AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.   Ven 8 Aoû - 16:01

Ca avait commencé un peu par hasard, quelques jours après un monologue emporté de la nation finlandaise à l'encontre des principes pourtant vertueux qu'on essayait de leur inculquer en cours d'économie. Timo suait salmiakki et eau sur une étude de cas particulièrement salée, et une terrible ombre s'était posée sur son brouillon. Un hurlement plus tard, Timo avait réalisé que Berwald ne se penchait pas au-dessus de lui comme un prédateur au-dessus d'une souris bien grasse mais par souci de traquer l'erreur, et le Finlandais avait réussi à calmer les battements de son palpitant, pour finalement interroger le grand blond aux chaussures noires sur un point qui lui posait souci. En promettant quand même, honneur oblige, d'aider en retour.

La scène s'était reproduite une, deux, trois fois, jusqu'à devenir une sorte de rituel hebdomadaire. On retrouvait le curieux duo chaque jeudi soir ; n'en déplaise aux mauvaises langues, les deux élèves ne s'étaient jusqu'à présent jamais donné rendez-vous dans un placard sombre ou dans la légendaire garçonnière viking (c'est ceux qui en parlent le plus qui s'en servent le moins). Que nenni, le lieu de rendez-vous était bien éclairé, public quoi que souvent désert, et les seules choses que l'on y effeuillait avaient une couverture, une pagination et un sommaire.

C'est donc bien la bibliothèque où se tenait ce soir d'août le 167ème conseil finno-suédois.  

La réunion, cependant, traînait en longueur et après 2 exercices de statistiques et 1 dissertation sur la question de l'intégration des habitants du 3ème âge, Timo était en manque de caféine, visage caché dans ses bras croisés, refusant d'affronter la triste réalité : il fallait maintenant passer à la rédaction du dossier sur l'historique des politiques de natalité dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.   Mar 12 Aoû - 0:38

Quelques mois plus tôt, lorsqu’il avait vu le jeune finnois peiner pour terminer un certain devoir pour son cours d’économie, Berwald n’avait pas pu s’empêcher d’aller l’espionner, tout en essayant de rester un peu discret – chose plutôt difficile quand on fait sa taille. Il en était rendu à la 21ème ligne de l’étude de cas lorsqu’il fut déconcentré dans sa quête des quelques petites erreurs qui avaient dû s’y glisser; arraché à ses pensées par le cri de Timo, il baissa son regard glacé sur ce dernier et le dévisagea pendant quelques secondes, puis laissa tomber du bout des lèvres :

-Là.

Il posa le doigt sur la feuille de Fin.

-‘pas la bonne donnée.

Depuis, ces séances d’aide aux devoirs improvisées étaient devenues régulières, au grand bonheur du Suédois. Même s’ils passaient déjà du temps ensemble, ce dernier appréciait tout particulièrement ces soirées où il pouvait être tout simplement seul avec Fin, loin du brouhaha de l’aile Nordique. Les conversations ne sont peut-être pas des masses intéressantes durant ces réunions – on n’y parle quand même que de dissertations et autres travaux –, mais ça lui importe peu. N’étant pas quelqu’un de bavard, la petite présence de Timo près de lui lui suffit amplement.

Ce jeudi soir n'y faisant pas exception, Berwald était assis en face de son compatriote nordique, de l’autre côté de la table, et achevait les dernières pages de ses lectures. Il leva les yeux de son bouquin pour regarder dans la direction de Fin et le trouva à moitié endormi – ou c’est ce qu’il croyait du moins… Sve se pencha un peu vers l’avant, tentant de discerner le visage du finlandais désespéré; il ne faisait pas un son, avait le visage écrasé sur son livre, les bras croisés… Après quelques secondes passées à étudier la posture du petit blond, Berwald lui asséna un petit coup de pied, question de le réveiller un peu, en le regardant avec des yeux interrogateurs. Il émit un petit : hm?, et fit un petit mouvement de tête vers le finnois, l’air de dire « qu’est-ce qui se passe? Ça ne va pas? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.   Sam 16 Aoû - 17:56

Bon, malgré les efforts du Suédois, on ne pouvait pas dire que la motivation du Finlandais avait augmentée au cours des 38 dernières secondes. En revanche, un petit coup de pied plus tard, Timo avait repris contact avec le monde des vivants, et relevé la tête dare-dare, une lueur de pauvre loup martyrisé dans le regard (non mais pourquoi il se faisait taper, en plus?).

Cependant, avant qu'il n'ait pu suivre son instinct premier (appeler SOS Finnois battus), il avait employé ses compétences de traduction suédo-finnoises - ou plutôt berwaldo-finnoises, se seraient récrié les linguistes - et avait compris qu'il ne s'agissait pas d'une tentative d'invasion mais d'une opération de secours. En retour, le jeune homme se détendit, offrant un sourire lumineux quoiqu'endormi, ses cheveux légèrement ébouriffés.

Il ne se rappela que de justesse que l'inquiétude de Berwald, lorsqu'elle n'était pas domestiquée, pouvait prendre des proportions dignes de l'Øresundbron, et s'empressa de préciser :

"O-oui, enfin non, tout va bien, c'est juste... Raaaah, c'est les vacances, et finalement, on travaille autant que d'habitude, tu vois, et ça me rend dingue, c'est pas tout à fait ce à quoi je voulais passer mon mois d'aoû- ah! enfin je suis content d'être là, tu sais, c'est utile et ça me fait toujours plaisir, je- j'ai rien dit, c'est la fatigue qui parle et surtout, tu imagines le nombre de pages supplémentaires qu'il va falloir lire pour faire un historique des politiques de natalité, ça va être énorme et au lieu de ça, on aurait pu regarder nos photos de vacances, oh, ou préparer la soirée au bord du lac, ce serait chouette, on pourrait même dormir à la belle étoile, il fait tellement bon ces derniers temps, et il suffirait de faire des grillades, je peux m'en..."

Ah oui, non, c'est vrai, attends, Berwald avait l'air de vraiment vouloir se charger des aspects culinaires, sans doute pour que Timo ne se sente pas trop responsable de tout, ce qui était vraiment adorable et typique du grand Suédois.

"...je suis sûr que ce que tu voudras cuisiner sera délicieux."

Insérer sourire-tout-doux-numéro-842-kaschling-pasque-je-le-vaux-bien (le seul, l'unique, celui qui vous met les hormones k.o. sans même faire exprès).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.   Ven 12 Sep - 21:03

Berwald regarda le finlandais intensément, alors que ce dernier sursautait et revenait à la réalité. Étudiant ses moindres petits mouvements avec intérêt, le grand blond se perdit dans ses pensées pendant qu’il détaillait avec attention le visage de l’autre, qui passa de la surprise, à un désespoir à peine caché, et pour finir par une joie douce et légère, qui se voulait rassurante et chaleureuse. Ce qui marcha plutôt bien, puis que le petit cœur de Sve s’en ressentit immédiatement tout réchauffé. Les premières paroles de Timo le firent sortir de ses rêveries. Y mettant toute sa concentration, le grand suédois tenta de garder tout son focus sur le monologue encore un peu endormi, fronçant même un peu les sourcils – que voulez-vous, c’était extrêmement difficile pour lui de ne pas se perdre dans les tréfonds des yeux bleus du petit blond.

Sve l’écouta donc avec attention, sans émettre un son – à part les quelques petits ’’hm’’ occasionnels qui l’aidaient un peu à ne pas se faire accrocher encore par ces orbes d’un bleu si lumineux… Bien sûr que lui aussi aimerait bien passer cette soirée à faire autre chose en compagnie du petit finlandais, mais bon; leurs devoirs n’allaient pas se volatiliser tout seuls, et plus vite ils auraient finis, plus vite ils pourraient tous les deux passer à autre chose. Et ce, même si la perspective de toutes ces pages de lecture supplémentaires et de futurs travaux à remplir n’avait pas l’air très alléchante.

Berwald ne put pas s’empêcher d’afficher un petit sourire en coin à la mention de leur soirée au bord du lac; qu’est-ce qu’il avait hâte..! D’autant plus que ça faisait un bon moment qu’il n’avait pas fait quelque chose du genre avec sa petite famille improvisée; son excitation n’en était que décuplée. Puisque les vacances d’été l’avaient tenu loin de Peter et de Timo, il avait bien l’intention de rattraper tout ce temps perdu, et c’est pourquoi il allait faire tout son possible pour aider ce dernier avec ses devoirs, histoire d’accélérer le processus.

Son corps tout entier se remplit d’une douce chaleur alors que Fin lui envoya un gentil compliment sur sa cuisine, additionné d’un de ses plus beaux sourires; de ceux qui l’empêchait définitivement de penser adéquatement après ça… En effet, il se sentit perdre un peu ses moyens, tandis qu’il songeait distraitement à quel point le petit finlandais pouvait être mignon sans même faire par exprès. Ses pensées un peu confuses finirent par se préciser, et il commença donc à lister tout ce qu’il pourrait bien cuisiner pour leur sortie en forêt, passant mentalement en revue les plats favoris de Timo. Alors qu’il en était à l’item 14 sur sa liste, Berwald se rendit compte soudainement qu’il l’avait fixé d’un regard absent pendant tout ce temps. Un petit silence embarrassé s’ensuivit, mais fut rapidement coupé par un petit grognement gêné en guise de réponse au compliment de Timo. Le suédois se leva et s’approcha lentement du finlandais. Ne prenant pas la peine de se tirer une chaise, il se pencha simplement pour être à la hauteur du livre de Timo, croisa les bras sur la table et s’approcha encore davantage, afin d’être en mesure de lire quelques lignes de la dissertation en cours. Sve lassa ses yeux se promener sur les gribouillis confus et frustrés qui remplissaient la page, puis laissa tomber du bout des lèvres :

-B’soin d’aide pour ta r’daction?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Suède-Finlande] Elèèèèève particulier cherche professeur paaarticulièèè- .....lier. Culier. Ahrem.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partenaire particulier cherche partenaire particulière
» Cours particulier ? [Libre]
» Cherche partenaire ... particulier. [ Tomas ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives 2-
Sauter vers: