AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A long walk to be South Africa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A long walk to be South Africa   Sam 4 Oct - 11:26


Samedi 4 octobre 2014:
Automne



Wet Willy by Goldfish on Grooveshark


Il y a ceux qui résistent au froid, qui arrivent à ne pas le sentir et faire comme si ils étaient en été...

Et puis il y a les autres qui ne le supportent pas, qui sont enrhumés à la moindre occasion, qui sont toujours surpris par cette baisse de température même s'ils savent qu'elle finit par arriver.
Je fais partie de cette dernière catégorie. En même temps c'est normal, je suis née et j'ai grandi dans un pays chaud tout au sud de l'Afrique, évidemment c'est l'Afrique du Sud !

Même si là je me sens mieux même si je reste malade (l'alerte incendie de la dernière fois m'avait mise dans un état déplorable parce que il faisait froid ET j'étais trempée, à croire que l'Académie commence à craindre un peu... Si jamais Utata savait ça ce serait retour direct en Afrique du Sud et sans au-revoirs).. Ça c'est grâce à Mathias et à son tabasco. C'était pas une mauvaise idée en soit mais dans le thé, quand même...
Anyway, j'ai dû troquer cette guérison contre une des bouteilles de vin que Pa m'a récemment envoyé.

En parlant du paquet de Pa, il y avait mon costume pour Halloween dedans, il est génial ! Je me demande si Aneni ne l'a pas aidé pour faire ça, je crois que je peux vraiment me considérer comme gâtée par les gens qui m'aiment.

Je commence à aller faire les boutiques pour l'hiver d'ailleurs. Il vaut mieux. Mes goûts changent d'année en année après tout mais je prends soin d'offrir mes vieux vêtements à des organismes de charité, c'est normal après tout.


Adieu été, shorts et hauts trop courts et décolletés trop plongeants pour les enseignants, adieu nus-pieds, maillots de bain, bains de soleil sur la plage et surplus de vitamine D. Bonjour vent, grisaille, pluie, vestes et manteaux.


© Halloween sur Never-Utopia



Dernière édition par South Africa/Nothembi K. le Mar 4 Nov - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   Sam 11 Oct - 17:35


Samedi 11 octobre 2014: Plans et changements



Uprising (Album Version) by Muse on Grooveshark


Il s'est passé tellement de chose cette semaine. Entre rhume, préparation de la fête de la semaine prochaine, adoption d'un petit chaton, devoirs et autres, mon emploi du temps est bien chargé.

Les Boks ont gagné face aux All Blacks, c'est juste incroyable ! J'aurais tellement aimé être à Johannesburg pour voir le match... Ça devait tellement être épique !
Après dans la politique de mon pays natal... C'est moins joyeux. Toujours les mêmes violences... Après on ne change pas une nation si facilement. J'espère juste que lorsque je serai en fonction ça se sera calmé...

Ensuite, je prépare beaucoup ma fête de la semaine prochaine, ce doit être parfait et énorme. J'espère ainsi montrer que les pays du Sud sont calés en termes de festivités, l'Afrique du Sud la première.

Je songe également à mon prochain tatouage, il serait sur mon poignet droit (parce que le lion et mes motifs se trouvent du côté gauche et qu'il faut un peu équilibrer) et ce serait une citation de Nelson Mandela.
Ça va bientôt faire un an que le plus grand homme de ce monde est décédé... Un héros, voilà ce qu'il était.
Je tente d'adopter son esprit pacifique, avec les disputes qui se déroulent à l'Académie... Mais ça n'a pas l'air de marcher. J'ai l'impression d'être comme un parasite dans ces moments là.. Le genre qui sert à rien.

Sinon j'ai trouvé un chaton mardi ! Il est tacheté comme un guépard et il a un œil en moins. Je l'ai appelé INkosi. Un vrai petit roi !

Sinon j'ai commencé une chorégraphie sur Undisclosed Desires de Muse au club de danse.

Je rajouterai s'il y a quelque chose de nouveau.
© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   Mer 15 Oct - 17:49


Mercredi 15 octobre 2014: ...

*Mots écrits à la va-vite sous le coup d'une fulgurante colère*

Out of Control by Hoobastank on Grooveshark



Violences.
Oppressions.
Peur.

Voilà ce qui rythme la vie au pays. Et ça, je le ressens.

À chaque millième de seconde, j'ai l'impression d'entendre des cris, des lames s'abattant sur des gens, des balles sifflant dans l'air... Ça martèle ma tête à chaque instant. Voilà pourquoi j'ai tout le temps mes écouteurs sur les oreilles depuis un moment. Je tente d'oublier ces bruits de mort. J'essaye de les camoufler sous des chansons.

J'ai besoin d'air frais, d'oublier, de faire une pause...

Pourquoi mon pays est-il dans un état pareil ? Ça fait presque un an que Madiba est mort, pourquoi ne suivons-nous pas ses idéaux d'une nation arc-en-ciel unie ?

Rien.

Et la vie à l'Académie, rythmée par des tensions me rend encore plus nerveuse.

La paix existe-t-elle réellement ?
Pouvons-nous y aspirer ?

Mais comment faire quand on n'est pas en paix avec soi-même ?

Je me rends compte que j'ai besoin de me défouler...

© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   Mer 22 Oct - 15:10


Mercredi 22 octobre 2014: Questions identitaires

We Are One by Disney on Grooveshark


Il y a des gens, pour qui la vie a été simple... Et le sera toujours...

Puis il y a les autres...

Souvent quand on a été adopté, même si notre famille d'accueil nous aime plus que tout et même si on leur porte un amour comparable au leur, on ne peut s'empêcher de se poser plusieurs questions.

Je n'ai jamais cessé de renier mes géniteurs. Après tout ils m'ont abandonnée pour des raisons futiles puisqu'ils ont eu d'autres enfants après moi à ce qu'il parait.

Peut-être que je n'étais pas assez "noire" à leur goût... Après tout, on pourrait se le demander... Ma naissance s'est déroulée peu de temps après la fin de l'Apartheid et les mentalités sont dures à changer...
Jusqu'à très récemment, j'ai détesté ces marques blanches sur mon corps... J'avais l'impression qu'elles ne faisaient pas partie de moi... Après tout, elles me différenciaient des autres, comme si je n'étais pas assez peu commune. Il m'arrivait d'essayer de les camoufler avec de la peinture, sans succès...

J'ai eu du mal à en parler à Utata et à Pa... Pas qu'ils ne soient pas compréhensifs... Loin de là. Ils ont toujours voulu m'aider.
Mais même dans notre petit cocon familial, le racisme n'est jamais loin. Il suffit de voir la génération juste avant eux.
La veuve Van Royen est une pro-Apartheid véhémente...

Enfin je parlais de mes géniteurs. Je ne sais rien d'eux. Ils étaient sans doutes deux zoulous pure souche, de grande taille, mon père devait être polygame comme de nombreux autres hommes de mon peuple natal.

Je ne connais que les généralités, je ne fais que des suppositions...

Utata dit que lui et Pa m'aiment... Je n'en doute pas. Je les adore moi aussi.

Cependant je ne peux m'empêcher de me poser quelques questions quand même...

Qui suis-je réellement ?

© Halloween sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   Lun 3 Nov - 18:31


Dimanche 2 novembre 2014 : VDM puissance ∞





Fort knox by Goldfish on Grooveshark


Il y a eu pas mal de choses qui se sont passées entre la dernière fois que j'ai écrit et maintenant.

J'ai pris des résolutions comme toujours voir le verre à moitié plein (à peine plus parce que trop d'optimisme c'est pas bon, surtout quand la situation du pays que tu représentes ne te le permets pas ET bien sûr ta vie personnelle).

Même si je suis pas trop du genre à tenir mes volontés... À quoi ça sert d'en faire encore ? Je me le demande mais je ne peux pas m'en empêcher...

Enfin bon... Comment est ma vie personnelle en ce moment ? Ça pourrait aller bien mieux. Autant le dire tout de suite.

Il y a tous les drames dans mon pays... Certes, mais je commence à en avoir l'habitude...

Non... C'est quelque chose de plus... personnel.

Je suis déjà sortie avec plusieurs personnes dans ma vie... Malheureusement ça n'a pas duré. Attention, je ne regrette pas d'avoir passé du temps à leur côté, c'est juste le fait que ça ait été éphémère qui me gêne...

Du coup... Baaaaah je me suis mise à me dire que si c'est pour que ça dure si peu de temps, il ne vaut rien commencer...

C'est comme être attirée par quelqu'un... J'essaie d'éviter ça le plus possible parce qu'après je me retrouve face à des imprévus... Et qu'est-ce qui m'est arrivée dernièrement ?

Ce que j'essaie de fuir revient à la charge comme toujours et là je me dis actuellement...

C'est exactement mon état d'esprit en ce moment... Surtout qu'on se voit assez souvent et qu'on est des amis assez proches quand même. Évidemment j'ai l'impression que chacun de ses gestes est tout sauf de l'amitié... Ça doit être mon esprit qui me joue des tours... En plus il est en couple.

Je dois me faire des idées... Si ça se trouve tout ça est dans ma tête et ça passera...
Oui ça passera.

Ça ne servirait à rien d'en parler à qui que ce soit... Je suis une grande fille après tout. J'ai plus besoin de me confier à quelqu'un. Ça passera tout seul. Il suffira d'un peu de temps c'est tout. Je suis patiente. Nelson Mandela l'a bien été durant toutes ces années en prison, attendant sa libération. Pourquoi pas moi ?


PS: Il fait froid... Trop froid...

PSS: Ma tête est un fouillis et je sors n'importe quoi, n'importe quand sans ordre logique... Je viens de m'en rendre compte en me relisant.

PSSS: Nouvelle chorégraphie inspirée de celle-ci sur la même musique


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   Mar 11 Nov - 16:13


Mardi 11 novembre: Euphorie.





01 Take Back Tomorrow by Goldfish on Grooveshark

Je suis partagée entre le fait de vouloir regretter ce que j'ai fait et le fait que je me sente tout de même mal.

C'est normal après tout.

D'un côté, je ne ressens rien sinon une profonde joie, de l'autre... Ma situation s'est améliorée mais à quel prix ? Je devrais en parler. Lui en parler. La prochaine fois qu'on se voit, je lui demanderai à ce qu'on parle de ça... Ça s'est passé jeudi, ça va bientôt faire une semaine, je viens de m'en rendre compte et c'est allé très vite.

Mais ça ne m'empêche pas de me sentir bien (au point où je ne fais plus un très grand compte du froid et de la grisaille) même si je me dis qu'il y a (beaucoup) de chances que notre relation ne mènerait à rien. À voir avec le principal intéressé le plus tôt possible.

__________________________

J'ai appris que Pa allait venir en décembre, c'est une excellente nouvelle ! J'espère juste qu'il ne sera pas hyperprotecteur comme il en a l'habitude (même si Utata reste champion dans la matière, il est plutôt intimidant dans son genre sauf quand je suis là) et le connaissant après 22.00 de vol (il fera apparemment escale à Amsterdam) il sera dans un état d'excitation tel que c'en est effrayant pour ceux qui ne le connaissent pas et sera prêt à chercher la bagarre auprès de n'importe qui. C'est mon Pa, il est comme ça.

Utata aurait été plus posé mais apparemment il travaille sur un gros dossier donc ce sera pour une prochaine fois. Quoique vu l'affaire sentimentale dans laquelle je suis actuellement empêtrée... C'est mieux que Pa vienne finalement même si ça risque d'être animé, il vaut mieux ça qu'un silence sec.

__________________________

J'ai toujours aimé les comédies musicales. Je rêve de voir celle du Roi Lion à Broadway depuis un moment et même si je vis à New York depuis mon entrée à l'Académie, c'est à dire plus de neuf ans, je n'ai jamais eu l'occasion d'y aller et j'aimerais profiter du fait que je sois majeure pour le faire. En hiver ce serait mieux, un petit air de chez moi en ces temps glacials. Je pense que j'ai assez d'argent pour m'acheter des places, ce que je ferai assez tôt, c'est très apprécié.

Oh mais... Le club de danse...
Je me souviens que lorsque j'ai passé l'été d'il y a deux ans en Afrique du Sud, j'avais commencé à mettre en place une chorégraphie de Cell Block Tango avec des amies, lorsqu'elle font leur solo toutes ensemble. Je crois que je vais m'y remettre. C'est physique, entraînant et c'est mieux que les musiques actuelles, c'est parfait ! Tout le monde aime les classiques.

http://youtu.be/KA6R1DMb-Z8?t=5m30s

Je te tiendrai au courant cher journal des événements futurs.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   Sam 14 Fév - 21:13


Samedi 14 février: Retour aux sources (ou la crise de la vingtaine)







*Écrit sur un nouveau cahier, l'ancien étant trop abîmé. Celui-ci n'est pas très compliqué mais a un certain charme de carnet de voyage, il symbolise un nouveau départ*

Parfois, on a besoin de se ressourcer, de faire le point sur sa vie... Surtout quand ça ne va pas fort. Ça fait un moment que je me dis que je dois changer pas mal de choses dans ma vie mais je ne les ai jamais vraiment faites.

Il fait drôlement froid en ce moment, ajoutez à cela que le soleil me manque et que les personnalités qui se sont battues contre l'Apartheid disparaissent les unes après les autres...
Ah et la tache sur mon cou est plus grande... Je n'y prêtais plus trop attention mais je crois que maintenant elle a la même taille que celle sur la hanche.

Enfin... Il fallait bien que j'aille reprendre du poil de la bête. J'ai pu dégoter un billet pour l'Afrique du Sud pour après-demain. Je ne prévois pas vraiment de rester en ville mais d'aller le plus possible dans la nature, de vagabonder dans la savane, aller dans les montagnes observer le paysage, au dessus de tous et de tout, aller au contact des animaux (des félins surtout), profiter de la chaleur (qui m'avait terriblement manquée), du soleil que je ne vois plus trop (et reprendre donc des couleurs, j'ai pâli pendant l'hiver et de manière considérable), m'arrêter sur la tombe de Madiba et l'honorer, me baigner dans les eaux bleues du Cap de Bonne Espérance (avec les requins. L'eau salée me fera du bien, ça fait longtemps que je ne serais pas allée à la plage) et sous les chutes Howick (je n'ai jamais vraiment cru au monstre qui reposait dans ces eaux, ça me permettra de clarifier mes pensées), aller à Ulundi, la ville où je suis née et ai passé une partie de ma vie.

En bref... Me refaire une santé pour un petit moment. Je pense que j'en ai grandement besoin, actuellement ce n'est plus du tout possible. J'irai bien mieux après, j'en suis certaine. J'arrêterai sans doutes de fumer aussi et j'essaierai de m'ouvrir plus aux autres (même si les nombreux préjugés sur l'Afrique peuvent persister).

Et je pense prendre les rênes du club de rugby, comme il faut un responsable et que je ne croise pas les autres, je vais me porter volontaire pour ce rôle. J'entraînerai les nouvelles recrues du mieux que je pourrai. En revanche je ne prendrai pas les mêmes initiatives pour les clubs de danse et de natation.

PS: J'ai reçu des paquets pour la Saint-Valentin. Je ne sais pas d'où l'un d'eux vient mais je verrai après ma retraite en Afrique du Sud, quand je serai revenue.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A long walk to be South Africa   

Revenir en haut Aller en bas
 
A long walk to be South Africa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A long walk to be South Africa
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» Who is Muammar Gaddafi?
» South Africa learning from Venezuela's initiatives - Mbeki
» Rainbows are not gay, man [South Africa, fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives 2-
Sauter vers: