AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y avait des bip bip et des lumières ! -Allemagne-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il y avait des bip bip et des lumières ! -Allemagne-   Lun 16 Mar - 23:39

Des lumières, ah ça, il y en avait. Du bruit aussi. Beaucoup. Mine de rien, l'endroit était sacrément fréquenté. Plus qu'il ne l'aurait imaginé. Il faut dire qu'Italie n'avait jamais été très familier des jeux vidéos. Il en connaissait, c'était certain, mais, ce n'était pas vraiment ce sur quoi il aimait passer son temps. D'une certaine manière, il préférait même les jeux de plateau. Certes, c'est plus classique mais le principe reste le même non ? En tout cas, il ne pensait pas qu'autant de personnes étaient intéressées par ce genre de choses, surtout aux USA. Et encore plus dans une salle comme celle où ils se trouvaient à présent. Italie avait toujours été persuadé que les jeux se jouaient seulement sur console ou sur un ordinateur, donc à la maison.

« Japon m'a parlé d'une "salle d'arcade" ! veeee veee il faut y aller ! Per favore ! » c'est comme ça qu'il avait présenté à l'allemand ce dont lui avait parlé leur ami commun, les yeux suppliants et brillants de curiosité. Il n'en avait, foncièrement, jamais vu de sa vie, alors, quand l'asiatique lui en avait parlé, Feliciano avait aussitôt montré de l’intérêt et proposé au blond de venir aussi. Ainsi, ils se retrouvèrent ici, un après-midi où ils n'avaient pas cours, à une adresse offerte par Kiku. L'italien regardait déjà tout autour, émerveillé comme un enfant au matin de Noël, même si, il faut l'avouer, il ne fallait pas grand chose pour l'impressionner. Il y avait beaucoup de bornes, mais aussi beaucoup de jeux différents.

« Veee c'est dommage que Ja....... Kiku n'ait pas pu venir ! » Il avait toujours du mal, dans les lieux public, à ne pas user des noms de pays. Néanmoins, c'est vrai que ça aurait été plus amusant si le brun avait été là. Notamment parce qu'il connaissait sûrement la grande majorité des jeux présentés ici. Il y en avait tellement qu'il ne savait plus ou donner de la tête, tirant l'allemand par le bras assez régulièrement pour le pousser à avancer. « Il faudrait commencer par quoi eh ? Tu as déjà joué à celui-là ? vee vee et celui-ci ?? Eh Ludwig regarde ! Là il y a même un revolver pour tirer sur l'écran !!!!! J'ai envie d'essayer ! Si ! » Il était complètement survolté, tout sourire, secouant ses bras dans toutes les directions lorsqu'il ne s'agrippait pas à celui de l'allemand. Il ne voulait pas le perdre dans la foule.

Bon, en même temps, vu sa carrure, il pouvait, effectivement, difficilement le perdre. Mais on ne sait jamais, un mouvement de foule est si vite arriv-...

« Veeeeeeeee ! » Il y avait aussi la possibilité que Feliciano s'en aille de lui même dans une direction donnée, soudainement, sans prévenir. Oui, c'est un facteur notable, surtout lorsqu'il y a une certaine population dans un lieu restreint. En même temps, le latin avait un peu le syndrome papillon. Il voletait à droite à gauche, se souciant à moitié de ce qu'il se passait autour de lui, voire, aucunement lorsque quelque chose retenait son attention, comme à cet instant précis. Il avait filé plus loin, se glissant entre les personnes, jusqu'à une borne de jeu de tir, avec les revolver et tout, qui semblait libre. Et il tournait déjà autour, curieux de son fonctionnement. Certes, cela faisait très homme sorti de sa jungle profonde ou très petit enfant mais il faut comprendre, ce genre de truc, il connait pas. Et, très clairement, il n'avait qu'une hâte, c'était d'essayer ce jeux-ci. Du moins, si Ludwig ne l'avait pas perdu d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y avait des bip bip et des lumières ! -Allemagne-   Dim 22 Mar - 3:05

Trop de monde, il se dit. Trop de lumière et de saleté partout. Comment est-ce quelqu’un peu laisser un endroit si désorganisé et tâché de chose gluante? L’Allemand en déduit que c’est du soda. Ce ne serait point étonnant considérant qu’ils sont  au USA... Il peut sentir aussi l’odeur de graisse et de sel qui règne dans l’air. Surement un cadeau du restaurant très connu dans ce pays. Ce fut une des choses qu’il a eu de la misère à s’habituer. La culture très différente de ce pays. Il laisse l’italien excité le trainer où il veut. Ludwig ne joue pas à ces jeux alors il le laisse mener la marche… Ce qui est rare. Feliciano va habituellement le suivre partout comme un chien mais c’est vrai que venir ici était son idée. Leur ami commun, Japon, a mentionné ces jeux d’arcades à l’italien alors bien sûre, il a voulu venir voir lui-même.

C’est comme ça qu’il se retrouve à se faire tirer par un Italien excité au milieu d’une foule composé d’âge divers. Il répond du mieux qu’il peut à chaque question du brun mais la plupart sont négatives. Ludwig ne joue pas au jeu vidéo. Il préfère un bon livre ou une séance d’entrainement. Au moins, avec Feli suspendu à son bras, il n’aura pas peur de le perdre dans la foule et devoir le retrouver en boule dans un coin en criant à l’aide parce qu’il a dragué une fille qui était accompagné de son petit copain. L’allemand parle bien d’expérience. Malgré le fait qu’ils sont en couples depuis un certain temps, l’italien ne peut pas ignorer son côté latin qui apprécie les belles filles. Ludwig n’en pense pas moins, en tout cas, c’est ce qu’il se dit. Il doit avouer qu’il a une pointe de jalousie quand Feli vole de son bord pour aller voir toute les bella qui courent dans les rues. Mais bon, ça fait partie de sa personnalité et Ludwig ne pourra jamais changer ça. Pas qu’il veut le faire.

Un homme l’accroche à son épaule ou plutôt, lui fonce dedans mais Ludwig bronche à peine. Il se retourne pour s’excuser mais la personne est déjà perdue dans la foule. Le blond retourne alors les yeux vers Feliciano… Feliciano? Il cherche mais l’italien n’est plus là. Il a du courir après un papillon ou une bella encore ! Furieux mais surtout inquiet, il se met à la recherche d’un italien perdu. Il va à certain arcade mais il n’y est pas. Il regard par-dessus la foule mais ne voit pas de mèche folle. Après un certain moment de fouille, il trouve enfin le brun à une machine.

« It-Felicano! Qu’est-ce que tu fais à disparaître comme ça!? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Il y avait des bip bip et des lumières ! -Allemagne-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» On lui avait dit.
» Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: RP 2-
Sauter vers: