AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toi venirr voirr grros tuyau, da ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Toi venirr voirr grros tuyau, da ?   Lun 23 Fév - 17:13



Dossier scolaire

État civilà remplir par l'élève :
Nom : Braginsky
Prénom(s) : Ivan
Surnom(s) :
Âge : 17 ans
Sexe : masculin
Date de naissance : 12 juin
Aile :  Slave & Balte.
Pays représenté : Fédération de Russie
Niveau scolaire : Intermédiaire 1

Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 1.92 m
Poids : 95 kg
Couleur des yeux : mauves.
Couleur des cheveux : blond froid.
Signe(s) particulier(s) : Des cicatrices autour du cou, apparues à la suite d'une séance H.A.R.P.

Allure générale : Ayant été apparemment de taille modeste durant toute la petite enfance, et après l'installation d'une soudaine et très forte croissance, Russie est aujourd'hui assez grand, doté d'une charpente large, au vu des normes courantes. Il est d'une constitution solide et très massive. La musculature est lourdement développée. L'ensemble peut facilement donner une impression d'encombrement. Il est d'ailleurs à noter que s'il n'est pas constaté, à ce jour, de surcharge pondérale, ce morphotype est particulièrement enclin à l'empâtement. Le poids sera donc à surveiller. La croissance semble achevée, le corps dans son ensemble présentant un développement normal. Par contraste, le visage arbore des courbes fortement juvéniles - à l'exception d'un nez imposant. Le teint est très pâle, et les pommettes slaves typiques ne sont que peu saillantes, du fait de la rondeur pleine des joues.
L'image générale renvoyée d'un point de vue soin de la tenue ne semble pas être une préoccupation majeure, sans pour autant qu'il paraisse ouvertement négligé. Il porte l'uniforme scolaire de la manière règlementaire, sans disgression. Hors du port de l'uniforme, le choix semble se porter essentiellement sur des vêtements simples et larges, ne laissant que peu paraître la morphologie. Néanmoins, qu'il soit vêtu d'une tenue civile ou de l'uniforme scolaire, il porte en toute saison une écharpe dont il ne se sépare pas.
Attitude générale : Malgré une stature qui ne permet pas une réelle discrétion d'un point de vue présence, il montre généralement un comportement calme et égal. Il ne semble pas être dans ses habitudes de hausser la voix ou d'avoir des gestes brusques. Paradoxalement, une certaine propension à apparaître soudainement.
Les expressions sont enfantines, essentiellement le regard qui paraît parfois excessivement naïf. La plupart du temps, il se montre avenant, arborant un sourire chaleureux. Au premier abord, l'attitude est celle d'une personne extrêmement facile à vivre, allant même jusqu'à donner une impression de 'bonne pâte'. Néanmoins, à l'occasion de brefs accès de contrariété, il a été constaté une variation nette de l'ensemble de ces observations. L'exaspération ou la colère ne passent pas inaperçues, et entraînent un changement très marqué de la physionomie générale.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : Ivan est une personne qu'on est tenté de qualifier de tranquille si l'on se borne à une stricte observation. Malgré les manquements nets à la discipline qu'on peut rencontrer chez lui, ce n'est pas un réel élément qu'on qualifie de perturbateur lorsqu'on a la gestion d'un groupe. En revanche, il peut le devenir dans l'optique où il est capable de susciter un malaise palpable chez bon nombre de ses condisciples - et où il se plaît ouvertement à le faire.
C'est notamment le cas lorsqu'il se trouve confronté à une situation qui l'irrite. Il ne perd pas systématiquement son sourire, mais lorsque celui-ci perdure, il n'offre plus la moindre illusion sur sa nature sincère. Autant dire qu'Ivan ne cherche généralement pas à dissimuler son déplaisir. Au delà de ça, il parait évident que, comme un jeune enfant, il supporte très mal les contrariétés, et son réflexe est souvent d'évacuer son dépit en molestant, physiquement ou verbalement, le responsable de la situation ; le terme réflexe n'étant à prendre qu'en illustration de la spontanéité :  en effet, ce trait ne semble pas pathologique, mais délibéré ; j'ajouterai également qu'il fait davantage d'efforts pour se dominer lorsqu'il a affaire à un détenteur d'autorité tel qu'un membre de l'équipe enseignante. Sur une dimension différente, il semble, bien qu'il s'en défende, profondément superstitieux.
Assurance : De ce point de vue, il ne semble pas rencontrer de problème. Il ne manifeste pas de manque d'assurance flagrant, et se fait assez facilement entendre lorsqu'il le souhaite, bien qu'il soit extrêmement rare qu'il hausse le ton. L'unique diphtongue dans l'expression serait, en réalité, le rejet complet qu'il fait de l'anglais, la langue commune au sein de l'établissement. Toutefois, la chose n'est potentiellement gênante que pour ses interlocuteurs, car lui sait très bien faire comprendre ce qu'il veut exprimer - quitte à miraculeusement acquérir un mot de vocabulaire qu'il ne possédait pas quelques secondes auparavant.
Lorsqu'il prend la parole, ou lorsqu'il aborde une tierce personne, il le fait, sauf exception, avec une aisance tranquille, la plupart du temps d'un ton égal, voire mielleux, qui ne laisse pas réellement transparaître l'intention. De fait, il peut être un peu destabilisant pour certains esprits de faire face à des mots en absence totale d'adéquation avec la voix qui les produit.
Relationnel : Au premier abord, il peut sembler réservé. Dans les faits, il est sociable, d'une sociabilité parfois exacerbée, pour ne pas dire envahissante. Le principal problème d'Ivan d'un point de vue relationnel, c'est sa tendance très poussée à vouloir littéralement s'approprier son entourage, sans se préoccuper le moins du monde du ressenti d'autrui. A cet égard, il est certain qu'il s'agit d'une personnalité très égocentrique, voire immature : tous les moyens sont bons pour obtenir ce qu'il veut. Ainsi, Ivan est tout à fait conscient qu'il est susceptible d'intimider certaines personnes, et n'hésite pas à en jouer pour se les rallier, de bon ou, plus souvent, de mauvais gré. Il est très possible qu'il craigne essentiellement l'isolement, et/ou l'abandon. Cependant, il n'est manifestement pas en mesure actuellement d'admettre ce fait, se contentant de souligner qu'il aime être entouré de ses amis et en prendre soin. Dans un esprit proximal. Il évoque ses aversions avec un enthousiasme égal, n'hésitant pas à tenir, avec le sourire, un discours qui, je l'espère le suppose, n'est à mettre que sur le compte des excès propres à cet âge, bien qu'il ait été sanctionné à diverses reprises pour des accès d'agressivité.
Comportement(s) à déplorer : Comme mentionné ci-dessus, les prises de sanctions disciplinaires vis-à-vis de Russie ont été jusque là souvent motivées par des épisodes de violence : beaucoup de conflits avec divers condisciples, mais il s'est également rendu coupable de maltraitance vis-à-vis d'élèves plus vulnérables. Il a une très forte propension aux provocations et remarques ouvertement homophobes. Une autre entorse récurrente à la discipline appliquée à l'Académie, malgré de nombreuses réprimandes à ce sujet, est l'entêtement d'Ivan à introduire et consommer dans l'enceinte de l'établissement une quantité tout à fait malsaine de vodka. L'intoxication n'est pas un fait discutable, cet étudiant est simplement alcoolique chronique. Quant à lui, il argue pour toute défense qu'il s'agit là d'une chose culturelle.

Centre(s) d'intérêt : Outre ce penchant inopportun pour la vodka, il a manifesté un grand intérêt pour le patinage sur glace. Moins attendu, il semble nourrir une franche fascination pour les tournesols.

Profil scolaire : Ivan présente de bons résultats dans les matières qu'il juge intéressantes - à l'exception de la Diplomatie, où les efforts semblent aussi sincères que vains. Son travail est sérieux et régulier  en Economie et en Stratégie militaire, et en dents de scie concernant l'Histoire, les Sciences et la Mondialisation, où il trie purement en simplement les chapitres abordés.
Un niveau d'une médiocrité crasse en Anglais, essentiellement dû au fait qu'il y met une incroyable mauvaise volonté. Sa compréhension réelle est correcte, mais il a ponctuellement été surpris à feindre de ne pas comprendre. Le vocabulaire utilisé est extrêmement pauvre, bien en dessous des acquis attendus au grade Intermédiaire. Et aucun effort n'est fait quant à l'accent.
Les autres matières sont traités avec un intérêt fluctuant, et le niveau est en rapport.
Il fait actuellement partie du Conseil étudiant.
Langues Parlées: Russe. Il comprend en ukrainien les mots les plus importants, à savoir "dîner", "déjeuner", "goûter", "manger", et "biscuits à la cannelle". Pour ce qui est de l'anglais, disons qu'il... sait que ça existe. Et apparemment, ça n'existe que pour lui permettre d'écraser chaque mot d'un lourd accent slave, et de réduire la langue à son trognon le plus maigre. Avec une certaine délectation.


Données biographiques et relationnellesà remplir par le psychologue :

Lieu de naissance : Russie, Moscou.
Lieu de vie avant l'admission à l'académie : Russie, Briansk.
Situation des parents : [22/04 : suite à la modif de Rus' de Kiev, en cours de réécriture dès que j'aurais vu ça avec Biélo]
Fratrie : Deux soeurs ayant également intégré l'Académie : une soeur aînée représentant l'Ukraine, et une cadette représentant la Biélorussie.
Conditions de vie avant l'admission à l'académie : Classe moyenne. Ses soeurs et lui ont gardé un contact régulier avec leur père, mais ont essentiellement été élevés par leur mère. A noter que, du fait de l'activité professionnelle de celle-ci, Ukraine s'est très tôt montrée extrêmement attentive et dévouée aux deux plus jeunes. Ce n'est pas sans conséquences à ce jour.
Scolarité avant l'admission à l'académie : Avant l'âge de dix ans, le dossier scolaire d'Ivan fait état d'un élève dans la moyenne, sans plus, mais appliqué, volontaire, désireux de connaissances, avec un profond désir de réussite. Socialement, un contact facile, bien qu'assez solitaire.
Événement(s) marquant(s) avant l'âge de 10 ans : Il semblerait que les évènements qui aient profondément marqué Ivan soient, tout simplement, les premiers prémisses du recouvrement de la mémoire nationale, alors très faibles et essentiellement oniriques. En recoupant les informations, il semblerait que ce soit à partir de là que sa personnalité actuelle aie commencé à se forger - il ne souhaite pas en dire grand chose. Il est probable qu'à l'instar de beaucoup de futures nations et au vu de l'Histoire du pays, les premières réminiscences aient été difficiles à endurer.


Regard que porte l'élève sur son intégration à l'académie : a présence à l'académie ne lui a jamais parue plus surréaliste que ça. Dès son intégration au sein de l'établissement, il a pris son parti de sa situation, et semble fort bien la vivre. Il est certain qu'Ivan est impliqué dans son parcours, et se projette facilement. Il parle notamment beaucoup d'expansion territoriale. Il tire une évidente fierté de son statut, étant par éducation farouchement nationaliste.

Relationnel au sein de l'académie :  Il exprime volontiers un grand attachement et une volonté de protection envers ses deux soeurs, mais parait plus disposé à évoquer une fraternelle affection vis à vis de son aînée Ukraine que de sa cadette Biélorussie, dont l'évocation semble susciter en lui une certaine anxiété. Toutefois, il se dérobe à tout développement sur ce point.
Il évoque nombre de ses condisciples comme étant des amis très proches, tels que les pays baltes ou Chine, mais les termes employés pour parler de ses rapports avec eux relèvent davantage du champ lexical de la propriété que de l'amitié.
La plupart des relations sont tempérées, du moins d'après ses dires. D'après déduction, et hormis quelques rares rapports cordiaux à peu près soutenus, comme avec Bulgarie, il s'agirait plutôt de hauts et de bas successifs très marqués. Cela s'observe particulièrement bien vis à vis des membres du Conseil étudiant.
Il ne cache pas une inimitié nette vis-à-vis de quelques autres élèves, dont, par exemple, USA et Pologne.
Il manifeste une solide aversion vis à vis du professeur Empire Mongol, qui semble en fait tenir plus de l'épouvante absolue que de l'aversion proprement dite.


Evènements marquants au cours des années antérieures à l'Académie :  -

Et vous ?

Surnom : Alrisha
Âge : ce champ est déprimant T_T
Comment avez-vous connu le forum ? Le forum est construit sur un cimetière indien.
Des commentaires ?
Et pour finir, le fameux code secret !Envoie les pasta xX
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Nord
peuneujeu
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Toi venirr voirr grros tuyau, da ?   Lun 23 Fév - 17:17

Validé et que... Que... J'en sais rien moi !

ARRÊTE DE SQUATTER LE PAILLASSON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toi venirr voirr grros tuyau, da ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allô allô y a de la merde dans le tuyau !
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Journées du Patrimoine
» Le courage est une chose, l'audace en est une autre! ft. Dwalin
» Problème d'injection D3005

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives-
Sauter vers: