AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de Vietnam || On peut sonder la mer, mais qui peut sonder le cœur des Hommes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Journal de Vietnam || On peut sonder la mer, mais qui peut sonder le cœur des Hommes ?   Dim 1 Mar - 0:54

2015. Année de la Chèvre.



Après tant de combats contre l’invasion,
Ses frontières sont inaccessibles et son peuple rassuré.
Dans la paix, le Vietnam s’avance avec fermeté,
Avec la confiance et l’affection de tous les peuples.

Serrons nos mains et unissons nos efforts
Pour que notre Patrie soit prospère et en force,
Pour que partout les rires retentissent
Et que la confiance avec le printemps qui revient éblouisse.

Xuân Ất Mùi







Photo de Hoa Lu, servant de marque-page




2015

85e anniversaire du PCV

30e anniversaire du Renouveau

70e anniversaire de la Révolution d'Août

40e anniversaire de la Libération du Sud
Réunification Nationale


125e Anniversaire de la naissance du Président Hô Chi Minh


Dernière édition par Vietnam / Liên Chung le Dim 29 Mar - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journal de Vietnam || On peut sonder la mer, mais qui peut sonder le cœur des Hommes ?   Dim 1 Mar - 1:01

Février 2015. Le mois du Renouveau.





Ça y est, les informations ont été rendues officielles : au sein de l'ASEAN, le Vietnam est le deuxième partenaire commercial de la Chine, après la Malaisie.
La Chine a besoin du Vietnam, c'est évident.

Économiquement, l'année 2014 a été fructueuse, notamment grâce au renforcement des liens avecl’Union douanière Russie-Biélorusie-Kazakhstan et les accords de libre-échange avec la République de Corée.

Ces longues années de guerre contre l'envahisseur du Nord n'étaient pas inutiles…




Dessin « sans titre ».






Petit dessin griffonné sur une page




Mon père m'a demandée si j'avais pu, pour la première Aurore, renouveler mes « amitiés » avec certains représentants particuliers ( en dehors des membres de l'ASEAN) Russie – surtout à cause de Monsieur Lavreniev Alekxei Iurievich. Égypte.   France.  Et justement, malgré quelques différents avec celui-ci, je m'efforce de me montrer aimable. Il n'est pas si désagréable mais il se montre parfois si… 'Européen'. Sans parler de Victor Hugo, je dois avouer que la culture de son pays m'intéresse beaucoup. Et puis, ce n'est pas une mauvaise personne. C'est incontestable : il est serviable et courtois. Et sa cuisine. Chine, Turquie et lui cuisinent si bien. Mais, ce n'est pas comme si je me laissais tenter par ses pâtisseries. Certes, j'en ai peut-être mangée une ou deux… Mais c'était pour entraîner mon palais à reconnaître certains parfums.
En parlant d'« amitié ». J'ai renouvelé mes relations diplomatiques avec la représentante de la Slovaquie lorsque nous avons bu un thé ensemble. Je lui ai remis mon présent et je crois qu'elle a été très touchée par cette tradition du Pays. D'ailleurs, elle m'a proposée de renouveler notre « amitié » pour cent siècles. Elle est amusante. Mais, je n'est pas trouvé l'idée déplaisante. Au contraire. J'imagine bien que cela ne va pas influencer la relation entre nos deux Nations mais être simplement « Liên » pour quelqu'un, c'est agréable.



La presse titre l'année 2015 comme étant l'année des rêves et de l'espoir. Ils évoquent ce chemin
« vers un pays industrialisé et à orientation moderne»… Tandis qu'ici, en Occident, les journaux publient des articles sur la barbarie des coutumes… Qu'ils osent dire que leurs Nations n'ont jamais versé un peu de sang.

Ce que j'aime lorsque l'année recommence, avec la fête de la première Aurore, c'est ce vent de renouveau qui souffle pour effacer les ardoises et les mauvais souvenirs.D'ailleurs, une Nation tournée vers le passé est sans doute une Nation qui meurt, et d'après les nouvelles du Pays, ce n'est pas ce que veut le peuple. L'avenir qui se dessine face à nous, futurs représentants de Nations paraît assez sombre. Pour rester positive, j'aime repenser les mots que Pham Binh Minh a déclaré lors de la 69e  assemblée générale de l'ONU, le 27 septembre dernier. (1) Toutefois, je pense également à la situation dans cette académie. La paix n'est qu'une illusion, ici.

J'aurais aimé qu'entre Yong Soo et son frère, les choses s'arrangent. Mais ce qui m'attriste le plus est de penser – malgré toute l'affection que je peux ressentir – que son frère a raison. Peut-être devrions-nous nous en tenir aux relations internationales et ne pas nous attacher les uns aux autres, davantage.

Ces temps-ci, les choses sont différentes. Il n'a pas le cœur à rire. Je n'apprécie pas de le voir ainsi, si calme et si sarcastique… Je crois que l'on finit par accepter les défauts de l'autre lorsque l'on est un peu attaché à quelqu'un. Et au final, je dois le connaître assez bien pour percevoir chaque nuance de son comportement… Et j'ai la sensation que c'est moi qui tente de prendre la position inverse. Mais, je ne suis pas d'un naturel souriant. Pourtant, j'ai envie d'essayer.



(1) « Toutes les nations doivent renoncer au recours à la force dans les relations internationales et accélérer le règlement des différends par les mesures pacifiques. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Vietnam || On peut sonder la mer, mais qui peut sonder le cœur des Hommes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne peut pas lutter contre le système, mais on peut toujours le foutre en l’air ! (Elizabeth)
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» On ne revient pas dans le passé mais on peut choisir sa destinée dans le présent ! (with Jack)
» [FB] L'obscurité ne peut chasser l'obscurité; seule la lumière le peut. [SOLO]
» On ne peut oublier le passé, mais le futur peut l'enfouir || Vent du Sahara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives 2-
Sauter vers: