AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En bas des escalier #1

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En bas des escalier #1   Jeu 22 Mai - 3:57

Il ne savait pas si nervosité était le bon qualificatif pour ce qu'il ressentait à ce moment précis. C'était sa quatrième année consécutive au bal de fin d'année, mais c'était la première fois qu'il venait accompagné. Il n'était pas nerveux, il était terrifié! Mattie n'avait aucune idée de ce que ça impliquait que d'aller avec quelqu'un à un bal. Qu'est-ce qu'on y faisait? On parle? On danse? On se bourre la gueule dans la nourriture du buffet? Il se faisait bien du soucis pour quelque chose dont il avait l'habitude d'aller dans un coin parler avec Cuba ou avec son frère quand il n'était pas occupé à se donner en spectacle sur la piste de danse.

Canada était vêtu de son habit de police montée, qui faisait office de costume traditionnel, avec ses cheveux blond ondulés joliment pour l'occasion et parfumé d'une odeur bien typique de chez lui que son français de père lui avait envoyé en même temps que le costume. Le jeune canadien était arrivé à l'avance pour une fois pour y attendre sa "date", se tournant les pouces, accoté sur la rambarde à côté des escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Ven 23 Mai - 2:15

Chine avait prit son temps pour se préparer. Enfin, il en fallait toujours pour revêtir avec soin une tenue traditionnelle de la sorte sans parler de la chevelure à coiffer par la suite. C'était d'ailleurs encore plus vrai cette année. En effet, puisqu'il s'agissait de la première fois qu'il allait être accompagné. Oh, bien sûr, le doyen des élèves était généralement entouré par ses pairs du reste de l'aile asiatique et ce depuis des années. Mais pas cette fois. Il avait rendez-vous seul avec un autre garçon. Était-il soucieux de part cette situation inédite ? Oui, certainement un peu. Mais l'expérience lui avait apprit que c'est dans l'action qu'il faut savoir prendre les décisions et qu'il ne fallait jamais trop prévoir les choses en amont. En clair, il était bon de parfois se laisser porter. Maintenant, il fallait y aller.

Le chinois arriva à l'heure, comme à son habitude, en haut du grand escalier. Il aperçut le canadien en bas vêtu de sa tenue de policier d'un beau rouge vif. Au moins au niveau des tons, leurs accoutrements allaient de pair et on pouvait dire que c'était de bon augure. Et puis, il fallait bien le dire, le grand blond était vraiment séduisant dans cette tenue. L'asiatique sourit doucement à ses pensées avant de descendre posément les marches de pierre, recouverte d'un tapis rouge du fait de l'occasion, ses mains jointes au niveau de sa poitrine, complètement recouverte par les longues manches de son hanfu, faisant ciller légèrement ses paupières maquillées, gardant un léger sourire aux lèvres.

Il s'arrêta à la hauteur de Canada, s'inclinant devant lui avant de lancer doucement.

- Nihao Matthew aru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Ven 23 Mai - 4:07

- Nihao Matthew aru.

Il se retourna en reconnaissant la voix, mais certainement pas la personne devant lui. S'il n'avait pas connu Yao, il aurait juré que c'était une fille. Une jolie fille d'ailleurs avec cet espèce de kimono, se blâmant de ne pas connaitre le nom de la tenue, ces cheveux longs habituels remontés en une élégante coiffure et ce maquillage qui rendait ses traits plus efféminés. Le canadien rougit, essayant de formuler un quelconque bonjour. Finalement se ressaisit un peu, tremblant un peu et d'un geste un peu maladroit,  se met droit tel un soldat et fait une courbette en signe de bonjour.

"B-b-bonsoir Yao", il balbutia en fermant les yeux avant de se relever et de tendre la main vers l'asiatique, un peu raide. "P-p-puis-je t'accompagner?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Ven 23 Mai - 4:49

Alors que Canada semblait un instant l'examiner, l'asiatique en fît de même. De près, il semblait non seulement séduisant dans cette tenue, mais aussi très élégant et, on pouvait le dire, elle correspondait parfaitement à l'occasion. De plus, et c'était peut-être le plus notable dans l'instant, cela vieillissait momentanément son cadet d'un peu plus de deux ans. Ainsi, ce premier contact aussi rapproché que visuel de ce début de soirée n'était pas du tout désagréable aux yeux du chinois. Yao fût sorti de ce moment en voyant la main manquant quelque peu d'assurance se tendre vers lui.

- P-p-puis-je t'accompagner ?

Il fixa le canadien, droit comme l'homme de loi d'un soir qu'il était, avant de saisir avec délicatesse sa main, la serrant légèrement, comme pour rassurer son partenaire. Inclinant la tête doucement, il dit.

- Ce serait un plaisir pour moi aru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Sam 24 Mai - 17:58

Matthew enveloppa de ses doigts avec délicatesse la main qui vint se déposer dans la sienne. Il prit une grande respiration pour calmer un peu son stress. Il n'y avait pas lieu de se mettre dans tout ces états pour une petite soirée. Mais le canadien voulait absolument montrer du bon temps à l'asiatique, alors il était un peu nerveux à ce sujet. Tout de même, il se tourna pour être côte à côte de son partenaire, tenant sa main proche de son corps telle une lady qu'il accompagnerait à un bal.

D'un sourire un peu gêné et d'un pas assez hésitant, car ce n'était pas un leader né qui allait mener le bal, il conduisit Yao vers le buffet. Se nourrir ou boire allait surement chasser un peu la gêne.


[Canada et Chine changent de lieu]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Lun 26 Mai - 22:33

Ah, le bal de fin d'année. Cette tradition ancestrale de l'académie qui consistait à faire danser les djeuns dans une tenue d'un autre âge, sur de la musique de merde. Mais c'était une bonne occasion de faire rire les copains en essayant de rajouter de la vodka dans le punch, ou de se moquer de la tenue des autres. Au finale, Gilbert gardait toujours des bons souvenirs de ses moments-là.
Mais cette année, ce bal allait avoir une saveur un peu nouvelle, comme quand il a découvert que le vinaigre balsamique dans la salade de patate, c'était surprenant au début mais au finale, super bon. Cette année, il avait un cavalier. Et pas n'importe qui: Son cavalier c'était Autriche. Oui, le type snob qui danse la valse comme personne alors que tout ce que savait faire le prussien sur la piste de danse, c'était du air guitare.  

Attendant en bas des escaliers, un peu nerveux, il jetait successivement des regards furtifs à la porte, puis au reste de la salle. Il s'était entraîné, il avait revêtu son costume parfaitement repassé, il s'était même coiffé pour une fois, ce qui était un geste digne des plus grandes occasions pour lui. Il allait être parfait ce soir, ou plutôt, il se devait d'être parfait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Sud
peuneujeu
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Mar 27 Mai - 1:41


Playlist


L'ouverture du bal est marqué par une légère atténuation de lumière.
Le morceau d'entrée est une valse, interprétée au piano par Autriche.

Valse-Impromptu by Franz Liszt on Grooveshark




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Mer 28 Mai - 23:29

C'est d'un pas pressé que Monaco se dirigea vers la salle de bal. Non pas qu'un cavalier l'attendait impatiemment, mais la jeune fille était en retard. Ne pas être ponctuelle n'était pas dans ses habitudes, mais ce n'était pas comme si sa robe lui avait donné le choix: en fait, elle avait du faire preuve d'une grande patience pour pouvoir s'en revêtir. Vingt minutes. C'est le temps qu'il lui avait fallut pour l'enfiler, l'ajuster, vérifier que tout était en ordre - pas de mauvais plis ou de coutures défaites, par exemple. Puis, il lui avait fallut dix minutes de plus pour enfiler ses accessoires, soit un petit chapeau haut-de-forme, des barrettes jeton de poker, un collier dé à six faces et des boucles d'oreilles cartes cœur. Ah, et il ne fallait pas oublié les gants, les collants et les chaussures assorties.

Elle passa les grandes portes, et alors un air de valse entraînant vint chanter dans ses oreilles, signe qu'elle n'avait raté que le début de la fête. Elle sourit intérieurement en sachant que seul Autriche était apte à jouer d'un morceau si harmonieux. Elle fixa la piste de danse, et cru voir France, son grand frère de cœur, entraîner quelqu'un avec lui. Monaco leva les yeux au ciel, puisqu'elle savait déjà comment il allait terminer - ou du moins tenterait de terminer - cette soirée avec son partenaire. Elle se dirigea vers les escaliers, son jeu de carte à la main. Même si elle aimait l'ambiance chaleureuse, et même si le buffet la tentait, elle préférait s'amuser à sa manière.

Alors qu'elle s'avançait vers les marches pour s'y asseoir, elle vit Prusse qui se tenait là, tendu. Et alors, elle découvrit sa tenue impeccable, sa coiffure peignée, son allure raffinée... Monaco faillit se pincer, ne pouvant as croire que ce jeune homme, aurait déjà du faire des siennes avec des blagues toutes aussi puériles les unes des autres, se tenait là à attendre patiemment on ne sait quoi. Et elle ne manqua pas de le lui faire rappeler:

- Tiens, comme c'est étrange. Tu n'es pas en train de faire des bêtises avec Francis et Antonio, ce soir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Jeu 29 Mai - 16:32

Le premier morceau de la soirée ? Au piano ? Et une valse ?!
Le prussien se dit, avec un peu d'espoir que ça devait être Vatican qui jouait, et que Autriche s'était encore perdu dans les couloirs avec son sens de l'orientation approximatif. C'était tout à fait possible,et il préférait croire cet éventualité. Parce qu'au fond de lui, il avait espérer du bal de fin d'année que ça soit leurs soirée, qu'ils allaient valser sur la première chanson et souffler tout le monde par leurs talents, un peu comme dans un remake de dirty dancing (ou plutôt comme sa mauvaise contrefaçon hong-kongaise). Il prit une grande inspiration, et se risqua à regarder qui était au piano.
Ah.

Au moins, Gilbert était fixé sur son sort. Il se doutait bien que ça devait être Roderich au piano, un peu comme tout les ans, et que comme tout les ans, il arborait toujours ce même air radieux en jouant. Bon, il décida qu'il irait le sortir de sa béatitude musicale quand le morceau sera finit, et qu'en attendant il prendrait son mal en patience. Tant pis, c'est la vie, et pas une comédie romantique à la con.

Une voix fort peu agréable le tira de ses pensées :
-Tiens, comme c'est étrange. Tu n'es pas en train de faire des bêtises avec Francis et Antonio, ce soir?
Manquait plus que Monaco tiens. Avec son air snobinarde et son ton condescendant, si c'était pas la petite chouchoute à Francis, ça fait bien longtemps qu'il l'aurait remise à sa place celle-là ! Et c'était tout, sauf le moment qu'elle vienne lui casser les pieds. Mais il avait un argument imparable à brandir tel une punchline d'un film d'action :
-Non, car figure toi que j'attendais mon cavalier. Mais tu sais quoi ? Il est arrivé et j'vais le rejoindre de ce pas. Bonne soirée !
La phrase, cependant dit sur un ton mordant, semblait presque polie et gentil, mais c'était vers l'autrichien qu'il se dirigeait, et il espérait très fort voir la mâchoire de la monégasque tomber au sol quand elle les verraient ensemble.
Il tourna les talons, en se fendant d'un de ses sourires de requin habituel.

[Prusse change de lieu]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Jeu 29 Mai - 17:09

Monaco n’aurais même pas bronché s’il lui avait dit qu’il s’agissait d’un pari entre lui et ses deux meilleurs amis, puisque c’était la seule réponse plausible. Sinon pourquoi ce garçon, qui d’habitude ne pouvait pas tenir en place, surtout dans une ambiance comme celle-ci, se tiendrait-il là, habillé et coiffé élégamment ? C’était la seule explication. Ou alors, un rocher lui était tombé sur la tête, changeant de A à Z sa personnalité, et la jeune fille ne savait si elle devait s’en réjouir ou non.

Par contre, jamais, JAMAIS elle n’aurait pensée qu’il lui sortirait cette phrase, sur un ton presque fier :

-Non, car figure toi que j'attendais mon cavalier. Mais tu sais quoi ? Il est arrivé et j'vais le rejoindre de ce pas. Bonne soirée !

Sur ce, il s’éloigna, et elle crut apercevoir un sourire fendre son visage. Monaco resta d’abord de marbre, totalement surprise. Prusse ? Avoir un cavalier ? C’était possible, ça ? Bien sûr que non. Il était trop immature, trop excentrique, trop puéril… Trop de mots négatifs le définissaient. Enfin, bien sûr, ça restait le point de vue de la master des cartes sur le jeune homme aux cheveux immaculés, puisqu’il faisait partie des personnes qu’elle ne pouvait pas supporter – et elle se demande toujours pourquoi France traîne avec lui.

Puis, petit à petit, ses sourcils se froncèrent. Certes, on avait bien du mal à faire perdre patience à la représentante de Monaco. Mais pour le coup, elle se sentait frustrée. Du ton qu’avait employé Prusse ? Bien sûr que non. Elle se fichait de la manière dont il pouvait lui parler, enfin, tant que ça ne virait pas à l’injure. Non, ce qui la mettait en colère, c’était que quelqu’un comme lui réussisse à se trouver un cavalier. Pendant un instant, elle se ressaisit : il s’agissait sans doute de quelqu’un d’aussi déjanté que lui, certainement pas un homme élégant comme Autriche*. Mais très vite, elle laissa à nouveau la frustration s’afficher sur son visage. Il avait un avantage sur elle qui ne lui plaisait pas.

Histoire de retrouver son calme, et parce que la colère, ça creuse l’appétit, elle se dirigea vers le buffet, non sans avoir jeté un coup d’œil vers la piste de danse où plusieurs « couples » dansaient au rythme de la musique.

[Se dirige vers le buffet.]



* *cough cough* Pauvre Monaco, elle va avoir une sacrée surprise...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Ven 30 Mai - 1:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Dim 1 Juin - 2:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Mar 3 Juin - 2:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Jeu 5 Juin - 1:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Sam 7 Juin - 1:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Lun 9 Juin - 0:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Mer 11 Juin - 1:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Sam 14 Juin - 10:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Lun 16 Juin - 1:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Sud
peuneujeu
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Mer 18 Juin - 0:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Ven 20 Juin - 2:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Lun 23 Juin - 16:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Mer 25 Juin - 2:16


Playlist




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   Sam 28 Juin - 3:30


Playlist



Une annonce se fait entendre avant le début de ce titre :

"Et voilà, c'est le dernier morceau de la soirée ! Profitez-en, le prochain bal n'aura pas lieu avant l'année prochaine !"


I will Be Right Here Waiting For You by Richard Marx on Grooveshark




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En bas des escalier #1   

Revenir en haut Aller en bas
 
En bas des escalier #1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire un escalier ?
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Sondage "Quêtes grand Escalier"
» Le grand escalier Fixe 1 ( 28/08 )
» Le Grand Escalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives 1 :: Bal de Fin d'année-
Sauter vers: