AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong   Lun 6 Avr - 20:30




Dossier scolaire

État civilà remplir par l'élève :

Nom : Tao
Prénom(s) : Fai Leon. Merci de ne pas gribouiller vos papiers officiels.
Surnom(s) : Beau gosse Shining Star My Ding Ding Dong Ce sont des papiers officiels, Hong Kong.
Âge : 15 ans
Sexe : Comme un homme ! ...
Date de naissance : 1er Juillet 1999
Aile : Asiatique ma gueule.
Pays représenté : La Région Administrative Spéciale de Hong Kong de la République Populaire de Chine SISI TAVU RPZ Vous me fatiguez.
Niveau scolaire : Secondaire 2

Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 1m71
Couleur des yeux : Noirs
Couleur des cheveux : Bruns ( décoloration évidente )
Signe(s) particulier(s) : L'élève porte trois piercings à l'oreille gauche. Il a également des sourcils noirs très épais.

Allure générale :
Hong Kong est un stéréotype. Un stéréotype énorme, tellement énorme qu'on a du mal à y croire. Et pourtant, c'est naturel. Il ne fait pas exprès. Il est comme ça. Que ce soit dans sa tête ou dans son physique. C'est l'adolescent de la génération Y blasé de base. Son physique tiens, parlons-en.

Il n'est pas bien grand, et d'ailleurs, il ne dépasse que très peu des autres élèves. Certains camarades de son aile jureraient pourtant qu'il est légèrement plus haut que la moyenne. Asiatique. Et oui. Mais ici, dans cette école pluriculturelle, il n'est qu'un petit bridé parmi d'autres. Même si ses 58 petits kilos pourraient l'aider à paraître plus grand. Il est tout frêle, si bien qu'on a l'impression de pouvoir le casser en deux d'une simple pichenette. Et pour ne pas aider, il cache ses côtes derrière des t shirt très amples. Ce qu'il rééquilibre avec des jeans qui ont l'air limite trop serrés. Parfois déchirés. Parfois pourvus de chaînes, parce que vous voyez, c'est trop un rebelle. Une vraie fashion victime. Ce n'est pas une honte pour lui, de kidnapper ses petites camarades féminines pour une séance shopping. Mais attendez, il est trop beau quoi. Il le sait, il l'étale à la face du monde. #style #nofilter #me #notyou

Mais ceci n'était que l'allure générale et, excusez mon langage dans les lignes ci-dessus, c'est que le vocabulaire fort fleuri de l'élève à tendance à déteindre sur ses interlocuteurs, mais nous verrons ça plus tard. Si nous nous attardons sur son visage, nous pouvons voir deux yeux bridés noirs, tout ce qu'il y a de plus banal pour quelqu'un venant du Sud de la Chine. D'ailleurs, sa peau est bronzée, légèrement mate comparée à celle de ses camarades orientaux. C'est qu'au soleil, il bronze plutôt vite, et il s'en vante, en plus de ça. Enfin, entre deux pommettes limite saillantes, il y a un nez. Petit. Plat. Rien de vraiment notable. Et en dessous, des lèvres, fines, presqu'inexistantes. Qui cachent des dents qu'on peut souvent voir, puisqu'il a le rire facile, contrairement à ce que la majorité semble penser. Evidemment qu'il garde un air neutre quand il est collé à l'écran de son smartphone, comme tous ces adolescents qui ont un air bovin devant un appareil High-tech. Et oui, cet air bovin, il l'a aussi. Sauf quand il fait des sourires d'une demie seconde. Ça, ça veut dire qu'il procède au sport difficile du selfie. Et oui, il a aussi l'air bossu quand il est devant son ordinateur. C'est qu'il se tient très mal, de façon générale. Il s'affale sur le canapé, il s'assoit en tailleur sur sa chaise de classe, il dort sur la table. Vous voyez, ce genre de choses.

Et malgré les nombreuses observations de l'élève, rien de spécifique ou de troublant n'a été remarqué dans son comportement. Comme tous les autres, il s'énerve, il rit, il sourit, il fait la moue, prend des airs déçus, des airs heureux. Tout ce qu'il y a de plus normal. Mais pour en revenir à ses traits, parlons cheveux. Sa coupe peut sembler un désastre sur Terre, mais lui, il l'aime bien. Une frange irrégulière balayée sur le côté, des mèches brunes qui encadrent son visage, et derrière ? Court. Sa nuque est totalement dégagée. Ses racines montrent qu'à une époque, il eût les cheveux noirs. Mais le garçon passe régulièrement chez le coiffeur pour donner un coup de clair dans la masse sombre qui lui couvre la tête. Le modèle occidental, dira-t-on. Le fait est qu'il trouve sa couleur naturelle terne et sans intérêt. Sous sa frange se cache son front, et surtout, ses sourcils, eux restés noirs. Et très épais. Incroyablement épais. On pourrait limite croire à un lien familial avec le représentant de l'Angleterre, mais il n'en est rien. Hong Kong avouera volontiers que son arrière grand père maternel était anglais, mais à part ça, rien à voir.

S'il y a des détails notables à l'apparence du jeune Hongkongais, je finirais sur les très nombreux grains de beauté qui parsèment son torse, les trois piercings à son oreille gauche, son imberbité évidente et ses nombreux bracelets/colliers d'Asiatique trop stylé sisi tavu.

Attitude générale : Hong Kong ne donne pas spécialement envie de s'approcher de lui. Quand il n'est pas collé à un écran, il dort dans un coin ou est occupé à mettre en oeuvre une farce idiote pour embêter ses aînés - un en particulier. C'est un garçon qui se tient mal, qui parle mal et qui, en plus, n'est pas des plus aimables. Un sale gosse, un de ceux aux portes de la puberté qui se pensent être les rois du monde. Aussi est-il souvent insolent, que ce soit envers ses camarades ou même du personnel de l'académie. Les punitions ? Pff, même pas peur. En fait, il fera juste gaffe à ne pas être renvoyé. Parce que bon, y'a papa et maman qui sont prêts à le réceptionner derrière, et ça, il n'en a pas trop envie, bizarrement.

Enfant pourri gâté, il a été habitué à avoir toujours tout ce qu'il veut, et encore plus depuis qu'il étudie aux Etats-Unis. Du coup, quand on lui refuse quelque chose, il n'est pas content ; logique. Un manque d'habitude, toute une éducation à refaire de ce côté-là. Bon courage aux aînés de son aile et à l'équipe enseignante, c'est une vraie teigne, et surtout, un troll de première. Il parle couramment le sarcasme, répond, lève les yeux au ciel, soupire. Une vraie tête à claques, les baffes se perdent bien trop souvent. Il n'est pas attentif en classe, trop occupé à envoyer des sms sous la table, à cacher ses écouteurs dans ses manches pour écouter de la musique ni vu ni connu, à ricaner avec un camarade, à envoyer des avions en papier en travers de la classe, une horreur. Heureusement, après plus de quatre années à étudier ici, les professeurs doivent avoir l'habitude. Et oui Hong Kong, inutile de pointer ta camarade à lunettes, on sait que c'est toi.

Pourtant, et malgré tout ce qu'il laisse paraître, ce n'est pas un idiot. Il comprend les choses bien vite et fera comme s'il n'avait pas compris, juste pour embêter le monde, ou juste parce que c'est plus facile comme ça. C'est un garçon qui n'aime pas se prendre la tête et qui a tendance à fuir les conflits. Il préfère se taire que de ne parler pour rien dire, et c'est ainsi qu'il préférera s'effacer, gagnant une réputation de moule marinière : Hong Kong ? Oui, c'est le petit asiatique qui sourit jamais et qui dit rien. C'est faux, mais il aime bien donner cette image. Comme ça on le laisse tranquille. Pas de soucis. Et il peut continuer à faire ses sales coups en douce, comme il aime tant faire.

Mais une fois qu'on le connaît un peu mieux, on peut se rendre compte qu'au final, ce n'est pas vraiment un mauvais bougre. Malgré toutes ses plaisanteries souvent de mauvais goût, il n'est pas foncièrement méchant, et peut être un ami plutôt cool. Mais ça, c'est aux autres de voir.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : L'élève a un tempérament plutôt calme. Il n'est pas spécialement agité, tant qu'on ne le lance pas, bien évidemment. Parce que si une bataille d'eau générale se déclenche dans l'école, il ne sera pas le dernier à participer, ça non.

En général, il a toujours un appareil technologique dans les pattes : console, smartphone, tablette, ordinateur... C'est un accro de la technologie, des selfies et des hashtags. Facebook, Twitter, Tumblr, tout y passe. Il n'est pas rare de le surprendre en train de photographier son assiette à la cantine, qu'il postera sur son journal accompagnée de quelques #bouffedemerde #academie #iamgoingtodie et j'en passe. Du coup, il peut passer pour quelqu'un de silencieux et de posé, ce qui est en partie vrai : il ne parle pas des masses, mais lorsqu'il le fait, il est bien capable d'enchaîner insanités sur insanités. Si parfois on ne comprend pas ce qu'il dit, c'est tout à fait normal.

Devant une situation imprévue, il a tendance à se taire, et c'est tout. S'il est choqué - bien qu'il soit difficile à choquer - il ne réagira tout simplement pas. Il restera telle une statue de marbre devant ce qu'il voit, sans piper mot. Jusqu'à ce que son cerveau se décide à réagir et qu'une bêtise sorte de sa bouche, comme d'habitude. Inébranlable Hong Kong.

Assurance : Le garçon a une confiance en lui époustouflante, voire insupportable. Il pense être le plus beau, le plus intelligent, le plus génial, le plus swag, le plus stylé, rayez la mention inutile. Sans rire, il n'a honte de rien, se comporte comme s'il était seul sur Terre, et il s'en vante, en plus. Il n'hésitera pas à envoyer balader les élèves qu'il considère comme inintéressants, s’appuiera sur les plus petits comme s'ils étaient des accoudoirs, se regardera les ongles si ce que vous dites ne l'intéresse pas... Une vraie plaie.

S'il parle peu, il n'a, en revanche, aucun mal à s'exprimer. Il parle mal et, parfois, on ne le comprend pas, c'est vrai. Il dit ce qu'il pense, et c'est une qualité en soi : il est honnête. Et sûrement beaucoup trop, puisqu'il peut paraître blessant en critiquant la tenue vestimentaire de X et en expliquant par A+B pourquoi Y craint trop. Au moins, on est sûr de savoir son opinion sur sa personne et les autres.

Relationnel : Hong Kong est, de manière générale, quelqu'un de plutôt sociable. S'il ne va pas spécialement vers les autres, si on vient à lui, il ne dit pas non. Il peut être, dans un premier abord, plutôt méfiant, mais il a tendance à vite accorder sa confiance, à ses risques et périls. Il n'a, pour le moment, été déçu par personne, donc tant que ça marche bien comme ça, pourquoi changer sa façon de vivre ? Il a une mentalité de Bisounours, quand il s'y met : tout le monde il est content, tout le monde il est gentil. Du coup, et même s'il est collé à son smartphone, il est plutôt facile à approcher.

Alors certes, il n'a pas un cercle d'amis particulièrement étendu, mais il s'y plaît bien. Il ne s'entoure que des meilleurs, d'après lui, et l'avoir comme ami peut être un véritable atout. A force de jouer des tours à tout le monde, il a apprit à facilement et rapidement cerner les gens. Il sait avec qui se méfier et avec qui tout est posé.

Comportement(s) à déplorer : L'élève n'est pas quelqu'un d'excessivement violent ou bagarreur. Il n'aime pas spécialement se faire taper dessus, faut dire. Avec son gabarit de crevette, une claque et il vole. Cependant, il a fait plusieurs années de Kung-fu avant son entrée à l'académie, et s'il fuit le combat, il déclarera que c'est parce qu'avec sa ceinture d'arts martiaux, il défoncerait tout le monde et ce serait pas juste, quoi.

Son langage, en revanche, son langage bon sang. Il parle si mal. Il n'est pas spécialement insultant, mais parfois, c'en est vraiment, vraiment fatiguant. Il mâche ses mots, balance des petites insultes du kéké de l'Internet de base ; ah les blagues yo mamma, ça y va hein.

Sinon, il ne boit pas vraiment : déjà, il n'a pas l'âge, et puis il ne tient vraiment pas l'alcool. Il est de ceux qui se réveillent un lendemain de soirée sans se souvenir de quoi que ce soit. Aussi découvrira-t-il avec horreur les bêtises qu'il a faite la veille. Il ne fume que très occasionnellement et plus pour se la péter qu'autre chose. Il n'est pas dépendant. Aucune drogue, de ce côté là, il est plutôt clean, pour une fois.

Centre(s) d'intérêt : Hong Kong a un intérêt tout particulier pour la technologie, mais comme ce point a été développé ci-dessus, passons à la suite.

L'élève semble avoir une addiction à la nourriture. Où qu'il soit, quoi qu'il fasse, il sera toujours en train de grignoter quelque chose. En vue de sa silhouette maigre, une maladie fût soupçonnée lors de ses premières années d'études, mais rien n'a été trouvé : le jeune Hongkongais a une constitution tout à fait normale. A surveiller cependant.

Le garçon a aussi une aptitude toute particulière à faire exploser des choses : comme le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, il dispose des pétards partout où il peut et les fait exploser, juste pour voir ce que ça fait. Sa mère se souvient encore de la fois où elle dû payer une réparation de la distributrice à sucreries de la salle commune. Et lui aussi, d'ailleurs. De ce fait, ses explosifs lui ont été confisqués, mais il se débrouille toujours pour s'en fournir au quartier chinois de la ville. En lien avec ceci, il a aussi une grande affinité avec les feux d'artifice, qu'il adore presque plus que tout au monde. Juste après la nourriture, en fait. Ça lui rappelle les feux de chez lui, la symphonie des mille lumières de Hong Kong.

Il s'intéresse également beaucoup aux légendes asiatiques, et même peut-être un peu trop. Il existe à Hong Kong la fête des morts, où les habitants vont rendre hommage à leurs ancêtres décédés. Cette fête n'a malheureusement pas lieu en période de vacances scolaires et donc, depuis qu'il vit en Amérique, l'élève n'a plus l'occasion de faire ses offrandes aux esprits d'Hong Kong. De ce fait, il craint qu'ils ne viennent se venger, et a développé une peur démesurée des fantômes. Mais bon, ça, c'est un secret dont il ne se vante pas.

Pour finir, j'évoquerais l'amour de la mode du Hongkongais. Hong Kong étant un portail principal du commerce en Chine, tout y passe, et les vêtements aussi. Il se tient au courant des dernières modes, suit des blogs fashion, bref, il prend soin de son apparence, malgré ce qu'on pourrait penser en le voyant. Il se pense branché, stylé, et il adore le shopping. Et aussi critiquer ceux qu'il estime faire des fashion faux-pas. C'est mémérisant ma chérie.

Profil scolaire : Hong Kong se maintient à la moyenne, mais c'est un élève dissipé et insolent. Il se tient mal en cours, n'est pas nécessairement bruyant mais semble tout faire sauf le travail demandé. Dans le meilleur des cas, il dort. C'est à se demander comment il fait pour avoir de si bonnes notes dans la plupart des matières. Ce n'est pas une raison pour dormir sur la table et ne pas écouter. A surveiller.

Bulletin général:
 

Langues Parlées: Chinois Cantonais : Langue maternelle - Maîtrisé
Chinois Mandarin : En cours d'apprentissage - Bon
Anglais : En cours d'apprentissage - Maîtrisé
Japonais : Bases


Données biographiques et relationnellesà remplir par le psychologue :

Lieu de naissance : Hong Kong, République Populaire de Chine
Lieu de vie avant l'admission à l'académie : Hong Kong, République Populaire de Chine
Situation des parents : Parents mariés. Mère : Lin Tao ( nom de jeune fille : Fang ), directrice d'entreprise d'informatique. Père : Wei Tao, pêcheur.
Fratrie : Aucun. Il a grandit avec sa cousine-germaine d'un an son aînée : Lan Fang.
Conditions de vie avant l'admission à l'académie : Milieu aisé, sa famille vit dans le quartier pavillonnaire de Hong Kong. Il n'a jamais manqué de rien.
Scolarité avant l'admission à l'académie : Très bon élève dans l'ensemble, tout comme il l'était lors de ses deux premières années dans l'académie. La puberté fait des ravages, que voulez-vous.
Événement(s) marquant(s) avant l'âge de 10 ans : A l'âge de six ans, l'élève a été hospitalisé suite à un incendie détruisant la maison familiale. Il en garde une cicatrice sur le flanc droit. Suite à ça, la famille a déménagé. Cela n'a pas été spécialement traumatisant pour lui, même si un léger complexe en est né. Difficultés à pointer son nez à la piscine ou à la plage. Rien d'autre de vraiment marquant.


Regard que porte l'élève sur son intégration à l'académie : Hong Kong ne semble pas se rendre bien compte de l'enjeu de sa scolarité. Il ne pense qu'à s'amuser et à flâner dans son coin. Un rappel à l'ordre quotidien de sa mère ne lui suffit pas à reprendre les rênes de ses études, et son père est bien trop coulant pour lui dire quoi que ce soit. Un suivi du psychologue est conseillé. L'élève semble être intégré, mais ses séjours en sessions HARP n'ont pas l'air plus concluantes que ça.

Relationnel au sein de l'académie :  

  • Chine ; Un aîné qui l'a prit sous son aile dès son arrivée à l'académie. Reste en de bons termes avec lui pour des raisons commerciales, mais leur relation est basée sur le vieux relou et le gamin insupportable. Il est la cible de la majorité de ses plaisanteries, et il n'hésite pas à le descendre en public. Qui aime bien châtie bien, dit-on, mais parfois, ça semble un peu abusé.

  • Japon ; De mauvaises relations entraînées par la guerre du Japon et le massacre de Hong Kong. L'élève ne le supporte pas, le trouve trop sérieux, trop coincé, trop rabat-joie. Les piques lancées à son égard sont pour la plupart sincèrement méchantes, et il est difficile de comprendre si le Hongkongais le déteste réellement ou fait encore son intéressant.

  • Taïwan ; Camarade principale de trolleries et de shopping. Il aime la considérer comme une sœur qu'il n'a jamais eu, une petite protégée que si tu l'embêtes, il te mord. Très fort.

  • Macao ; Principal rival. S'il croit qu'il va s'attirer les faveurs de Chine, il se met le doigt dans l’œil le coco. C'est une lutte sans fin pour savoir qui a les meilleurs casinos, qui a la meilleure économie, bref, une bataille bonne enfant tout de même.

  • Angleterre ; Un deuxième aîné à troller, ça ne se refuse pas. Hong Kong prend un malin plaisir à faire exploser ses affaires et remplacer son thé anglais par du thé chinois, entre autres. Mais au fond, il l'aime bien.


Et vous ?

Surnom : Kana
Âge : 18 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Mdr.
Des commentaires ? Coucou c'est encore moi ? :'D
Et pour finir, le fameux code secret ! {LES NOUILLES !!!!1!!!1!}
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: « I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong   Lun 6 Avr - 21:30

Ouais, ça manque un peu de développement, non ?

:6532:


Et donc, chouette fiche ! C'est validé ! Bienvenue, et bon jeu !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong   Lun 6 Avr - 21:32

    Dire que je me suis retenue de tout mettre pour garder de quoi faire en RP. :/ Zut alors.

    Merci merci. <3
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Est
peuneujeu
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: « I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong   Lun 6 Avr - 21:35

En plus, plus long je suis pas sure que ça aurait tenu sur un seul post ((687634585

(le coup de la photo de l'assiette à la cantoche.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiehetalia.bb-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong   

Revenir en haut Aller en bas
 
« I have to do my homeworks but that's what the government wants and I can't let them win. » | Hong Kong
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» maitre kong
» Group declares Guinea coup after dictator's death
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» Sun Wu Kong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia :: En Dehors de l'Ile :: Archives :: Archives 3-
Sauter vers: