AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Papounet d'Espagne et Portugal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Papounet d'Espagne et Portugal   Sam 8 Nov - 12:06

Mini-fiche de présentation du PNJ


Andrès Fernandez-Carriedo


Nature du lien familial :  Père
Age : 44 ans
Profession : Travailleur dans une exploitation agricole
Domicile : Palmera, Espagne
Langues comprises et/ou parlées : Espagnol (langue natale) et portugais. Baragouine l’anglais avec un très fort accent.
Liste des liens : Espagne et Portugal (fils)






Description physique :
Comme ses deux fils, Andrès a la peau halée par le soleil de la péninsule ibérique et possède une abondante toison de boucles brun chocolat souvent en désordre. Ses yeux noirs charbons sont souvent parcouru par une lueur amusée. Il est légèrement plus petit que ses fils (1m 67) qui l’ont dépassés en taille durant leur séjour à l’académie. Du fait de son travail assez physique, Andrès dispose d’une musculature bien dessinée, sans qu’il soit pour autant body-buildé.

En ce qui concerne son habillement, bien qu’il fera un effort lors de grandes occasions, Andrès n’y attache que peu d’importance et privilégiera toujours des vêtements simples et confortables (comme des jeans –remplacés par des shorts lorsque le temps est suffisamment clément- et t-shirt) à des costumes et autres tenues plus formelles






Caractère :
Le mot qui qualifierait le mieux Andrès, c’est chaleureux. D’un naturel gai et joyeux qui se reflète dans le sourire qu’il arbore souvent, l’homme est un bon vivant, qui préfère voir la vie du bon côté et profiter de l’instant présent sans trop se soucier du lendemain. Issu d’un milieu très modeste et économisant afin de pouvoir réaliser son rêve (à savoir lancer sa propre exploitation agricole), il n’aime pas dépenser inutilement, même s’il n’a quasiment jamais rien refusé à ses fils.

En ce qui concerne les notes et résultats de ses fils, il se montre assez conciliant. En effet, pour lui, tant qu’il constate qu’ils travaillent et essaient de remonter, ça passera et, loin de les critiquer, il préfère les encourager en disant que leur efforts finiront par payer et qu’il est certain qu’ils finiront par y arriver. Il est cependant plus strict en ce qui concerne les bonnes manières, qu’il juge essentielle. Il n’hésitera donc pas à les prendre s’ils se montrent impolis et grossiers ou ne se comportent pas correctement. C’est également lui qui a appris à Joao et Antonio à toujours se montrer galant envers les dames.






La relation entre le personnage et le pnj
En raison de leurs caractères assez similaires, Antonio a toujours été très proche de son père et leurs liens n’ont fait que se renforcer au départ de sa mère et de Joao. C’était d’ailleurs presque à regret qu’il quittait son père pour aller passer les vacances chez sa mère, qu’il était content de revoir mais dont il était beaucoup moins proche.

Andrès fut très fier de son fils en apprenant que celui-ci avait été choisi pour représenter son pays à l’Académie et n’a pas cessé de le soutenir de toutes ses forces, même si Antonio lui manque souvent depuis qu’il est parti. En plus de lui écrire souvent, il a prit l'habitude de lui envoyer régulièrement des tomates fraîches du jardin, parce qu'il connait l'amour de son fils pour ces fruits.

Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous
- Andrès est très chrétien. Pratiquant, il récite le bénédicté avant chaque repas et oblige ses fils à se rendre à la messe chaque dimanche, au grand dam des deux frères qui essayaient souvent d’y couper par toute une série de stratagèmes pour pouvoir faire la grasse-matinée.

- Il a cependant accepté sans trop de problèmes l’orientation de ses fils, même s’il a fortement été surpris au départ. Et comme Antonio a énormément parlé de Lovino (ainsi que de ses autres amis et connaissances - Prusse, France, Belgique,...) dans ses lettres, son père est impatient de le rencontrer.

- Andrès est vite largué dès qu’il est question de nouvelles technologies. C’est Antonio qui lui a appris à se servir de son portable –un modèle archaïque- ainsi que de l’ordinateur. Il lui arrive encore de lui demander de l’aide pour telle ou telle chose.

- Excellent guitariste, c’est lui qui a appris à jouer à Antonio et qui lui a offert sa première guitare qui, même s’il ne s’en sert plus depuis de nombreuses année, trône encore fièrement dans la chambre d’Antonio en Espagne.

- Supporter acharné de l’Athletico Madrid, Andrès a transmis sa passion pour le football à son fils.

- Il surnomme parfois Antonio « Tomatito » sans que cela ne dérange Antonio.

- Antonio l’appelle papa même s’il le surnomme fréquemment papounet. Il ne lui viendrait jamais à l’esprit de l’appeler formellement « père ».





Dernière édition par Espagne / Antonio F.C. le Dim 16 Nov - 16:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papounet d'Espagne et Portugal   Sam 8 Nov - 14:49



La relation entre le personnage et le pnj
En raison du divorce des parents, les liens de João et de son père, ce sont "desserrés". Quand João devait aller chez son père, il hésitait souvent à l’appeler "papa", au bout d'un moment, son père à réussit à lui faire dire ce mot. Il reste assez proche de son fils, mais pas plus qu'Antonio.

C'était toujours avec regret que João, quitte l'habitation de son père, pour retourner à celle de sa mère, lui qui voulait passer plus temps avec son père.

Son fils est presque jaloux de la relation qu'à Antonio et son père.
Il est tout aussi fier, que João est rejoint l'académie. Il l'encourageait, quand il pouvait, Jojo.


Quelques headcanons que vous exploitez pour votre personnage à vous (l'étudiant)

- Andrès est très chrétien. Pratiquant, il récite le bénédicté avant chaque repas et oblige ses fils à se rendre à la messe chaque dimanche, au grand dam des deux frères qui essayaient souvent d’y couper par toute une série de stratagèmes pour pouvoir faire la grasse-matinée.

- Il a cependant accepté sans trop de problèmes l’orientation de ses fils, même s’il a fortement été surpris au départ.

- João ne l'appelle que "papa", il ne peut pas dire "papounet", qui est trop familier, pour lui, ou encore "père" qui est trop formelle. Donc "papa".

- Andrès est vite largué dès qu’il est question de nouvelles technologies, ce qu'oublie de temps-en-temps son fils.

- Supporter acharné de l’Athletico Madrid, Andrès a transmis sa passion pour le football à son fils.

- C'est un excellent guitariste, et João est presque jaloux, que son père a appris à jouer de la guitare, à Antonio.

- Il surnomme son fils, bacalao (espagnol)/bacalhau (portugais)(morue), en raison de sa -trop- grande passion, des poissons.





Revenir en haut Aller en bas
 
Papounet d'Espagne et Portugal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» urgent PAYRA 3,5 kg en fourrière ESPAGNE euthanasie prévue
» La reine Sofia, d'Espagne, en visite en Haiti
» PALAIS ROYAL à MADRID / Espagne
» Championnat du monde U23 CLM ===> Castroviejo (Espagne)
» PORTUGAL DIRECTION ALCOBACA !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: École :: Salle de Bal :: Visite des parents-
Sauter vers: