'est à relativiser en ce que son plaisir passe aussi, d'une certaine manière, par celui des autres – et il admet en gloussant que c'est précisément ce qui le rend suspect, puisque ses bons sentiments envers autrui seraient dès lors le plus souvent intéressés. Il déclare toutefois savoir s'arrêter dès qu'on le refuse fermement et se défend de s'être irréparablement imposé à qui que ce soit. Il se veut un mentor – idéalement sexuel, précise-t-il sans ambages – un genre de grand frère pour la plupart de ses camarades. Et paradoxalement, il affiche un certain détachement sentimental, au sens où il n'est pas question pour lui d'être dépendant de qui que ce soit. Il avoue avec une facilité étonnante qu'il n'est certainement pas la meilleure personne sur qui compter. Qu'il est loin d'être « le type infaillible » en toutes circonstances, sauf peut-être – il ne saurait l'affirmer avec certitude – pour son très proche entourage. Il explique à ce sujet que ses deux meilleurs amis sont un peu comme lui, détachés à leur manière, et que cela contribue beaucoup à la stabilité de leur relation : la légèreté l'emporte généralement sur le sérieux. C'est-à-dire, précise-t-il encore, qu'il est tout à fait solidaire quand ils sont pris en flagrant délit d'ânerie – prenant lui-même souvent le devant des opérations – mais qu'en cas de déprime, s'il est disposé à être présent, à faire le pitre et à les soutenir jusqu'au bout, c'est peut-être surtout parce qu'il sait que chez eux, la déprime n'est à priori pas destinée à durer. Ses propres « spleens » – très rares, assure-t-il – sont d'ailleurs de courte durée aussi. Il dit n'être définitivement pas de ce genre là et, par conséquent, ne pas vouloir s'entourer de personnes trop susceptibles de l'être et de ne pas en sortir. À la fois par ennui, par manque d'engagement et refus d'être affecté. C'est une position qu'il semble assumer pleinement. Une façon, encore, de ne pas se laisser tenir en bride – j'ai préféré ne pas relever le commentaire salace qu'il a fait à ce sujet.

Comportement(s) à déplorer : Francis est assurément l'un des élèves les plus désinhibés de l'académie. Il a un rapport très – trop – heureux à son corps et à sa sexualité. Il a plusieurs fois été repris pour atteinte à la pudeur au sein et en-dehors de l'établissement et pour conduite inappropriée envers ses camarades – il se plaît à les toucher et tente apparemment quelquefois de les déshabiller l'air de rien. Il ne manque jamais une occasion de faire une allusion sexuelle. Il aurait aussi des accès de somnambulisme. Fumeur occasionnel. Ne refuse jamais un verre de vin.

Centre(s) d'intérêt : Les téléphones portables – alors qu'il a bizarrement les ordinateurs en horreur. Les Arts. La gastronomie. La mode – et le shopping. Le jardinage – un moyen de se détendre. Les activités manuelles en général – « avec mauvais jeu de mots » commente-t-il en gloussant. Les hommes et les femmes de tout âge – oui. – pourvu qu'ils soient jolis.
Club(s) fréquenté(s) : Club de cuisine, de lecture et d'escrime. Il a récemment quitté le club de football.

Profil scolaire : Francis est vice-président du Conseil Étudiant. Il sait contre toute attente se conduire en classe – de rares écarts sans conséquence – et sa participation, déclare-t-il, dépend de son humeur et de son intérêt pour la matière. Plutôt bon en langues et en sciences humaines et sociales, de même qu'en géographie, histoire, arts appliqués, mondialisation, diplomatie et collaboration coopération... Irrégulier en sciences naturelles, sport, stratégie militaire, politique et économie. Mauvais en informatique. Il excelle invariablement en Littératures.


Données biographiques et relationnellesà remplir par le psychologue :

Lieu de naissance : Paris
Lieu de vie avant l'admission à l'académie : France, Paris
Situation des parents : Son père est à la tête d'une multinationale. Sa mère est inspectrice générale de l’Éducation Nationale. Toujours mariés.
Fratrie : Un frère cadet, représentant de la Picardie, avec lequel il dit bien s'entendre en dépit de leur différence de caractère. {Lien à définir avec le joueur d'un éventuel Picardie, bien sûr ♥}
Conditions de vie avant l'admission à l'académie : Aisées, il a grandi dans le septième arrondissement de Paris.
Scolarité avant l'admission à l'académie : Excellent élève en primaire, où il s'est apparemment montré très curieux. Un peu moins lors de sa première année au collège, où il a commencé à devenir irrégulier, par manque de curiosité. Toujours bien intégré et sociable, cependant.
Événement(s) marquant(s) : D'après ce qu'il rapporte, il semble que rien ne l'ait véritablement bouleversé. Ses parents étaient et sont toujours des personnes très occupées – une jeune femme le gardait durant leur absence et suppléait avec son petit frère à l'éventuel manque affectif – mais ne l'ont pas spécialement négligé. Ils lui ont rapidement appris leur sens des priorités. Il s'est adapté. N'a matériellement jamais manqué de rien, et a préféré leur en être reconnaissant plutôt que de leur en vouloir. Seul son départ pour l'académie l'a peut-être marqué. Paris lui manque, aussi y retourne-t-il dès que possible. Il a bien évoqué une fille, Lisa, qu'il regretterait de n'avoir jamais revue, mais a finalement souhaité ne rien dire de plus à son sujet. Et j'ai préféré m'épargner le récit de son premier rapport sexuel.

Regard que porte l'élève sur son intégration à l'académie : Il fait sans doute partie des élèves les mieux intégrés de l'académie et mène une vie sociale on ne peut plus active. Il semble très bien vivre sa destinée dans ce qu'elle a d'extraordinaire – jusqu'à l'orgueil – même si ses responsabilités futures lui font craindre pour ses libertés. Il n'envisage pas l'échec.
Relationnel au sein de l'académie : Compte rendu fondé sur des observations et des témoignages.
Sa relation avec Angleterre est certainement la plus remarquable. Ce sont de grands rivaux qui se chamaillent en permanence. Dès qu'ils se croisent, il ne faut jamais longtemps avant qu'ils ne se mettent à débattre sur le moindre sujet, du plus pertinent au plus insignifiant. Et pourtant, il suffit parfois qu'un tiers s'en mêle pour les voir aussitôt s'allier contre lui. Leurs rapports n'excluent étonnamment pas le respect : ils sont au pire de très bons ennemis.
Ses meilleurs amis sont les représentants de la Prusse et de l'Espagne. Quasiment inséparables et prompts à enchaîner les bêtises. À surveiller.
Il s'entend plutôt bien avec le représentant de l'Amérique et, curieusement, se montre quelquefois plus responsable envers lui qu'il ne l'est avec les autres.
La représentante de Monaco, du fait de l'alliance entre leur pays, semble lui tenir lieu de petite sœur ou de cousine, tandis qu'il se donne plus en mentor pour la représentante des Seychelles.
Et puis il y a ses obsessions. Ses toquades. Il aime beaucoup le représentant de l'Italie du Nord et pour une raison qu'il ne s'explique pas – peut-être son air bête attendrissant, a-t-il remarqué pensivement – il ne lui viendrait jamais à l'idée de médire à son sujet. Et le représentant de l'Autriche, qu'il désire ouvertement et dont il vante volontiers les mérites.
Enfin il semblerait qu'il craigne les représentants de l'Allemagne – quoiqu'il leur arrive de bien s'entendre – de la Russie, de la Suisse, et... il n'a pas voulu en dire davantage.

Et vous ?

Surnom : Bisounours
Âge : 22 ans
Comment avez-vous connu le forum ? C'était un accident !
Des commentaires ? Juste des tripotages. ♥ Enfin si, quand même : la miss prout-prout et codeuse compulsive que je suis ne sera véritablement active qu'au mois de septembre. Pardon. ><
Et pour finir, le fameux code secret ! {Alors tu sais, j'aime beaucoup le noir avec des amandes caramélisées enrobées d'une pointe de sel, là. Ou bien il était au lait... ? Je crois qu'il était au lait.}


Dernière édition par France / Francis Bonnefoy le Sam 3 Aoû - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Sud
peuneujeu
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: The dandiest among the dandies ♥   Ven 2 Aoû - 19:11

Alors cher français, vous voilà validé ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The dandiest among the dandies ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives 2-
Sauter vers: