AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Sweden/Sverige - Berwald Oxenstierna] You found me here today, On the coldest winter night *Fini...?*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Sweden/Sverige - Berwald Oxenstierna] You found me here today, On the coldest winter night *Fini...?*   Sam 7 Mar - 1:54


aka ''winter is coming''
Dossier scolaire

État civilà remplir par l'élève :

Nom : Oxenstierna
Prénom(s) : Berwald
Surnom(s) : *champ laissé vide par l'élève. De toute évidence volontairement.*
Âge : 18 ans
Sexe : Mâle
Date de naissance : 6 juin 1996
Aile : Nordique
Pays représenté : Suède
Niveau scolaire : Intermédiaire 2

Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 1.90cm
Poids : 76 kilos
Couleur des yeux : Un bleu turquoise, glacé, mystérieux, profond… Mais surtout très froid, en fait.
Couleur des cheveux : D’un blond doré, tirant sur le pâle.
Signe(s) particulier(s) : Il est devenu très myope, à force de passer des soirées à bidouiller de petits machins dans sa chambre sans une lumière adéquate et à étudier dans de même conditions. Il ne peut pas fonctionner sans ses lunettes. De plus, ses muscles faciaux semblent éternellement figés en une expression intimidante, dénuée d’émotions. À également tendance à fixer longuement lorsque quelque chose ou quelqu’un l’intrigue, avant de détourner vivement le visage dès qu’il se fait prendre la main dans le sac.

Allure générale : Berwald combine l’une des plus grandes tailles de l’Académie à un physique assez musclé, ce qui fait de lui quelqu’un avec une allure plutôt intimidante. Mais s’il se fait remarquer par sa taille plus grande que la normale, son apparence générale reste très sobre et discrète, étant donné qu’il n’est pas du genre à beaucoup accessoiriser ses tenues ou à porter des morceaux aux couleurs criardes. Ce qu’on remarque davantage au niveau de son apparence, c’est la propreté exemplaire de son uniforme, qui est impeccable. Outre l’uniforme qu’il porte presque toujours (pourquoi faire compliqué; de toute façon, c’est un type à uniformes), Sve a une affection tout particulière pour les grands manteaux (la classe) et les longs foulards douillets aux teintes sobres, ce qui lui donne une allure un peu militaire. Dans le même ordre d’idée, il porte ses cheveux courts et peignés le plus simplement possible, sans fantaisie.

Attitude générale : Mature, sérieux, limite sévère, il ne dégage de Sve pas beaucoup de chaleur à première vue *passage gribouillé* en tout temps. Berwald est quelqu’un de réservé et extrêmement silencieux; en effet, il se contente de regarder longuement son interlocuteur d’une paire de yeux analytique avant de lâcher quelques bribes de phrases du bout des lèvres. Il est le type de personne très solitaire qui est difficile d’approche, mais lorsqu’on a réussi à l’apprivoiser, il finit par s’ouvrir très doucement, passant d’une allure de grizzly sauvage à celui d’un gros ours aux allures toujours aussi effrayantes, mais avec un intérieur soudainement beaucoup plus douillet et chaleureux.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : Son silence emmuré et l’apparente absence de muscle faciaux chez M. Oxenstierna ne le rendent pas un des types les plus sympathique aux premiers abords. Heureusement, il est d’un tempérament plutôt calme, et préfère nettement vaquer à ses occupations sans se préoccuper de ceux qui l’entourent qu’à socialiser avec ces dites-personnes. Donc s’il vous dévisage pendant quelques minutes avec un regard glacé, ne vous en faites pas, ce n’est *probablement* pas de la haine. Malgré cette aura intimidante qui le suit sans relâche, il n’est pas bien difficile de mettre ce grand gaillard dans l’embarras, puisqu'il est extrêmement timide. Ces situations arrivent beaucoup plus souvent qu’on ne le pense, mais sont difficiles à percevoir, puisque son allure d’ours irritable met un terme à ces moments de gêne assez rapidement (ex : lorsque quelqu’un qu’il ne connait pas vient l’aborder pour une première fois. Mise en situation : «Hey, Berwald!» «…» «Euh… ça va?» «…...» «…hehe…» «…………………» «ah, euh, du coup, j’ai plein de choses à faire, c’est triste hein? Alors, euh… bonne journée..!» *se sauve*). Mais dans le cas où vous ailliez bel et bien réussi à lui faire perdre tous ses moyens (bravo!) et/ou que son aura terrifiante ne vous ait pas fait tourner les talons, il va se fermer comme une huître, et fort probablement s’éclipser sans demander son reste. Quelques années plus tôt, Berwald en serait venu aux poings assez vite (en effet, le moindre désagrément pouvait le rendre très irrité et enclin à la violence – ah la la, cette vilaine période viking..!), mais maintenant, il semble préférer nettement une approche de calme et de silence désarmant. En effet, malgré sa façade quelque fois agressive, il n’aime vraiment plus les confrontations, et se contente de les éviter du mieux qu'il peut. Sauf bien sûr lorsque cela concerne Finland ou Sealand, qu’il protège de façon extrêmement farouche; il a en effet tendance à s’emporter pour des broutilles lorsque ce sont ces deux-là qui sont impliqués dans quelque affaire que ce soit... Ou encore Danou - là ça devient soudainement très plaisant de se chamailler pour un rien.

Assurance : À cause de son air froid et distant, il est plutôt difficile de déterminer à première vue si Berwald a une grande confiance en lui. Mais une chose est certaine; il a beaucoup de difficulté à s’exprimer, autant au niveau communication que de l’élocution à proprement parler. Et pour cause, il marmonne horriblement, au point où c’est parfois même très difficile de comprendre ce qu’il essaye de baragouiner. Et ce problème ne s’améliore pas lorsqu’il essaye de parler de quelque chose de plus profond que de la pluie et du beau temps. Mis à part ce souci de diction, il est capable d’être autoritaire lorsque nécessaire, et aussi de faire comprendre aux autres qu’ils sont dérangeants – à force de grognements agacés et de regards perçants, mais ça fonctionne..!

Relationnel : Le représentant de la Suède est quelqu’un de très difficile d’approche et d’extrêmement timide (au risque de me répéter; il est aussi épineux d’approcher ce suédois qu’un hérisson paniqué). En effet, son réseau social est très fermé, puisqu’il ne considère que très peu de personnes dans l’Académie comme ses amis, et encore moins comme de bons amis (Il semble toutefois avoir un faible pour tout ce qui fait moins de 1m65, qui est blond et mignon, allez savoir). Malgré qu’il ne soit peu démonstratif, Berwald est quelqu’un qui se montre bienveillant, généreux, serviable et extrêmement protecteur envers quiconque réussit à s’attirer la sympathie de ce jeune homme aux allures de grizzly. Dans le cas contraire, il se contentera de garder ses distances, de couler plus ou moins discrètement à l’infortuné de longs regards glacés et de demeurer constamment méfiant et vigilant. Il se montre également plus rude et impatient envers ces dites-personnes, mais n’ira jamais jusqu’à les confronter directement. À moins qu’ils n’aient touchés à un cheveu de quelqu'un qui lui est cher (aka. Timo et Peter). Dans cette éventualité, la personne fautive est dans le pétrin. Dans un gros pétrin.

Comportement(s) à déplorer : Outre sa timidité excessive qui l’empêche de se mêler aux autres, il n’est pas un élève spécialement dérangeant – même s’il a le don de jeter une ambiance de malaise extrême dans une classe entière lorsque le professeur essaie de le faire participer vocalement en cours, ou encore lorsqu’il doit impérativement faire une présentation orale. Quoiqu'il n’est plus très bagarreur, il a la mauvaise manie de ne pas laisser personne approcher de Timo Väinämöinen (et de Peter Kirkland également) – en effet, il devient très impatient et irritable vis-à-vis quiconque voudrait embêter l’un de ces deux étudiants (et ça, ça peut devenir problématique, surtout avec sa stature imposante). Il a également été reporté qu’il consommait assez régulièrement de l’alcool, presque toujours fourni par son collègue Finlandais qu’il apprécie tout particulièrement. Berwald ne semble pas en cacher dans sa propre chambre, toutefois, et se contente de suivre les autres Nordiques lorsqu’ils organisent une soirée de ce genre.

Centre(s) d'intérêt : En plus de la cuisine et de plusieurs formes d’artisanat (notamment menuiserie et verre soufflé – oui oui! Et il n’est pas mauvais du tout. –), il adore la musique, spécialement le rock, le métal et l’électro/house –il a aussi un faible très prononcé pour Abba, mais bon, disons simplement que ça ne se mêle pas très bien au viking metal qui joue perpétuellement dans le dortoir des Nordiques. Et puis Danou trouverait ça beaucoup trop drôle, Berwald ne lui laisse donc pas le loisir de le surprendre en train d’en écouter–. Il apprécie aussi les jeux vidéo, mais n'est pas un joueur compulsif. Ses types de jeux préférés sont sans nul doute les ''sandbox'', à la Minecraft, où il peut passer plusieurs dizaines d'heures à construire des villes, des châteaux, à conquérir les créations des autres utilisateurs, à régner sur son royaume en tant que tyran incontesté...

Profil scolaire : Étant très manuel, Berwald a beaucoup de facilité avec les matières qui lui permettent d’utiliser ses mains et sa force physique, telles que tous les cours d’activités physique ou le club de menuiserie qu’il affectionne tout particulièrement. De plus, sa créativité et sa minutie font de lui un excellent cuisinier. Il se débrouille plutôt bien dans les cours d’art plastiques et de musique, étonnement –ce n'est pas nécessairement ce à quoi on s'attendrait d’un jeune homme de sa carrure–. Niveau performance scolaire, Sve semble également très sévère avec soi-même et ne s’accorde pas beaucoup de répit lorsqu’il est question de travailler et d'avoir de bonnes notes; il est exceptionnellement sérieux et concentré durant les cours. Même s'il ne pose pas de questions et qu'il ne demande jamais de l'aide –ou que très rarement–, il réussit toujours par produire un travail plus que satisfaisant.

Langues Parlées: Suédois (langue maternelle), Finnois (bilingue), Anglais (bilingue), Norvégien (plutôt bien), Danois (a de la difficulté). Baragouine aussi quelques 4 autres dialectes suédois avec facilité (Meänkieli, Sami, Romani et Yiddish, pour ceux que sa intéresse), mais avec clairement pas autant d’aisance que le Finnois ou l'Anglais, par exemple.


Données biographiques et relationnellesà remplir par le psychologue :

Lieu de naissance : Stockholm, Suède
Lieu de vie avant l'admission à l'académie : Stockholm, Suède.
Situation des parents : Berwald provient d’une famille aisée, son père étant directeur général dans une compagnie automobile, et sa mère travaillant dans le domaine de la recherche pharmaceutique. Ses deux parents vivent toujours ensemble dans un quartier bien nanti de la capitale suédoise, unis dans un mariage heureux qui dure depuis plusieurs années déjà. Sa famille possède également un petit chalet retiré sur l’île d’Åland, où ils passent le plus clair de leur temps en été (parce qu'une belle petite famille comme ça n'est pas complète sans un petit chalet presque en Finlande..!). L'emplacement du chalet familial pourrait également expliquer la très évidente affection qu'entretient le Suédois pour la Finlande. Mais surtout pour son représentant
Fratrie : Entretient une relation très fraternelle (avec tout le côté amour-haine que ça sous-entends, bien sur) avec ses voisins Nordiques, mais pas de frère ou sœur à proprement parler.
Conditions de vie avant l'admission à l'académie : Rien de bien exceptionnel à rapporter de ce côté-ci, à part que Berwald vécu dans un milieu très aisé financièrement durant toute sa jeunesse, étant donné les positions élevée qu’occupent ses parents dans leurs emplois respectifs. Les seules répercussions qu’on pourrait voir de ce mode de vie aisé seraient que le représentant de la Suède ne parle pas beaucoup de sa famille et de leur situation financière, n’aimant clairement pas l’attention (positive ou négative) que cela peut parfois apporter.
Scolarité avant l'admission à l'académie : Les anciennes écoles qu’a fréquentées Sve n’avaient pas grand-chose d’autres à dire que ce que l’on connait déjà à propos de ce grand gaillard, mis à part peut-être le fait que Berwald était d’un tempérament plutôt violent lorsqu’il était jeune. Son caractère agressif et buté lui a occasionné quelques problèmes avec la direction de plusieurs établissements. Il n’a toutefois jamais été renvoyé, puisque ses débordements n’étaient pas extrêmement fréquents et que ses notes, malgré ses tendances turbulentes, ont étaient toujours très bonnes. Il s’est calmé vers l’âge de 11 ans et est devenu le Sve stoïque que l’on connait aujourd’hui.
Événement(s) marquant(s) avant l'âge de 10 ans : Berwald connu une enfance heureuse et calme, pour la grande majorité. L’enfant introverti et silencieux qu’il a toujours été eu cependant une phase beaucoup plus difficile et violente alors qu’il atteint l’âge de 8 ans, où il cherchait constamment à se bagarrer dans la cours de récré et ne semblait bien s’entendre avec personne (Il a été plus tard suggéré que ces années turbulentes étaient liées aux siècles que durèrent la période viking de la Suède). Bizarrement, c’était durant cette période qu’il fut le moins solitaire, et avait même commencé à se mêler aux autres étudiants de son école, mais malheureusement pas pour le meilleur. Peu après son 12ème anniversaire, le petit Berwald retrouva son tempérament timide, et ainsi commença à se concentrer davantage sur ses travaux scolaires et à se renfermer sur lui-même par le fait même.

Regard que porte l'élève sur son intégration à l'académie : Berwald ne semble pas inquiet outre-mesure de son intégration à l’académie, surtout au niveau social; ayant toujours été de nature très solitaire, il sait déjà ce à quoi s’attendre, et prévoit ne pas se faire énormément d’amis ni avoir une vie sociale trépidante, concentrant davantage ses énergies sur ses études. Ce qui l’angoisse beaucoup plus qu'il ne voudrait l'admettre réside justement dans ses performances académiques et cette perspective d’être la représentation humaine de son pays d’origine, étant soucieux d’agir comme il se doit, et comme on attendrait de lui. Aussi passera-t-il probablement beaucoup trop d’heures à étudier, cherchant à parfaire ses connaissances au maximum et à être à la hauteur des attentes. Et puis, il se dit qu’en autant qu’il sache Timo présent tout près tout près, tout ira bien. Et Sealand aussi, bien sûr. Jamais sans sa petite famille..!

Relationnel au sein de l'académie : Outre le représentant du Sealand (interrogations confuses gribouillées en marge: son.. fils? Hein?) et celui de la Finlande (sa femme? Quoi??), qu'il affectionne tout particulièrement et sans qui on ne le voit presque jamais, Berwald semble considérer ses condisciples nordiques comme sa deuxième famille (avec tout le côté tendu et amour/haine que cela peut entraîner, bien sur). Alors qu’il semble avoir une relation plutôt amicale avec Norvège et Islande, l’atmosphère est définitivement plus tendue avec Danemark dans les parages. Le Suédois ne semble toutefois pas avoir une animosité profonde envers ce dernier, il semble y avoir simplement un petit conflit de caractère, et possiblement de vieilles querelles qui subsiste encore.

Evènements marquants au cours des années antérieures à l'Académie : [Je peux faire une fiche de relations? Suuuper, je vais faire une pitite fiche de relation, alors! Very Happy Je vais la poster d'ici la fin de semaine, maintenant que la fiche est faite ^^]

Et vous ?

Surnom :Hmm.. Appelez-moi Muche! (on ne m'a pas appelée comme ça depuis au moins 5 ou 6 ans, mais puisque ça date du temps où les forums RPG c'était ma vie, je crois que c'est de circonstance haha xD)
Âge : 20 ans. *huu....... je suis vieille :C*
Comment avez-vous connu le forum ? Je tiens à remercier Australie et Canada de tout mon coeur, sans qui je ne serais point ici aujourd’hui *s’incline très bas*. Elles m’ont redonné la piqure pour les forums RPG et l’univers d’Hetalia, yay <3
Des commentaires ? Je jure solennellement que je vais passer au moins une fois par jour sur le forum jusqu’à la fin de ma session infernale et de ma vie *doigts croisés derrière le dos*…… *tousse tousse*……… je vais passer au moins une fois semaine, je le jure.. @______@
Et pour finir, le fameux code secret ! Des pâtes, des pâtes, des pâtes et encore des pâaaates <3 Depuis que je suis toute petite, je suis une vraie Feliciano lorsqu’il s’agit des pâtes x) Demandez à mes parents..!
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Sud
peuneujeu


Messages : 86
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: [Sweden/Sverige - Berwald Oxenstierna] You found me here today, On the coldest winter night *Fini...?*   Ven 13 Mar - 21:30

Il vaut mieux peut-être jurer solennellement de grogner avec d'autres personnes que Finlande dans la foulée Very Happy? Ça peut être sympa, promis! Évite le club Abba par contre comme moyen de communication avec le reste du monde : p.

Tout est à jour cela étant dit et code respecté. Validé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Sweden/Sverige - Berwald Oxenstierna] You found me here today, On the coldest winter night *Fini...?*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Some day we'll get it right. | Berwald Oxenstierna
» You're next to me but I'm alone | Berwald Oxenstierna (Suède)
» 06. you found me lying on the floor
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.
» RGSS-RTP Standard not found

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: Secrétariat :: Inscriptions des Élèves :: Dossiers Validés :: Groupe Nordique-
Sauter vers: