AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Mer 4 Mar - 20:46

Mercredi, Intermédiaire 1, de 10h à 11h.

C'est l'heure du cours d'informatique ! Ce fameux cours où on peut glander en croyant que le prof ne le remarque pas alors qu'il est pas né de la dernière pluie. Quand t'es en secondaire, en te prends par la main et on te montre comment utiliser ça ou ça. Slovaquie en avait ras le bol, plutôt à l'aise avec les commandes de bases très rapidement. Mais quand cette année elle est passée en intermédiaire, c'était pas du tout la même rengaine.

« Discussion et théorie sur un nouvel état virtuel. Droits et lois à travers le monde à propos d'internet. Programmation. » Tel était le programme des cours de monsieur Empire Carolingien, et bordel ça en avait de la gueule. Et pas que. Tu peux pas ne pas aimer son cours. C'était, certes, un peu compliqué pour la slovaque. Un peu trop philosophique peut-être, mais bizarrement, même si elle ne comprenait pas tout, ça la fascinait d'un certain côté et elle avait vraiment envie d'apprendre.

Il n'empêche que le professeur en charge de ce cours pouvait se montrer taquin. Oui. Lorsque monsieur fait exprès de confondre Tchéquie et Slovaquie, ou Slovénie et Slovaquie, ça avait le don de mettre mal à l'aise la jeune slovaque. Reprendre un professeur n'est pas fait pour elle, et elle bégaye souvent qu'elle est Slovaquie lorsque monsieur Carolingien se trompe. Cependant, elle ne sait pas qu'il fait parfois semblant de se tromper. Et quand bien même on le lui dirait, elle ne croirait pas.

La fin du cours retentit, et c'est un regard avec un grand sourire lancé à l'estonien. Non elle ne l'avait pas oublié, et il avait promis sa présence, alors elle ne compte pas le laisser s'évader comme bon lui semble. Après avoir rangé ses affaires dans son sac et avoir mis ce dernier sur ses épaules, elle le rejoignit.

« Nous devons lui parler ! Tu as promis. »


Ou peut-être qu'il n'avait pas promis, cependant elle lui faisait assez confiance pour le devancer et se diriger doucement vers le bureau du professeur, d'un pas sûr et lent. Quelques regardes derrière elle pour s'assurer que Estonie est toujours là et pour aussi se donner du courage. Parce que la demande était une demande de la plus haute importance !

Elle fait un petit sourire au professeur et remet en place une mèche de cheveux derrière l'oreille, tant bien est que cela veuille dire quelque chose avec le champ de bataille qu'elle a sur la tête.

« Monsieur Carolingien, excusez-nous de vous déranger... »

Au moins, ça commence plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Mer 4 Mar - 21:36

Il y avait une admosphère unique dans la salle d'informatique, une chaleur bienveillante émanant des ordinateurs dont les ventilateurs ronronnaient, accompagnés parfois du cliquetis des touches de toute une classe travaillant sur des exercices pratiques. Estonie se laissait prendre par cette ambiance apaisante, assis à une place de choix, où il pouvait être certain que d'autres élèves n'espionnent pas son travail -non pas qu'il avait quelque chose à cacher. C'était juste... désagréable. Un vieux relent de l'ére soviétique qui lui était resté coincé dans la tête-. Aussi, c'était tout de même avec une once de surprise qu'il entendit la sonnerie -encore une fois, il n'avait pas complétement fini son travail.

On pourrait être surpris qu'un élève ayant des notes aussi brillantes, et qui se targuait de representer une nation à la pointe des nouvelles technologies, ne finisse pas avec au moins un quart d'heure d'avance. C'était sans compter Empire Carolingien, pour qui un talent ne se gaspille pas ; peut-être, avec un autre professeur, Estonie aurait fini par redouter ce cours, craignant l'ennui total, mais sachant avec certitude qu'il aurait droit à des exercices supplémentaires d'un niveau plus interessant, c'est avec joie qu'il voyait le mercredi arriver. Après, tout ce qui est "loi d'Internet", il n'avait guère d'occasion de s'améliorer. C'était le gros défaut d'être dans le top du classement "Freedom on the Net" : tout les autres étaient en dessous, en retard, et il fallait enseigner des évidences fondamentales. Courage, avec un peu de chance il ne s'endormira pas en cours.

Cependant, ce qu'il craignait aujourd'hui n'était pas de s'endormir, mais d'avoir à faire le sale boulot de Slovaquie. Oh, bien sûr, il ne devait pas être très compliqué de demander au professeur son autorisation pour monter un club. Mais c'était contraignant. Et Estonie n'aimait pas les contraintes, tout du moins quand elles lui étaient imposées. Lorsqu'il se prennait au jeu et s'exitait sur une idée, alors oui, il lui arrivait de se mettre à la tâche avec enthousiaste, mais si l'on lui avait demandé ce même travail dès le début, alors il aurait fallu attendre longtemps.

En l'occurence, Slovaquie lui avait juste demandé d'être présent "au cas où", comme elle lui avait juste demander de vérifier s'il y avait des gens interessés dans le club -résultat, deux membres certains, peut-être trois, et une idée plus concrète du projet de base. Oui, ça allait vite, la création d'un club-. Mais il suffisait qu'elle se débrouille mal dans son argumentaire, et il serait obliger de réparer les pots cassés -pire, peut-être de devoir assurer la présidence du club alors qu'il avait déjà la chorale !

"Je n'ai rien promis du tout."

Donnez à un slave un verre de vodka, il vous buvera toute votre reserve. Et puis, c'était quoi, ce nous ? Et cette manière de marcher si sûre d'elle, ces regards en arrière... Elle n'esperait pas qu'il parle à sa place, hein ?

"Monsieur Carolingien, excusez-nous de vous déranger... "

Juste un demi-pas en retrait à l'arrière, aux côtés de la blonde, Estonie attendait sagement en observant le professeur. S'il se montrait compréhensif, et il n'avait pas de raison de ne pas l'être, ils pourraient en finir rapidement avec cette demande et partir vers la caféteria avant la foule de midi. Ce n'est pas que le club ne l'interessait pas, hein, c'était juste qu'il n'y avait pas besoin d'y passer plus de temps que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Jeu 5 Mar - 11:39

En l’an de grâce 2015 et ce malgré ce que certains pouvaient penser, dire que l’on travailler comme assistant informatique ou informaticien n’était toujours pas sexy. Mais comme Charles n’en avait que faire, tout allait bien dans le meilleur des mondes et faite sauter les marquises.
Il appréciait son poste. L’école lui convenait, ses collègues s’étaient miraculeusement habitués à lui et sa légère introversion, les horaires demeuraient élastiques et l’école subissait rarement des piratages, les dossiers des futures nations étant –et c’était bien compréhensible- hautement protégés.

"Monsieur Carolingien, excusez-nous de vous déranger... "

Charles leva son nez de l’écran et considéra les deux élèves devant lui. Dans son esprit, c’était comme dans la matrice, les noms, pays, chiffres liés à leurs nations découlaient avec une vibrante assurance. Estonie, brillant élève, potentiel avéré. Slovaquie, propension au bavardage, mesurer ses interactions.

Il cligna des yeux imperceptiblement, puis tourna son corps trop long face aux étudiants.

« Que puis-je pour vous ? »

Peut-être que l’un et l’autre voulait utiliser la salle d’informatique pour une énorme soirée jeux réseau. Ce ne serait pas la première fois qu’on le lui demanderait. Et il n’était pas contre ce genre d’amusement. Il était rarement contre les amusements au final malgré sa mine austère et son look de moine bénédictin.

Les lèvres pincées, il patienta, croisant les mains sur le bureau.

Ce ne pouvait être également des devoirs supplémentaires. Estonie en était déjà à un niveau bien plus avancé que ses camarades. Il ne le lui disait jamais cela dit. Il était inutile d’appuyer sur quelque chose qui était limpide. Autant travailler cet aspect sans se complaire dedans. Le programme des intermédiaires était surtout un approfondissement de leurs visions à chacun –et celle de leurs nations en devenir- sur le monde de l’informatique plus que de l’informatique en lui-même. Évidemment qu’ils en étudiaient les rouages techniques mais l’idée était de leur faire appréhender d’autre notions : la liberté, le partage et évidemment la notion de propriété.

« Si c’est pour une session HARP commune… il faudra attendre avril dorénavant. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Ven 6 Mar - 15:56

La Slovaquie, c'est un petit pays dont l'existence est compromise tous les jours. Elle a fêté ses 22 ans d'indépendance cette année, et c'est vrai que ça fait peu. C'est un des pays devenus indépendants  très récemment, cela a eu lieu lorsque le pays s'est séparé de la République Tchèque. La République Slovaque a enfin réussie à couper le cordon et vie maintenant de ses propres moyens. Malgré son indépendance jeune et récente, il reste un pays gorgé d'histoire, étroitement liée avec la Hongrie.

Ah la Hongrie. Un beau pays. La hongroise aussi est très jolie, cependant, elle peut se montrer vraiment effrayante quand elle s'y met. Elle redoute le moment où viendra les sessions HARP en duo avec elle. Et si en plus c'est elle qui demande, elle aura pas le choix que d'accepter, quand bien même elle n'a pas envie, sinon ça va être la guerre dans le dortoir.

Une session HARP avec Estonie ? En voilà une merveilleuse idée. Elle était curieuse de voir le pays qu'était l'Estonie à l'époque et la proposition du professeur était très intéressante, cependant, cela ne devait pas déranger l'estonien.

« Oh c'est une très bonne idée ! Si Estonie est d'accord bien entendu, j'aimerais bien participer à l'une de ses sessions HARP. »

Un grand sourire sur les lèvres de la slovaque. Oh, elle ne voulait pas avoir l'air de forcer le blondinet à lunettes, elle était juste curieuse. Après tout Estonie est un de ses camarades de classe, cependant elle ne le connaît pas plus que ça. À part que c'est un très bon élève et qu'il fait preuve de beaucoup de sérieux. Elle sait aussi qu'il s'entend relativement bien avec Hongrie, une histoire de cousinage ou je ne sais quoi. Si jamais il peut la protéger de la furie hongroise, c'est pas de refus.

Elle était toute contente à l'idée de cette session HARP qu'elle en avait oublié le pourquoi du comment elle était là. Oui. Son attention était très facile à détourner, il suffisait de lui parler d'autres choses susceptible de l'intéresser et ça pouvait aller très vite.

Tu vois Estonie, tu as bien fait de venir. Sans toi, qui sait ce dont elle aurait pu être capable ? Peut-être décider d'une session HARP sans ton accord... ou avec ton désaccord. Peu importe. Tu as bien fait d'être là, c'est tout.

Mais avoue que tu es content qu'une personne s'intéresse à ton pays non ? C'est l'occasion de demander au prof une session qui le mette bien en valeur. N'est-ce pas ? ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Lun 9 Mar - 18:09

Slovaquie, Hongrie... de beaux pays assurément, mais cela ne vaut pas l'Estonie. Non, ce n'est pas du chauvinisme, mais regardez  : les autres peuples n'ont pas arrêté d'y venir pour y construire leur maison secondaire. Bon, c'était un peu problematique qu'ils décident que les estoniens seraient leurs esclaves personnels. Un peu beaucoup, en vérité.

Aussi, l'idée d'une séance HARP commune... Oui, non, il va s'en passer. A la rigueur, les périodes nordiques, mais il pouvait difficilement demander une autre séance dans l'ère suédoise juste après celle de Mars, et la période danoise... Et bien il y avait Danemark. C'était difficile d'avoir l'air glorieux avec Danemark à ses côtés. A la rigueur la revolution chantante ? Il avait passé plusieurs séances en Primaire sur le sujet, mais l'après-coup un brin moins pacifiste avait été mis de côté. C'était glorieux, ça, les chaines humaines autour des tours radios en face des tanks !

Aussi, après reflexion, peut-être Eduard aurait accepté avec recalcitrance. Mais sa réponse avait été immédiate :

"Hein ? Mais non ! Ce n'est pas...!"

Immédiate et pas très construite, en vérité.

"De... de toute manière, ce n'est pas le sujet !"

Et dire que Angleterre lui a fait des commentaires comme quoi il n'avait pas à penser que tout le travail lui retomberait dessus. Ah, il aimerait bien voir la tête du Président du Conseil, s'il verrait la scène ! Non seulement c'était à lui d'aborder le sujet, mais il avait désormais en plus à régler une histoire de session HARP commune. Voir deux, car Slovaquie allait certainement vouloir lui monter un pan de son histoire. Il y avait quoi d'interessant, dans le passé tchécoslovaque ? La révolution de velours ?

"Slovaquie voulait monter un club d'informatique, et plusieurs élèves moi y compris sont interessé dans le projet."

Oui, 'Slovaquie'. Pas lui. Il n'a rien à faire dans les histoires d'administrations ou de présidence. Donc certainement, la slave allait prendre le relais et se montrer compétente et il n'aurait plus à craindre de se retrouver avec toute les responsabilités, hein ? Si seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Ven 13 Mar - 16:39

Ah c'était donc H.A.R.P. En tout cas ça l'était pendant les secondes où Slovaquie ouvrait sa bouche. Ce ne serait pas compliqué de leur trouver quelque chose en commun. Le privilège des pays qui avaient fait partie de l'URSS n'est-ce-pas?

Quelques secondes de plus et c'est toujours complétement impassible que Charles Pepinnides remarque qu'en fait non, c'était pas pour la H.A.R.P.... pas au vu du visage de l'estonien en tout cas.

Tournant son corps aux longues jambes arachnéennes, le professeur Carolingien considéra les deux élèves devant lui. Un club d'informatique? mais ils ne faisaient pas asse en cours déjà? peut-être devait-il intensifier la chose? Non... certains peinait déjà à suivre. Tout le monde n'avait pas eu la chance de tenir un ordinateur entre ses mains avant d'arriver, tout le monde ne nourrissait une passion émerite envers son clavier. Il tâchait surtout de leur inculquer l'idée de l'instrumentalisation et avait conscience ce faisant qu'il dépouillait l'informatique de son côté ludique.

C'était des armes ni plus ni moins.

" En avez-vous référé à votre Président? Slovaquie?"
Il darda son regard sévère sur la demoiselle attendant une réponse simple et claire qu'il connaissait déjà. Ils ne seraient pas venu le voir sans que cela soit le cas.

Un club d'informatique allait lui prendre un peu de temps en plus. Cela en soi n'était pas gênant mais il fallait s'assurer du bien fondé de la chose.

" Je ne vois moi-même aucune objection à la chose évidemment mais je me dois de savoir en quoi il vous semble nécessaire de tenir un club. Avez-vous des objectifs? un planning?"

Si c'est juste pour avoir accès à la salle informatique 2h pendant le samedi après-midi autant le lui dire de suite parce qu'il le saura de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Sam 14 Mar - 9:46

Ah Estonie ! Tu es terrible comme garçon ! Heureusement qu'elle ne va pas t'en vouloir pour si peu. Cependant il semblerait que ce soit déjà trop tard et que la session HARP commune va être planifiée pour le mois prochain. Cependant elle te forcera pas à venir voir une histoire de son pays. Enfin, si on ne lui met pas l'idée en tête. Parce qu'elle, si on s'intéresse pas à la Slovaquie, elle va pas en faire tout un plat. Enfin, tant qu'on ne confonds pas trop Tchéquie et Slovaquie. La Tchécoslovaquie étant un cas à part. En plus, ce ne sont pas que des mauvais souvenirs.

Et puis tu es de mauvaise langue ! Elle a juste été distraite habilement par le professeur, sinon elle aurait tout de suite parler du club ! Croix de bois, croix de fer, tout ça tout ça. Certes, elle fait rarement preuve de sérieux, mais tout de même ! Angleterre met assez de pression comme ça, pas besoin d'en rajouter, monsieur le balte à lunettes. Elle hocha la tête énergiquement lorsqu'on lui posa la question à ce propos. Bien sûr qu'elle l'a fait. Elle a même noté sur son agenda de remplir les papiers après avoir cette entrevue avec le professeur.

Le pourquoi du club ? Oui, avoir accès 2 heures à la salle informatique était une très bonne situation. Bien que tout le monde sache qu'il n'y a pas de bonnes ni de mauvaises situations et que la vie, c'est d'abord des rencontres. Cependant elle était désireuse d'apprendre plus de choses que ce qu'on apprenait en cours. Elle prends une grande inspiration et déblatère d'une traite tous ses arguments.

« On pourrait éventuellement créer un site pour l'académie. Avec l'aide des professeurs, on pourrait y répertorier les devoirs et les cours déjà passés pour les élèves malades, cela éviterait de faire des photocopies. Nous pourrions aussi y mettre les documents vus en cours. Et si cela voit le jour, nous pourrions aussi faire un partenariat avec le Journal étudiant si cela leur intéresse. Nous pourrions parler des éventuelles sorties et d'un tas d'autre chose. Et nous développerons des programmes plus élaborés pour ne pas juste avoir un site banal comme on voit tous les jours. »


Elle en a dit des choses et avec plein d'entrain. Elle pense vraiment que c'est une bonne idée et que cela aiderait plus d'une personne. Ils pourraient aussi proposer les rediffusions de la freedom station si le grand Braveheart donnait son accord. Là aussi, il faudrait aller lui demander. Ce ne sont que des projets pour l'instant, mais Slovaquie avait envie. Elle serait très fière d'elle et cela lui donnerait un peu plus de confiance en elle, dépendant grandement de la confiance que les autres lui porte.

Aujourd'hui, elle ne se laisserait pas faire, et se donnera à fond pour mettre sur pieds ce projet. Mais pas toute seule, c'est moins amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Lun 16 Mar - 18:48

Même s'il se plaignait interieusement de la situation actuelle, Eduard avait conscience que cela pourrait être pire. Tché...Slovaquie, même si elle semblait manquer un peu du sens des responsabilités qui échappait à la plupart des slaves, avait au moins fait les choses proprement en passant d'abord par le conseil. Professeur Carolingien, pour toute ses questions, n'avait pas d'a priori sur un hypothétique club. Avec juste un peu de discussion, tout cela serait parfaitement reglé, et il aurait tenu sa parole auprès de la jeune fille.

Cependant, l'argumentation de cette dernière était... maladroite. Plutôt que parler posément des intérets à la création d'un tel club, elle brûlait les étapes et débitait énergiquement les éléments concrets, sans laisser de pause pour digerer les informations.

...Quelque part, on pouvait voir une lègere ressemblance avec un Pologne lancé sur une de ses idées totalement trop cool. Le sang slave, certainement. En espérant que cela finisse mieux que les dites idées. Mais ça, ce ne devait pas être trop compliqué, il suffisait de rediriger Slovaquie vers le droit chemin avant qu'elle ne se lance tête baissé dans un mur. En attendant que quelqu'un prenne ce rôle, c'était à lui de l'aider. Juste pour cette fois, on est bien d'accord, il a bien vu auprès de Lituanie ce que cela donnait, le babysitting de slaves.

"Ce que Slovaquie tente de dire, entamma Estonie d'une voix ferme, c'est que ce club donnerait l'opportunité d'aborder des projets qui n'auraient pas lieu d'être en cours."

Ah, oui, c'est beaucoup plus clair comme ça. Merci Eddy, on repassera.

"Apparement, en Supérieur, il y a une simulation de guerre cybermétique en équipe ? Mais, vous devez l'avouer, avec des classes restreintes en élève, l'occasion de travailler dans un groupe diversifié est rare. Or, si l'on songe concrétement à ce qu'il sera attendu de nous en temps que nations, alors nous aurons surement à travailler avec un personnel aux compétences très différentes les uns des autres. Ce que nous proposons ne peut qu'être bénéfique pour l'avenir. "

Si cela ne tenait qu'à lui, le fennique se passerait bien du travail de groupe ; trop de souvenirs pré-académique du travail baclé de ses camarades qu'il devait refaire lui même, quand ils ne le laissait pas directement tout faire depuis le début. C'était dur de faire confiance aux autres pour la distribution du travail, mieux valait tout faire soit même et d'avoir l'esprit en paix que se demander sans cesse si le travail sera fait à temps. Mais c'est justement pour corriger ces mauvaises habitudes qu'il doit se forcer, et l'idée du club semble un moyen amusant d'y remedier.

"De plus, cela nous permettrait de revoir des notions qui n'ont été que frôlé en cours. Peut-être se familiariser avec divers types de codes. HTML, C++… Qui sait, peut-être même du PHP."

Estonie ne put empêcher un lèger rire à cette dernière phrase. Mais ils n'étaient pas en cours ou en devoir oral, il pouvait bien se permettre ce genre de plaisanteries.

Même si, le PHP, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Mar 17 Mar - 21:17

Empire Carolingien ne bougea pas. La ranatre avait le même attribut qualitatif que l'animal avec lequel on le comparait si souvent, à savoir qu'il savait rester immobile complétement, le regard passant lentement et avec un calme olympien du visage juvénile slovaque à l'expression pincé estonienne.

Les arguments de la petite slave étaient sensiblement basé sur l'émotion plus que sur la raison. De toute évidence, elle tenait à ce club. Cette histoire de site était plaisante mais l'Académie en avait déjà un. Oh évidemment c'était l'officiel. Celui que les parents pouvaient consulter à loisir, témoin lointain des activités de leurs chers bambins et de leurs bulletins scolaires.

Le regard noisette dériva sur le balte qui prit à son tour la parole. Plus posé, certes, mais tout aussi désireux de convaincre. Un soupir fusa imperceptiblement des lèvres du professeur impassible et il ramena ses longs doigts arachnéens en les croisant devant lui.

"Apparement, en Supérieur, il y a une simulation de guerre cybernétique en équipe ? "


" Cela est correct Estonie."


Durant toute les études supérieurs, Charles organisait des équipes. Une distribution qui pouvait sembler aléatoire mais qui ne l'était pas, puis les mettant en condition, il leur donnait un simple objectif: choisir la façon dont ils allaient gérer leur camp. Pacifiste? accroissement par absorption de l'autre? annihilation pour être seuls à décider? Ils avaient le choix. Tous. Les simulations étaient ponctuels, s'étalant au début sur une semaine à chaque fois. Puis quand il les sentait prêt, il introduisait réellement la notion de guerre cybernétique et tout ce que cela pouvait entrainer. C'était fascinant de voir de futurs nations... qui n'étaient plus si loin de la fin de leurs cursus, diriger les armes de demain.

" Mais, vous devez l'avouer, avec des classes restreintes en élève, l'occasion de travailler dans un groupe diversifié est rare. Or, si l'on songe concrètement à ce qu'il sera attendu de nous en temps que nations, alors nous aurons surement à travailler avec un personnel aux compétences très différentes les uns des autres. Ce que nous proposons ne peut qu'être bénéfique pour l'avenir."

Il ne voyait guère le rapport. Les classes étaient restreintes mais cela permettait une marge de manœuvre plus grande. La question ne se posait à vrai dire pas: il fallait composer avec ce qui venait. C'était même là la première règle d'une nation. Anticiper les mouvements avec ce que l'on voyait à la surface puis gratter un peu.

Le reste du discours mourut lorsque Carolingien leva sa main en un geste simple afin qu'Estonie se taise.

" Estonie, si vous désirer travailler en plus votre informatique, je n'y vois aucun inconvénient." Le garçon était après tout nettement avancé dans ce domaine par rapport à certains de ses camarades. A vrai dire, Corée du Sud et Estonie avaient tout deux des aptitudes extraordinaires et il n'était pas rare que Charles finissent par leur donner d'autres exercices à faire -plus compliqué-.

C'était un plaisir en soi.

Ça n'était certainement pas par contre une excuse pour dire qu'on 'frôlait' des notions comme si c'était la faute des autres élèves de ne pas aller aussi vite en ce domaine et Empire Carolingien se contenta d'un regard appuyé pour le faire comprendre. Chacun son rythme, du moment que le résultat apparaissait. " Mais là n'est pas le propos, n'est-ce pas? Je pense néanmoins saisir vos envies à l'un et à l'autre et j'approuve entièrement. L'idée d'un site par et pour les élèves est intéressante Slovaquie. Et vous pourrez vous poser des défis de cette façon Estonie." Le professeur prit une feuille de papier et un stylo plume.

So old fashioned.

Le bruit de la pointe glissant sur le papier se réverbérait dans les cliquetis et ronronnements des ordinateurs de la salle.

Citation :
 " Je soussigne, Professeur Carolingien, autoriser la création d'un Club Informatique sous l'égide des élèves Slovaquie et Estonie. Néanmoins les élèves devront fournir deux projets concrets et visibles d'ici la fin de l'année 2015 dérivant des heures alloués supplémentaires dans la salle informatique sous ma surveillance."

La signature gracieuse et il tendit le papier vers les deux élèves.

" Vous en aurez besoin pour le Conseil des élèves. Il vous faudra un minimum de 3 élèves, vous êtes déjà 2 cela ne devrait poser aucun souci. Votre premier projet sera ce site. Je vous aiderais cela va de soi. Les horaires des clubs sont généraux mais il faudra impérativement me donner un créneau horaire."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Mar 24 Mar - 19:36

Le sang slave, il a bon dos ! C'est pas très élégant de ta part tout ça, Estonie. Enfin, là n'est pas la question, puisque au premier mot qu'à prononcé l'estonien, la slovaque s'est tue immédiatement, un léger sourire aux lèvres. Elle s'est rendue compte qu'elle a été un peu trop enthousiaste à l'idée de ce club. Et c'est tout naturellement qu'elle a commencé à s'inquiéter.

Cependant, Empire Carolingien avait fini par accepter. Tout ça grâce à Estonie. Oui, parce que pour le coup, elle pensait surtout qu'elle pensait qu'elle avait mal fait. Et puis Estonie était de tout manière plus doué qu'elle en informatique. Et que ça penchait forcément plus dans la balance dans le poids de ses arguments, selon elle.

Et puis il avait l'air bien plus sérieux que Jolana. Alors que le balte était organisé et cultivé, Slovaquie se montrait beaucoup plus souvent bête que l'inverse. Mais ça elle s'en fichait un peu. Et puis comme on l'a déjà dit, ce club c'était différent. Elle allait faire les choses comme il le fallait.

« Et bien, je pensais qu'on pourrait rester les deux heures l'après midi du samedi.  Même si une heure pour être amplement suffisante. On pourrait simplement faire des réunions ou des choses qui requiert plus d'outils en salle informatique. Le reste pourra être fait de nos ordinateurs portables ! »


De plus, Estonie avait la chorale. Il ne pourrait pas être là tout le temps de toute façon, alors il y avait encore du boulot. En plus, elle n'a pas encore demandé des signatures de la part des autres élèves pour prouver qu'ils viennent bien dans le club d'informatique. Oulala.

« Mais je suis ravie que cela vous ait plu comme idée ! Je m'engage à faire les choses comme il faut ! Promis ! »


Un grand sourire innocent au professeur, elle prit doucement le papier et est contrainte de sortir ses lunettes pour lire le papier. C'était déjà un pas en avant vers le progrès et le changement. Slovaquie, responsable de club. Même elle n'y croyait pas vraiment. Elle se dépêcha de ranger proprement le papier dans une pochette plastifiée puis dans une pochette en carton prévue pour les documents en rapport avec le club.

Alors Estonie, ça t'épate ?

Non ?

Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Dim 29 Mar - 20:56

Heureusement qu'Estonie n'avait aucune idée de ce que pensait Empire Carolingien, il serait tout à fait déboussolé, et avouons le un peu attristé aussi, que ses propos soient interpreté d'une telle manière. Aucun rapport ? Insulter les autres ? Pas étonnant qu'on le trouve prétencieux, si c'était ainsi qu'on comprennait ce qu'il racontait. C'était dur de communiquer avec les autres, au final, surtout lorsqu'apparament son cheminement de pensées était apparement vraiment différent de la moyenne. Enfin, au moins, Slovaquie semblait l'admirer... Même s'il préférerait qu'elle se montre plus sérieuse que se reposer sur lui... Enfin, au moins, le club était au nom de la blonde, ce n'était pas comme si Empire Carolingien aurait marqué que le club était sous l'égide conjointe des deux élèves... Non il n'avait pas lu le papier, Slovaquie s'en était emparé trop vite, mais allons, quelles étaient les chances que ça arrive ?

"Tout le monde n'a pas des ordinateurs portables, Slovaquie. Il faut aussi penser à ceux qui n'ont pas forcément les moyens. Après tout, ce club pourrait être une opportunité pour les gens n'ayant pas le matériel nécéssaire par eux même, ce serait triste de les en priver."

Même en ayant les moyens pour un ordinateur portable, au bout de deux ans, il sera complétement dépassé et il y aura du mal à tourner correctement sans faire hurler les ventilateurs. Les nouvelles technologies étaient un vrai gouffre financier, et c'était encore pire si l'on n'avait pas le privilege de connaitre quelle marque faisait des bons produits pour moins cher que telle autre, et on finissait par se retrouver un Mac qui coutait 1000 euros de plus qu'un Asus tout aussi performant, et c'était sans parler du prix des systèmes d'exploitations alors qu'il y en avait de bien plus performants gratuitement sur le net. Non, vraiment, si lui-même n'avait rien à y gagner financièrement, il préférerait encore monopoliser la salle informatique pour le club que d'encourager ce vil système capitaliste !

"Mais... si c'est le samedi après-midi, il doit y avoir déjà des élèves qui fréquentent la salle informatique durant cette période, est-ce que ça ira de prendre la salle à ce moment là ? Ne faudrait-il pas mieux la partager, que les élèves qui ne sont pas membres puissent en profiter aussi ?"

Si lui même était privé d'ordinateur, il serait bien malheureux... Mais il faut voir ça avec professeur Carolingien, c'est lui qui gerait la salle, c'est à lui de voir si ce ne serait pas une contrainte supplémentaire... Déjà qu'il s'était montré concilliant en leur autorisant la création du club, ce ne serait pas professionnel de lui donner du travail en plus. Surtout qu'il s'occupe aussi de l'organisation des sessions HARP... Est ce que cet homme avait seulement le temps de dormir, avec tout le travail qu'il faisait ? C'était épatant, vraiment. Bien plus que le travail de Slovaquie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   Lun 6 Avr - 17:34

L’enthousiasme de la slave faisait plaisir à constater ce qui, irrémédiablement, se traduisit par une absence de réaction chez le professeur Carolingien.
Charles restait persuadé que les professeurs de cette école tenaient l’avenir d’un monde incertain entre ses mains et qu’il donnait le cours qui en était la clé. Cela s’avérait probablement vrai également de tous les professeurs en soi mais le carolingien le ressentait avec une acuité pénible.

"Mais... si c'est le samedi après-midi, il doit y avoir déjà des élèves qui fréquentent la salle informatique durant cette période, est-ce que ça ira de prendre la salle à ce moment là ? Ne faudrait-il pas mieux la partager, que les élèves qui ne sont pas membres puissent en profiter aussi ?"

« En l’occurrence Estonie, j’admets rarement des élèves en salle informatique le samedi après-midi. La plupart d’entre vous êtes à vos clubs respectifs et seuls les élèves des hautes classes viennent parfois afin de compléter des exposés et des colles. Vous aurez donc la salle pour vous majoritairement durant vos sessions. »

Le professeur Pepinnides se releva lentement, dépliant avec un rythme cassant, les longs membres déliés, raccompagnant ainsi les deux élèves slavo-baltes au couloir.

« Ne vous préoccupez pas des détails techniques quant à la salle. Je veillerais à ce que les quelques ordinateurs qui vous seront assignés bénéficient des logiciels et d’accès plus grand durant vos heures de club. Quand à vous tâchez de recruter un autre nombre au moins et veillez à ma prévenir de combien vous serez. »

Il laissa l’espace dans l’encadrement de la porte. « Slovaquie, Estonie. » Un signe de tête et une ébauche fantomatique de sourire pratiquement invisible envers les deux élèves motivés qui s’éloignaient à leur tour.

Il n’y avait plus qu’à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une heure d'informatique par semaine c'est pas assez ! [PV E.Carolingien, Estonie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine
» Cours informatique
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Piratage informatique et déformation médiatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: RP-
Sauter vers: